VOUS ÊTES ICI: Accueil » Domotique » Actu domotique » Le Nest Learning Thermostat de Google ne supportera peut-être pas Matter
Actu domotique

Le Nest Learning Thermostat de Google ne supportera peut-être pas Matter

google-nest-learning-thermostat-matter

Grosse surprise pour les possesseurs du plus populaire des thermostats intelligents, le Google Nest Learning Thermostat n’apparaît pas sur la roadmap de Google concernant le support du nouveau protocole libre et unifié Matter à paraître dans quelques mois.

La récente conférence des développeurs Google Home qui a eu lieu la semaine dernière a vu Michele Turner, la directrice principale des produits pour la maison connectée évoquait la nouvelle norme domotique à paraitre en 2022.

A quelques mois de la sortie officielle de ce nouveau protocole évènement censé unifier les appareils connectés quelques soit le fabricant, les annonces sont nombreuses de la part des différentes marques adhérentes au projet. Après Amazon et Apple entre autres, c’est Google qui se lance.

Nous avons pu voir au cours de cette présentation les appareils Google Nest qui prendront en charge Matter. Que ce soit via le protocole IP Thread ou via le Wi-Fi. Parmi les objets connectés Nest pris en charge figurent le Google Nest Hub Max, le Google Nest Hub de seconde génération, le système Nest Wifi et enfin le nouveau Thermostat connecté Nest E. Mais aucune trace de l’emblématique Nest Learning Thermostat.

Les 7 meilleurs thermostats intelligents pour la maison connectée 2021

Les 7 meilleurs thermostats intelligents pour la maison connectée 2021

Les thermostats connectés sont probablement les objets connectés les plus importants que vous puissiez mettre en oeuvre dans votre maison ou appartement, que vous soyez locataire ou propriétaire. Il s’agit…


Le thermostat connecté Nest Learning en quelques mots

Un des premiers périphériques Nest lancé il y a 10 ans. Après le rachat de Nest par Google en 2014, les produits Nest s’en tenaient à cette époque qu’à un détecteur de fumée connecté et intelligent capable de diffuser des messages mais également un des premiers thermostats connectés designs et intelligents, le fameux thermostat Nest.

Depuis la marque Nest, qui a conservé son identité mais appartient au géant Google a fait du chemin, pour autant 10 ans après, le thermostat Nest Learning de Nest reste une référence en la matière. C’est d’ailleurs un thermostat que l’on retrouve dans notre récent guide top 7 des thermostats connectés en 2021.

Malheureusement, il semble que bien que ce dernier soit toujours dans le top, Google et Nest ne souhaitent pas lui donner la compatibilité avec le nouveau protocole domotique révolutionnaire qu’est Matter.

Il est vrai que le matériel n’a pas changé au cours des six dernières années, il n’en reste pas moins un objet connecté vraiment très performant et abouti. Mais les possesseurs de ce thermostat devront se faire une raison, si ce n’est pas la fin pour ce dernier, la volonté de Google de ne pas lui intégrer le support de Matter sonne sans doute une étape importante dans son cycle de vie. A moins que ce ne soit qu’un simple oubli dans la présentation…

Source : Tom’s guide



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Add Comment

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le thermostat connecté Nest Learning en quelques mots

Un des premiers périphériques Nest lancé il y a 10 ans. Après le rachat de Nest par Google en 2014,

  • Le thermostat connecté Nest Learning en quelques mots