Accueil » Maison connectée » Actu smart home » Google Home Mini bloqués. Vrai problème ou obsolescence programmée ?
Actu smart home

Google Home Mini bloqués. Vrai problème ou obsolescence programmée ?

google-home-nest-mini-probleme-4-points-fixe-maj-panne

Depuis une semaine les messages concernant des enceintes connectées Google Home Mini de première génération émergent un peu partout sur la toile et notamment sur un fil de discussion de la communauté officielle Google Nest Community.

4 points allumés et… Blackout

C’est vraisemblablement comme cela que l’on reconnait un appareil affecté par ce problème. Au-delà du fait que l’appareil ne répond plus bien entendu… Si un appareil peut ne plus répondre pour de nombreuses raisons, problèmes de connexion WiFi ou de configuration, si en revanche l’appareil affiche un état avec les 4 témoins lumineux allumés sous la surface en tissu, cela n’augure rien de bon.

Les utilisateurs affectés par ce problème sont de plus en plus nombreux et disent avoir testé plusieurs actions sans succès comme le reset complet de l’appareil, mais rien n’y fait. Même la procédure de hard reset ne s’exécute pas. Un utilisateur dit même avoir effectué 11 tentatives successives de hard reset sans succès.

Un peu partout dans le monde, des Google Nest Mini s’arrêtent tour à tour de fonctionner et affichent 4 points blancs fixes synonymes d’un appareil qui semble bel et bien briqué* comme on dit dans le jargon informatique.

*On dit d’un appareil qu’il est briqué quand celui-ci ne répond plus et qu’il n’est plus possible de le réinitialiser. L’objet s’apparente alors à une brique, un bloc inutilisable.

Google peu bavard sur ce problème

Bien qu’une personne du support ait apporté une réponse sur le fil de discussion de la communauté, cette réponse et somme toute “générique” et indique simplement que les équipes Google examinent ce problème et invitent les utilisateurs à envoyer des données pour analyse. Autrement dit, Google n’a pas réellement d’explication ni même de solution à ce problème qui se répand comme une traînée de poudre.

La dernière mise à jour en cause ?

En analysant d’un peu plus près la situation ce week-end, nous avons constaté que la dernière mise à jour du firmware des appareils Google (v2.57.375114) a été déployée le 4 décembre soit juste avant que les premiers appareils commencent à tomber en panne.

Google.com

Cependant, personnellement je n’utilise plus mon Google Nest Mini à la maison depuis un certain temps, j’ai donc essayé de reproduire le problème au domo-lab en reconnectant ce dernier et en effectuant la mise à jour. Mais ce dernier une fois mis à jour vers la version 2.57.375114 du firmware est toujours pleinement fonctionnel ! La piste de la mise à jour buggée n’est donc pas si certaine… Serait-ce une obsolescence programmée ?

De plus en plus d’utilisateurs mécontents

Les témoignages d’utilisateurs qui ont des appareils Google Mini qui tombent en carafe se multiplient chaque jour un peu plus depuis une semaine… Et le mécontentement des utilisateurs, lui aussi. Ce n’est malheureusement pas la première déconvenue qui frappe les utilisateurs d’enceintes intelligentes Google. Nombreux sont ceux qui ont misé sur cet appareil pour en faire le point central de la maison connectée. Imaginez la frustration de ne plus avoir accès au pilotage de ses appareils connectés. C’est là aussi un point qui montre une fois encore les limites des appareils régis par le cloud, sans mode local et autonome.

installer-home-assistant-2023-quel-support-comment

Quel support pour installer Home Assistant en 2024 ? On vous dit tout !

Home Assistant est un logiciel domotique libre axé sur la confidentialité et indépendant du cloud. Il peut donc fonctionner pleinement sans connexion Internet, une fois les dépendances et autres intégrations en place. Il faudra forcément un accès internet pour effectuer l’installation…


C’est toute la différence avec un véritable système domotique qui peut quant à lui continuer à fonctionner et piloter les automatisations de la maison, pensez-y !

Domo-blog a fait le choix de ne pas polluer votre lecture avec de la publicité. Vous trouverez cependant des liens affiliés vers les produits recommandés dans le contenu. Cela ne perturbe en rien votre experience de lecture et permet de financer le blog.
Vous pouvez également soutenir le blog en m'offrant un café sur Ko-Fi.


discord

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je teste, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog et mon podcast Domotique Chronique pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

7 Comments

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Google Home fonctionne sans l’assistant tout comme home assistant.
    Ça sent la pub pour home assistant sans connaissance approfondie du fonctionnement de google home.
    La partie google assistant s’interface également avec home assistant pour information.
    Donc niveau d’articles très moyen et clairement orienté.

    • Bonjour Samuel,
      Je connais très bien le fonctionnement d’un Assistant Google merci. Niveau d’article simplement orienté vers de l’info pour les utilisateurs car personne ne parle de ce probleme important, Google ne communique pas non plus.
      Oui Google Assistant s’interface avec HA, mais la question n’est pas là. Il s’agit d’impossibilité a piloter la maison via son enceinte Google une fois brickée.
      Continuer à administrer l’application Google nous fait une belle jambe si l’assistant est incapable de répondre.

      Cela n’arrive pas avec un systeme totalement indépendant du cloud, c’est tout ce que je veux dire.

      Au plaisir

  • Mon google home mini est brické comme plus d’un milliers de personnes. impossible de le reseter. Ils sont tous tombé en panne il y a désormais une semaine et demi. Et oui cela vient d’une mise à jour défaillante. J’ai été obligé de le reseter car il détectait pas le mot ok Google et depuis il est totalement inutilisable et ne peut plus se connecter au wifi.
    Google fait la sourde oreille, ne veut pas prendre en charge un quelconque échange (le miens à que 3 ans)
    La seule solution qui reste a google c’est de nous fournir un fichier Exe pour le mettre à jour manuellement par pc ou alors un remplacement (qui ne veulent pas faire)
    Une class action va être effectué aux états unis

    • Nombreux blockage en france et j’en fait parti 🙁

      réponse google, c’est hors garantie
      et il m’envoi le lien vers le stro google pour en racheter une !!

    • Bonjour,

      De mon côté après m’avoir demandé de leur renvoyer mon google mini brické, ils m’ont crédité de 22,8€ sur mon compte google à dépenser sur leur store.

      Le google mini étant à 59€, Je devrais donc leur payer 36€ de ma poche après qu’ils m’aient cassé un produit qui était pleinement fonctionnel avant leur mise à jour…

      Ca fait un peu mal…

construction et domotique
promos domotique
Choix box domotique
promos domotique

4 points allumés et… Blackout

C’est vraisemblablement comme cela que l’on reconnait un appareil affecté par ce problème. Au-delà du fait que l’appareil ne répond

Google peu bavard sur ce problème

Bien qu’une personne du support ait apporté une réponse sur le fil de discussion de la communauté, cette réponse et

La dernière mise à jour en cause ?

En analysant d’un peu plus près la situation ce week-end, nous avons constaté que la dernière mise à jour du

De plus en plus d’utilisateurs mécontents

Les témoignages d’utilisateurs qui ont des appareils Google Mini qui tombent en carafe se multiplient chaque jour un peu plus

  • 4 points allumés et… Blackout
  • Google peu bavard sur ce problème
  • La dernière mise à jour en cause ?
  • De plus en plus d’utilisateurs mécontents