VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Objets connectés » News IoT » Pas encore commercialisé le Google Home mini présente un bug qui enregistre toutes les conversations
News IoT

Pas encore commercialisé le Google Home mini présente un bug qui enregistre toutes les conversations

google-home-mini-enregistrement
C'est une information révélée par Gizmodo ce matin qui agite la toile. Un Google Mini aurait communiqué plusieurs heures de conversation à l'insu de son utilisateur et ceci serait lié un un bug!

Fait surprenant en effet, quand on sait que l’appareil n’est même pas encore commercialisé. Cela s’explique, car les faits ont été constatés par un journaliste présent dans la salle le soir de la conférence Google. Ce soir-là, pas loin de 4000 Google Home Mini ont été distribués aux journalistes. C’est l’un d’entre eux qui à découvert dans l’historique d’interactions avec le Google Home, (disponible depuis l’application mobile), que ce dernier avait enregistré tout un tas de conversations à son insu.

Google s’explique à ce sujet

La firme de Mountain View déclare qu’après analyse, cela serait lié un défaut d’activation du tactile avec la nouvelle surface du Home Mini. Pour rappel, ce dernier et recouvert d’un tissu laissant passer le toucher tactile pour activer l’appareil à la demande.

Lire
Google annonce son Google Home Mini et entend contrer Amazon et son Echo dot

Une déclaration prise avec des pincettes quand ont sait que l’appareil sur déclenchement pour enregistrement et déchiffrage vocal, fini par faire un son ou dire quelque chose comme, « Et là, c’est le bug! » Une phrase qui est pour le moins éloquente pour le coup !

Cependant, dans son communiqué, Google affirme que ce problème ne toucherait qu’une minorité des assistants vocaux et que ceux déjà expédiés vers les points de vente pour la commercialisation dans quelques jours ne seraient aucunement impactés.

Les assistants vocaux, la nouvelle arme de Big Brother?

Il ne faut pas tomber dans une paranoïa non plus, cela dit, si jusqu’à présent tous nos SMS, mails et autres échanges sur le web sont répertoriés et archivés, il est fort à parié que les données récoltées par les assistants vocaux le sont aussi… Toute transaction liée de près ou de loin avec le cloud et une transaction susceptible d’être écoutée…

Il s’agit très certainement, effectivement d’un bug, d’une part, car, ce bug semble être restreint à une minorité de produits, qui sont peut être tous cantonnés dans ceux distribués ce soir-là, peut être une version pas encore finalisée de l’appareil à destination des journalistes et qui de ce fait, peut comporter des anomalies. Enfin, si un Google Home enregistre des conversations à votre insu, cela sera bien fait, et ces conversations n’apparaîtront jamais dans l’historique! Soyez-en sûr.

Une publicité dont Google aurait pu se passer, cela dit, pour chez nous, étant toujours seul sur le marché des assistants connectés, cela ne devrait pas changer grand-chose!

Source

Tags

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Add Comment

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Choix box domotique
promos domotique
promos domotique