VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Objets connectés » News IoT » Après la voiture autonome, bientôt le train autonome et connecté pour Alstom et la SNCF
News IoT

Après la voiture autonome, bientôt le train autonome et connecté pour Alstom et la SNCF

train-fret-alstom-autonome-ai-ia-hollande

La technologie connectée ne cesse d’avancer. Sortie de nos systèmes domotiques et avec l’aide de l’intelligence artificielle, l’automatisation ne cesse d’évoluer. Cette fois-ci, c’est le réseau ferroviaire français qui risque de se retrouver prochainement connecté.

Dans un récent communiqué, la société Alstom, fournisseur du réseau ferroviaire français, a annoncé avoir signé un partenariat avec les réseaux ferroviaires Neerlandais ProRail. Ce partenariat à pour but de permettre à Alstom de réaliser des essais de train autonome du côté des Pays-Bas dans le but de mettre au point une solution de train autonome avec ProRail.

Des trains autonomes pour le FRET

Alstom souhaite en effet rendre autonome son réseau de FRET si les essais sont concluants. Avec un réseau ferroviaire classé au 10eme rang Europeen (chiffre de 2015). C’est pas moins de 48 trains qui circulent par kilomètres de voies chaque jour. On pourrait croire ce chiffre important, pourtant, d’autres pays comme les Pays-Bas arrivent eux, à utiliser 140 trains par kilomètre de rails.

Ce partenariat permettra certainement à Alstom à apprendre de nos voisins et optimiser lui aussi la densité de son trafic ferroviaire. Bénéficier du savoir-faire Néerlandais pour la mise au point de trains autonomes permettra une optimisation certaine des trains sur le réseau.

Une automatisation en plusieurs étapes

Afin d’arriver au résultat escompté, Alstom et ProRail souhaitent procéder à une automatisation en quatre étapes. Dans un premier temps il sera question d’une automatisation minime sous contrôle humain, puis crescendo jusqu’à une quatrième et ultime étape ou l’homme cédera complètement la main à l’intelligence artificielle et aux ordinateurs pour conduire les trains de FRET du réseau. Attention toutefois, il n’est pas question de supprimer le conducteur, ce dernier aura un rôle de superviseur dans la cabine avec de vérifier que tout se passe bien et intervenir en cas de besoin.

L’automatisation, commencée dans la maison avec le chauffage, les volets, l’éclairage ou la surveillance… S’émancipe et s’ouvrent au monde extérieur avec la voiture autonome et peut-être bientôt les trains. Bien entendu, autant que pour la voiture, le train entièrement automatique reste un point inquiétant sur le sort des passagers en cas de problème. Il n’est pour l’instant question que de train de marchandises, mais si le principe fonctionne, il ne fait pas de doute que demain, ce sera aussi les trains voyageurs qui seront autonomes.

Toujours est-il que l’automatisation ne concerne plus la maison, mais devient un standard ouvert sur le monde extérieur…

Tags
Abonnez-vous

un jour, une actualité

Recevez chaque week end l'essentiel de l'actualité de la maison connectée
Abonnez-vous

un jour, une actualité

Recevez chaque week end l'essentiel de l'actualité de la maison connectée
close-link
NOEL 2 DOMO-BLOG

Venez Jouer
avec nous !

Cette année Noel sera connecté
JOUER
#Noel2DOmoBlog
close-link