Accueil » Tests » Tests objets connectés » Découverte et installation du Google Home pour piloter la domotique de la maison » Page 2
Tests objets connectés

Découverte et installation du Google Home pour piloter la domotique de la maison

Le pilotage de la maison, le cas Eedomus

Entrons alors dans le vif du sujet, le pilotage de la maison avec ce dernier. Au niveau des services, sélectionnez Contrôle de la maison, puis ajoutez un premier appareil.

google-assistant-controle-maison

1 Une liste de services déjà bien remplie, mais celui qui nous intéresse aujourd’hui et Eedomus. Un service disponible depuis peu, qui permet de prendre le contrôle de la domotique par la voix. Le Graal de tous les utilisateurs de domotique, enfin possible et facile à mettre en oeuvre.

Il faudra dans un premier temps sélectionner les périphériques à piloter via le Google Home, depuis le portail eedomus, sous la configuration de la box.

eedomus-google-home-pilotage

Sélectionnez-alors le service eedomus et identifiez-vous avec vos identifiants eedomus pour commencer à prendre le contrôle de la maison.

google-home-eedomus

2 Une fois les périphériques Eedomus remontés dans la configuration du Google Home, il n’a jamais été aussi simple de gérer sa maison.

OK Google, allume les lumières, OK Google, active l’alarme de la maison… Il est également possible d’ajouter des raccourcis, cela peut être très pratique au quotidien.

google-assistant-controle-maison-fin

Le pilotage de la maison, le cas Jeedom

La box domotique Eedomus, ayant été intégrée nativement dans le Google Home, il est plus facile et rapide d’y configurer une scène. Cependant, il est tout de même possible de piloter Jeedom par la voix depuis le Google Home. En effet, le Home est compatible avec le service IFTTT, ce qui augmente grandement sa compatibilité. Jeedom disposant lui aussi d’une compatibilité IFTTT via un plug-in, tout devient possible!

1 Rendez-vous alors sur votre page IFTTT et créer une nouvelle application

applet-new-ifttt-jedoom

2 Pour le déclencheur (IF) sélectionnez le service Google Assistant

google-assistant-jeedom

3 Choisissez Say a simple phrase dans les possibilités qui s’offrent à vous.

google-assistant-ifttt-google

4 Dans l’exemple, je vais demander à Jeedom de lancer le robot aspirateur de la maison. Choisissez alors la ou les phrases qui déclencheront l’action et choisissez également la phrase de retour du Google Home

google-home-aspirateur-jeedom

5 Pour envoyer l’action à Jeedom, il faut utiliser le service Webhooks

webhooks-jeedom-google-home

webhooks-google-home-ifttt

6  Et lui renseigner les champs comme suit

action-jeedom-googme-home

Bien sûr, vous prendrez soin d’adapter l’URL pour votre Jeedom, ainsi, changez ADRESSEJEEDOM, APIKEY et 00 par vos informations.

https://ADRESSEJEEDOM/core/api/jeeApi.php?apikey=APIKEY&type=scenario&id=00&action=start

Notez que dans cet exemple, je lance un scénario Jeedom, vous pouvez aussi agir directement sur un périphérique, pour cela utiliser l’API jeedom comme à votre habitude.

Coté Jeedom

1 Il faut créer un nouveau périphérique depuis le plug-in IFTTT, mais avant cela, il faut récupérer la clef API du service webhooks dans les paramètres IFTTT via:  scearch / Webhooks / settings

settigns-webhooks

2 Pour finir, collez la clef API dans le champ clef et enregistrez, c’est tout coté Jeedom, rien de plus.

ifttt-jeedom-google-home

C’est terminé, il ne reste plus qu’a tester que tout fonctionne en vous adressant directement au Google Home. Procédez de même pour toutes les autres actions que vous souhaitez contrôler par la voix.

Conclusion

Piloter la maison au doigt et à l’oeil n’était pas encore assez confort! Avec le Google Home, nous passons la domotique à son étape ultime, le pilotage par la voix.

À moins d’avoir un jour un système qui lit dans les pensées, il sera difficile de faire mieux! Alors comme je le dis bien souvent, la vraie domotique est une domotique qui s’adapte à nous et qui anticipe nos besoins. Cependant, pour des actions ponctuelles, le pilotage vocal fait encore gagner en confort et en temps, c’est donc également un excellent moyen de contrôler la maison sans avoir à sortir le smartphone de la poche ou passer par des scénarios lourds.

Le Google Home se révèle extrêmement réactif et pratique, il comprend vraiment bien les instructions et ce même dans une grande pièce avec un bruit de fond. C’est une très belle réussite.

Si vous aviez encore un léger doute sur ce dernier, foncez les yeux fermés.

L'avis du domo-lab
  • Design
  • Reconnaissance
  • Compatibilité domotique
  • Multiroom
  • Tarif
4.5

Résumé

Un assistant vocal design et efficace qui permet une gestion ultime de la domotique par la voix, comme dans nos rêves les plus fous!



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

2 Comments

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le pilotage de la maison, le cas Eedomus

Entrons alors dans le vif du sujet, le pilotage de la maison avec ce dernier. Au niveau des services, sélectionnez

Le pilotage de la maison, le cas Jeedom

La box domotique Eedomus, ayant été intégrée nativement dans le Google Home, il est plus facile et rapide d’y configurer

Coté Jeedom

1

Conclusion

Piloter la maison au doigt et à l’oeil n’était pas encore assez confort! Avec le Google Home, nous passons la

  • Le pilotage de la maison, le cas Eedomus
  • Le pilotage de la maison, le cas Jeedom
  • Coté Jeedom
  • Conclusion