Accueil » Maison connectée » Actu smart home » Alexa fait partie de la mission Artemis 1 pour un retour sur la lune très connecté !
Actu smart home

Alexa fait partie de la mission Artemis 1 pour un retour sur la lune très connecté !

amazon-alexa-artemis1-mission-lune-test-iot

Tout comme la technologie de pointe utilisée en Formule 1 forge la voiture de demain, la technologie spatiale a aussi pour vocation à accompagner le progrès technologie au sein de notre quotidien dans les décennies qui suivent. Une fois n’est pas coutume c’est l’effet inverse qui se produit sur cette nouvelle mission épique Artemis 1. En effet, cela fait maintenant de nombreuses années que l’assistant vocal par le biais des enceintes connectées fait partie intégrante de notre quotidien et bien voilà qu’il intègre maintenant les fusées de la Nasa !

S’il ne s’agit bien évidemment pas du même Alexa qui nous donne au quotidien de multiples informations et nous accompagne dans la gestion simplifiée de notre maison connectée, cette version spécifique mise au point pour l’occasion qui se nomme Callisto pourrait bien changer la façon dont les astronautes interagissent avec leur vaisseau spatial.

Ce premier vol expérimental Artemis I qui a malheureusement été avorté à plusieurs reprises pour des raisons techniques, est la première mission du programme de retour vers la lune, un premier vol du vaisseau Orion, non habité qui vise dans un premier temps de valider le bon fonctionnement du lanceur ainsi que l’ensemble des systèmes embarqués du vaisseau pendant tout le temps de la mission qui sera comprise entre 26 et 42 jours avec une longue phase en orbite lunaire. Si ce premier vol se déroule de manière nominale, alors la seconde mission Artemis II jouera le rôle de répétition finale avant de voir Artemis III envoyer une nouvelle fois des humains sur la lune au plus tôt en 2025.

D’ici là, ces derniers peuvent alors d’ores et déjà commencer à se familiariser avec leur assistant puisque Alexa est déjà disponible sur terre !

Un assistant Alexa spécifique pour la NASA

Bien entendu, si les astronautes pourront s’adresser à Alexa, ce ne sera pas pour fermer les volets ou allumer la TV… Mais pour des fonctions basiques du quotidien au sein de la fusée. Tout comme nous, les astronautes pourront alors gérer l’éclairage d’ambiance du vaisseau et surtout disposer d’un grand nombre de données techniques de l’appareil.

Un échange d’informations orale qui fait déjà partie du quotidien des missions puisque les occupants de l’appareil sont constamment en liaison avec le centre de contrôle, simplement sur Artemis, pour certaines fonctions basiques, ce sera l’IA d’Amazon qui leur répondra !

Ce sera donc une version spécifique d’Alexa pour la NASA qui sera mise en place, qui bénéficiera d’une version adaptée de l’IA qui communique au quotidien avec nous dans notre cuisine ou notre salle de bain, mais qui, il n’en fait aucun doute servira le progrès des prochaines versions à venir pour le grand public.

Callisto, du nom d’une figure de la mythologie grecque qui était une adepte d’Artemis, la déesse grecque de la lune et de la chasse, répondra aux commandes vocales en langage naturel de la même manière que les autres produits compatibles Alexa, mais se concentre spécifiquement sur les besoins d’un équipage de vol spatial et de ses contrôleurs de mission au sol.

L’appareil Callisto tient dans une enceinte en forme de mallette mesurant 45 sur 30 centimètres et environ 5 pouces (12,7 cm) de profondeur. Les ingénieurs de Lockheed Martin et d’Amazon devaient s’assurer que l’appareil pouvait résister aux vibrations et aux chocs extrêmes d’un lancement de fusée. De plus, l’électronique de Callisto a été renforcée contre l’environnement de rayonnement de l’espace lointain.

Un autre point intéressant de cette expérimentation est la faculté de l’assistant à pouvoir continuer à fonctionner en autonomie dans les phases où il sera coupé de toute communication avec la terre, et par conséquent avec l’IA Amazon. Ce qui est aujourd’hui synonyme d’impossibilité de fonctionner servira alors peut-être à permettre un mode local d’Alexa pour les logements en panne d’internet… Tout cela au-delà de l’expérimentation devrait donc apporter de bonnes choses pour l’évolution de l’assistant.

Quand on pense que personne n’y croyait réellement au lancement, il est formidable de voir qu’en 2022, non seulement les assistants vocaux sont très utiles au quotidien, mais le seront aussi dans l’espace !

La technologie de la maison connectée déjà au service des missions spatiales

Voir une technologie de la maison connectée présente sur une mission spatiale n’est pourtant pas une nouveauté. Si vous nous suivez depuis longtemps, vous vous souvenez sans doute de la mission martienne Perseverance avait déjà fait le choix d’un protocole que nous connaissons bien dans nos maisons connectées qui n’est autre que le Zigbee, pour la communication entre le rover et son drone.

En 2021, le Zibgee va au delà de la planète et colonise Mars !

En 2021, le Zibgee va au delà de la planète et colonise Mars !

La semaine dernière, nous nous demandions si le Zigbee serait le protocole domotique roi de 2021. Si nous avions dans l’idée que sa montée fulgurante le propulserait au rang numéro…


Une fois de plus la maison connectée permet d’étendre les frontières, difficilement entre la maison et le jardin il y a quelques années et la voilà maintenant repousser les frontières au confins de l’espace !

La nouvelle date de lancement vient d’être communiquée par la NASA, ce sera donc pour le 27 septembre !



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Add Comment

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un assistant Alexa spécifique pour la NASA

Bien entendu, si les astronautes pourront s’adresser à Alexa, ce ne sera pas pour fermer les volets ou allumer la

La technologie de la maison connectée déjà au service des missions spatiales

Voir une technologie de la maison connectée présente sur une mission spatiale n’est pourtant pas une nouveauté. Si vous nous

  • Un assistant Alexa spécifique pour la NASA
  • La technologie de la maison connectée déjà au service des missions spatiales