Accueil » Domotique » Home Assistant » Quel support pour installer Home Assistant en 2023 ? On vous dit tout !
Home Assistant

Quel support pour installer Home Assistant en 2023 ? On vous dit tout !

installer-home-assistant-2023-quel-support-comment

Home Assistant est un logiciel domotique libre axé sur la confidentialité et indépendant du cloud. Il peut donc fonctionner pleinement sans connexion Internet, une fois les dépendances et autres intégrations en place. Il faudra forcément un accès internet pour effectuer l’installation et/ou les mises à jour du système domotique, mais une fois configurée et fonctionnelle, la solution est capable de fonctionner à 100% sans connexion internet. Bien entendu, une connexion internet est plus que recommandée pour profiter pleinement de toutes les interactions possibles, mais ce n’est pas une obligation.

Bien que compliqué au départ et réservé à une petite catégorie d’utilisateurs, Home Assistant est devenu avec le temps, facile à utiliser au quotidien. Il est vrai que ce n’était pas toujours vrai au début, en raison des nombreuses configurations à effectuer en ligne de code, directement dans le fichier de configuration. Mais cela a bien changé depuis et ne cesse de s’améliorer à chaque mise à jour (très régulières), si bien que le système peut maintenant être manipulé par le plus grand nombre.

Il n’existe pas un support pour HA, mais une multitude

Il n’existe pas une seule façon d’installer Home Assistant mais de très nombreuses. C’est toute la force de ce système domotique libre qui sait s’adapter à toutes les situations ainsi que tous les supports. Voyons alors plus en détail les différents supports permettant de faire tourner la domotique Home Assistant efficacement à la maison. Avec le temps nous avons fait le tour des différentes façons d’installer la domotique HA ainsi que les supports les plus intéressants.

Le Raspberry Pi

Le support de prédilection pour installer Home Assistant est le fameux Raspberry Pi, cette petite framboise que nous connaissons bien sur le blog pour vous avoir proposé de nombreux projets DIY autour du nano ordinateur. En raison de la pénurie mondiale de puces et des problèmes de chaîne d’approvisionnement, il est actuellement très difficile d’obtenir un exemplaire du Raspberry Pi pour y installer Home Assistant. La pénurie est semble t-il en voie d’amélioration 2023 devrait alors permettre de continuer à utiliser ce très bon support pour créer une box domotique de qualité.

Comment installer Home Assistant 2023 sur Raspberry Pi

Comment installer Home Assistant 2023 sur Raspberry Pi

guide mis à jour le 10 mai 2022 Home Assistant est un système domotique libre et alternatif, tout comme Jeedom ou encore Domoticz. Lui aussi est supporté par le Raspberry…


Le Khadas VIM

Alternative très intéressante au Raspberry Pi, le VIM de Khadas, qui a de grosses ressemblances avec le nano ordinateur Raspberry Pi et ne souffre pas de pénuries. Mieux encore ce dernier est moins cher et dispose d’un support de stockage eMMC natif qui apporte un gain considérable question fiabilité. C’est donc tout naturellement que nous vous avons proposé ces derniers mois un guide complet pour vous aider à déployer le système domotique Home Assistant sur ce support.

Une box domotique Home Assistant DIY performante pour moins de 70€ avec VIM1s

Une box domotique Home Assistant DIY performante pour moins de 70€ avec VIM1s

Nous connaissons tous la forte tension sur le marché du Raspberry Pi qui en plus de voir une pénurie perdurer, voit les tarifs du fameux sésame s’envoler. La situation n’allant…


Le Nas Synology sur VM

Une autre alternative intéressante pour héberger la domotique Home Assistant réside dans le NAS Synology. Ce boîtier qui sert d’espace de stockage sur votre réseau local, au même titre que le cloud Google, Dropbox, Azure, Amazon… Mais le tout sans connexion internet et en local à la maison. Synology offre dans ses NAS une solution de virtualisation (Synology Virtual machine manager) qui permet de faire de la virtualisation native très simplement. C’est ce que nous vous expliquons avec notre guide pas à pas ci-dessous.

Comment installer et démarrer la domotique Home Assistant sur VM Synology en moins de 5 minutes ?

Comment installer et démarrer la domotique Home Assistant sur VM Synology en moins de 5 minutes ?

Qui a dit que Home Assistant était compliqué ? Si on regarde dans le rétro, on s’aperçoit que le système domotique a largement évolué et s’est grandement simplifié. Que ce…


Le NAS Terramaster pour y installer Home Assistant via Docker

Autre alternative intéressante à Synology, les NAS Terramaster qui proposent la virtualisation VirtualBox ou bien l’installation via un container Docker comme nous l’expliquons dans notre guide ci-dessous. Plus petit et économique qu’un NAS Synology, ce support mérite toute l’attention que nous y avons portée pour vous proposer une alternative très intéressante pour la maison connectée.

Optez pour un NAS Terramaster F2-423 pour héberger votre système domotique

Optez pour un NAS Terramaster F2-423 pour héberger votre système domotique

Nous avons déjà vu de nombreuses solutions et supports pour hérberger le système domotique. L’un d’entre eux, sans aucun doute, le plus rapide et économique est le Raspberry Pi 4.…


La domotique HA virtualisée avec Proxmox

Vous ne connaissez pas encore Proxmox ? Vous ratez quelque chose. Il s’agit d’une solution d’hyperviseur libre, comparable à VMWare qui va vous permettre de monter un environnement de virtualisation très puissant sur une vieux PC. L’occasion de recycler un vieux PC et par la même occasion, de fiabiliser grandement votre installation domotique.

