VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Domotique » Découverte du module relais wifi Shelly, un module économique et compatible avec les systèmes domotiques
Domotique

Découverte du module relais wifi Shelly, un module économique et compatible avec les systèmes domotiques

shelly-domotique-module-volets-roulants

Shelly est un nouvel acteur arrivé cette année sur le marché domotique. Une gamme de produits connectés, développés en Bulgarie, et connectés via wifi. Jusque là rien de forcément intéressant tant les objets connectés en wifi sont de plus en plus nombreux et similaires sur le marché.

En effet, mais voilà que Shelly entend bien bousculer la concurrence et faire parler de lui. C’est effectivement un des seuls acteurs sur ce créneau à proposer des micro-modules relais wifi et en plus à des prix très attractifs. Voilà qui éveille d’un coup votre curiosité ! Je sais, j’ai moi aussi eu cette réaction. C’est plus particulièrement de ces modules wifi dont je souhaite vous parler aujourd’hui.

Ces derniers devraient vite s’imposer au vu des caractéristiques et possibilités qu’ils offrent.

Dernière mise à jour du tarif le  2019-12-13 at 18:03

Shelly 2.5, un micro module domotique discret, performant et polyvalent

Si à première vue le module Shelly ne se distingue en rien des autre modules du même type, en creusant un peu plus le sujet, il est bien plus complet et puissant qu’il ne laisse paraître.

Nous connaissons déjà ce format de module, notamment avec les célèbres modules z-wave de Fibaro, ceux de Qubino ou peut-être moins connus mais tout aussi bons modules Enocean de Nodon.

Le Shelly reprend donc les lignes et dimensions de ses compères, se caractérisant en un encombrement réduit afin de permettre l’installation derrière un interrupteur dans une boite d’encastrement. Il faudra toutefois user d’un boite à encastrement dite « à chaussette » faite pour faciliter grandement l’installation de ce type de modules.

domotique-shelly-2-module-wifi

Le module relais Shelly 2.5, un module de plus sur le marché ou une véritable avancée ?

Du fait de sa connectivité Wifi, on pourrait avoir tendance à dire que ce module ne se destine pas à une installation domotique, mais plutôt à une cible qui souhaite connecter un poste de la maison sans pour autant investir dans une box. Le module permet en fait les deux. Si ce dernier dispose d’une application mobile, très bien faite et très complète pour le piloter uniquement depuis un smartphone, il dispose également d’une API. De fait, le pilotage depuis un système domotique devient possible et simple à mettre en place, sans passer par l’investissement dans un dongle.

micro-module-relais-shelly-qubino-fibaro-nodon

Voilà alors un module de plus en plus convaincant. Enfin, la cerise sur le gâteau, contrairement à Fibaro ou Qubino qui proposent une gamme de module étendue en fonction du besoin, un même module Shelly est capable de gérer quasiment tous les besoins.

Fibaro vs Shelly 2.5

Face à un module Fibaro de première génération. Il est vrai que les dernières modules Fibaro sont plus compactes. Toutefois, même face à un module récent de la marque, le Shelly est légèrement plus petit. Pas de beaucoup, je le conviens. Le principal étant qu’il rentre dans une boite d’encastrement.

comparaison-dimmer-fibaro-shelly

Qubino vs Shelly 2.5

A côté d’un autre module concurrent, le module Qubino, même constat, le Shelly 2.5 est très légèrement moins encombrant.

comparaison-qubino-shelly

Nodon vs Shelly 2.5

Enfin, face au module Nodon, l’un des modules encastrés les plus encombrants, le Shelly se fait très discret.

comparaison-nodon-shelly

L’avis du domo-lab

Après test et mise en oeuvre dans plusieurs applications au sein de la maison, le module Shelly se révèle agréablement performant. Très simple à mettre en oeuvre, nous le verrons via plusieurs guides détaillés, le micro module bulgare est redoutablement efficace. Le fait de pouvoir piloter plusieurs tâches avec un seul et même module. J’entends par là que la même référence est aussi bien capable de contrôler un éclairage, qu’un équipement ou un volet roulant. Chez les concurrents, il faut choisir la bonne référence à la commande.

Lire
Shelly 2.5 : Comment installer le module domotique wifi et piloter des volets roulants avec Jeedom

Fonctionnant aussi bien en basse tension (230V) qu’en très basse tension (24V) le module dispose aussi d’une protection contre les échauffements qui coupe l’alimentation du module en cas de danger.

Capable d’absorber une charge maximale de 2 x 2300W ou 2 x 10A, voilà un micro module qui vient combler un manque dans la gamme wifi, mais aussi chambouler les grands acteurs du marché.

Côté tarif, le module étant basé sur une puce ESP8266, très connue des bidouilleurs, une puce très peu coûteuse, le module est accessible à des tarifs bien en deçà des autres modules relais évoqués dans cet article.

Enfin, le module est également compatible MQTT, un autre sujet que nous aborderons prochainement également.

Dernière mise à jour du tarif le  2019-12-13 at 18:13

Dernière mise à jour du tarif le  2019-11-05 at 15:53

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter