Accueil » Raspberry » News Raspberry » L’ISS met en service deux nouveaux Raspberry Pi 4 pour de nouvelles expériences
News Raspberry

L’ISS met en service deux nouveaux Raspberry Pi 4 pour de nouvelles expériences

raspberrypi-4-astro-pi-iss-nouveau-projets

Il est semble t-il actuellement, plus facile de mettre la main sur un Raspberry Pi 4 dans l’espace que sur la terre ! En effet, le projet Astro Pi vient de voir deux nouveaux Raspberry pi 4 model B mis en service pour de nouvelles expérimentations au-delà de notre planète. Livrés en septembre dernier sur la station spatiale internationale dans une capsule Dragon Cargo SpaceX.

Un livreur de choix pour ce qui ressemble à deux des dernières unités du Raspberry Pi 4 disponibles sur terre ! Car comme nous vous l’annoncions dans une récente actualité, la fondation Raspberry Pi fait face elle aussi à la pénurie sur les semi-conducteurs qui l’oblige à recentrer sa production sur le Raspberry Pi 3 au lieu du Raspberry pi 4 pour tenter de continuer à fournir des Rpi en attendant un retour à la normale.

Lire aussi : Raspberry Pi 4, des stocks perturbés jusqu’en 2023 !

Les Raspberry Pi 4 envoyés dans l’espace sont des versions 8Go, la plus puissante du nano ordinateur, renforcés pour l’occasion afin de leur permettre de résister à l’espace. Les deux Rpi seront des supports pour de nouvelles expérimentations dans l’unique laboratoire scientifique en apesanteur qui tourne autour de nous à quelques 28 000 Km/h. Les deux cartes ont dû passer plusieurs tests de résistance avant d’être autorisés à rejoindre l’orbite terrestre de l’ISS à 400 km de nous. Il ne faut évidemment par rigoler avec la sécurité au sein de l’ISS.

Test de vibrations pour supporter le décollage, mais aussi un test thermique pour s’assurer que la température en fonctionnement ne dépasse pas les 45°C afin de ne pas perturber un milieu hautement contrôler. Un véritable défi pour le Raspberry Pi 4, le plus puissant de la gamme, mais aussi celui qui génère le plus de chaleur. Heureusement, les boitiers ont été spécifiquement étudiés en aluminium grade 6063, un alliage alliant magnésium et silicium à l’alu pour permettent un refroidissement bien plus efficace que ce que permettent nos boîtiers terrestres en plastique.

Le Raspberry pi 4 dans son boîtier en alu 6063 – © ESA / Astro Pi

Ces derniers ont donc pris place au sein de l’ISS, sous le contrôle de l’ESA (Agence Spatiale Européenne) dans le cadre de Mission Zéro et Mission Space Lab.

Qu’est-ce que le projet Astro Pi ?

Le projet Astro Pi est un projet éducatif de l’ESA mené en collaboration avec la Fondation Raspberry Pi. Il offre aux élèves et aux jeunes la belle opportunité de mener des petites expériences dans l’espace en écrivant des programmes simples en Python qui seront exécutés sur les Raspberry Pi à
bord de la Station spatiale internationale. Un projet divisé en deux missions distinctes présentant différents niveaux de complexité : Mission Zero et Mission Space Lab. Mission Zero offre aux participants jusqu’à 19 ans la chance de faire exécuter leur code sur l’ISS ! Il convient aux débutants en programmation et/ou aux enfants d’école primaire. Les équipes écrivent un programme simple qui s’affiche sur l’écran du HAT embarqué sur chaque Rpi, comme la mesure de l’humidité que les astronautes peuvent consulter au cours de leurs tâches quotidiennes dans l’ISS.

Pour mener à bien ses missions, les Raspberry Pi sont accompagnés d’un accélérateur de machine learnig Coral Google, de capteurs infrarouges, une caméra de 12.3 MP et d’un capteur de luminosité.

C’est deux nouveaux Raspberry pi 4 viennent remplacer les deux premiers Astro Pi Ed et Izzy en place à bord depuis 2015. 7 ans déjà, de quoi donner du sang neuf et de la puissance au projet pour permettre de nouvelles expériences. Il est de coutume de baptiser les Rpi sur L’ISS. Ces deux nouveaux arrivants n’ont pour le moment pas encore de nom de baptême, une campagne de votes est en cours auprès des jeunes étudiants participants au projet pour choisir le nom d’un scientifique européen qui sera donné à ces deux Astro Pi.

Nous donnerons aux ordinateurs Astro Pi le nom de deux scientifiques européens inspirants. Des centaines d’hommes et de femmes ont contribué à la science et à la technologie; Les participants peuvent suggérer leur propre nom ou choisir dans notre liste de suggestions.

Extrait du document « mission zero guidelines »

Pour voter, les participants doivent ajouter un court message à leur programme Mission Zéro pour afficher le nom choisi sur l’écran LED de l’Astro Pi. Vous devez débuter votre message par « My name should be » :

sense.show_message(“My name should be Ada Lovelace”)

Comment sont alimentés les Raspberry Pi 4 dans l’espace ?

L’énergie électrique est précieuse sur l’ISS, pas question de gaspiller l’électricité, même si l’ensemble de l’énergie produite pourrait alimenter une quarantaine de maison, elle est nécessaire au bon fonctionnement de la station. Bien que la station internationale soit autonome sur ce point, l’énergie générée par ses immenses panneaux solaires qui s’orientent au fil de la journée et de la rotation de l’ISS autour de la terre pour continuer à capter les rayons du soleil.

Astro Pi et son abjectif à 12.3 MP © ESA / Astro Pi

Bien que le Raspberry Pi ne nécessite que très peu d’énergie, cette dernière doit tout de même être contrôlée et maîtrisée. L’alimentation de ces derniers est donc assurée soit par le port USB d’un ordinateur de la station, soit via un adaptateur de courant Griffin connecté à un onduleur de courant de l’ISS. Concernant le fonctionnement, il est assez proche de notre système domotique installé sur un Raspberry Pi, puisque ces derniers ne comportent ni clavier, ni écran, ni souris. Les Raspberry Pi ont été préconfigurés sur terre pour fonctionner en parfaite autonomie dès la connexion électrique. Concernant le réseau, même dans l’espace, ou plutôt devrais-je dire « encore plus dans l’espace », pas de Wifi, on reste sur la bonne vielle connexion filaire, pour garantir une connectivité stable et fiable.

Astro Pi met une nouvelle fois en lumière les capacités de nano ordinateur, des capacité qui dépassent même notre planète ! Qui plus est sur deux des rares exemplaires du Raspberry Pi 4 disponibles sur terre.



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Add Comment

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Qu’est-ce que le projet Astro Pi ?

Le projet Astro Pi est un projet éducatif de l’ESA mené en collaboration avec la Fondation Raspberry Pi. Il offre

Comment sont alimentés les Raspberry Pi 4 dans l’espace ?

L’énergie électrique est précieuse sur l’ISS, pas question de gaspiller l’électricité, même si l’ensemble de l’énergie produite pourrait alimenter une

  • Qu’est-ce que le projet Astro Pi ?
  • Comment sont alimentés les Raspberry Pi 4 dans l’espace ?