Je vous invite donc à consulter notre guide Proxmox qui vous livrera toutes les clés pour transformer un vieux PC portable en un hyperviseur puissant pour tous les serveurs de la maison connectée. Vous y découvrirez également comment y installer la VM Home Assistant en deux clics et comment mettre en place les sauvegardes.

Créer un serveur de virtualisation Proxmox et installer Home Assistant simplement

Créer un serveur de virtualisation Proxmox et installer Home Assistant simplement

La virtualisation n’est plus un domaine réservé aux entreprises, cette technologie s’est véritablement démocratisée ces dernières années auprès du grand public et c’est une très bonne chose. Permettant à la…


Home Assistant Yellow

Et oui, si à l’heure où je rédige ce guide, il n’existe pas encore de box domotique Home Assistant prête à l’emploi, cela ne saurait tarder. En effet 2023, devrait voir débarquer Home Assistant Amber (anciennement Yellow), bref, c’est LE projet de box native HA, mais nous aurons l’occasion d’en reparler un peu plus tard cette année.

Home Assistant Amber devient Home Assistant Yellow

Home Assistant Amber devient Home Assistant Yellow

Nous vous en parlions en septembre dernier, l’équipe Home Assistant nous annonçait le lancement à venir du projet “Amber”, une box domotique HA basée autour d’une carte Raspberry Pi Compute…


Conclusion

Vous l’aurez compris, les possibilités sont infinies avec la domotique Home Assistant. Parmi les nombreuses méthodes d’installation que nous vous avons partagées, il y en a forcément une qui répond à votre besoin alors n’attendez plus, lancez-vous !

Et si vous cherchez comment sécuriser l’alimentation de votre domotique

Comment garantir l’alimentation de votre domotique face aux coupures pour quelques euros seulement ?

Comment garantir l’alimentation de votre domotique face aux coupures pour quelques euros seulement ?

Face aux menaces de coupures qui planent sur nous en ce début d’année, il devient urgent de trouver des solutions efficaces pour protéger nos systèmes domotiques. Les tensions sur le…


discord

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je teste, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog et mon podcast Domotique Chronique pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

2 Comments

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Encore un bel article, merci Aurélien !

    Il est peut-être juste dommage de ne pas avoir listé Odroid (version N2+ en particulier). Ayant testé plusieurs machines avec HA, c’est à mon sens une des meilleurs solutions en terme de rapport puissance / prix pour faire tournée Home Assistant. La machine est plus puissante qu’un Raspberry 4 (ou compute), a 4 ports USB3, une très faible consommation électrique, très compact avec le disque EMMC jusqu’à 128Go sur la carte, un refroidissement totalement passif, est fournie avec le boitier. Nabu Casa ne s’y est d’ailleurs pas trompé et propose l’odroid N2+ en package sous le nom Home Assistant Blue (https://www.home-assistant.io/blue/), mais l’odroid peut être achetée ailleurs.
    Certes Raspberry tient le haut du pavé, mais 3.55% des utilisateurs référencés ont quand même un odroid N2 d’après HA analytics ( https://analytics.home-assistant.io/ ).

    Côté NAS (Synology ou Terramaster), je pense qu’il n’est pas du tout une bonne idée de mélanger IOT et données personnelle, et qu’il vaut mieux les mettre dans 2 VLANs séparés, mais cela ne regarde que moi…. mon parcours professionnel dans le domaine m’a rendu un peu parano….

    Home Assistant yellow, même si moins puissant qu’un Odroid N2+, est effectivement vraiment très intéressant avec sa puce Silicon Labs MGM210P et un module RPI compute, son slot M.2, sa faible consommation, un refroidissement passif et surtout prochainement upgradable Matter.

Il n’existe pas un support pour HA, mais une multitude

Il n’existe pas une seule façon d’installer Home Assistant mais de très nombreuses. C’est toute la force de ce système

Le Raspberry Pi

Le support de prédilection pour installer Home Assistant est le fameux Raspberry Pi, cette petite framboise que nous connaissons bien

Le Khadas VIM

Alternative très intéressante au Raspberry Pi, le VIM de Khadas, qui a de grosses ressemblances avec le nano ordinateur Raspberry

Le Nas Synology sur VM

Une autre alternative intéressante pour héberger la domotique Home Assistant réside dans le NAS Synology. Ce boîtier qui sert d’espace

Le NAS Terramaster pour y installer Home Assistant via Docker

Autre alternative intéressante à Synology, les NAS Terramaster qui proposent la virtualisation VirtualBox ou bien l’installation via un container Docker

La domotique HA virtualisée avec Proxmox

Vous ne connaissez pas encore Proxmox ? Vous ratez quelque chose. Il s’agit d’une solution d’hyperviseur libre, comparable à VMWare

Home Assistant Yellow

Et oui, si à l’heure où je rédige ce guide, il n’existe pas encore de box domotique Home Assistant prête

Conclusion

Vous l’aurez compris, les possibilités sont infinies avec la domotique Home Assistant. Parmi les nombreuses méthodes d’installation que nous vous

Et si vous cherchez comment sécuriser l’alimentation de votre domotique

DomotiqueComment garantir l’alimentation de votre domotique face aux coupures pour quelques euros seulement ?Face aux menaces de coupures qui planent

  • Il n’existe pas un support pour HA, mais une multitude
  • Le Raspberry Pi
  • Le Khadas VIM
  • Le Nas Synology sur VM
  • Le NAS Terramaster pour y installer Home Assistant via Docker
  • La domotique HA virtualisée avec Proxmox
  • Home Assistant Yellow
  • Conclusion
  • Et si vous cherchez comment sécuriser l’alimentation de votre domotique