VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Raspberry » Guides Raspberry pi » Installer et démarrer un Raspberry Pi sans clavier ni écran, c’est possible et c’est facile
Guides Raspberry pi

Installer et démarrer un Raspberry Pi sans clavier ni écran, c’est possible et c’est facile

guide-raspberry-installation-sans-ecran-calvier

En effet, vous savez installer un RaspberryPi, c’est quelque chose que nous avons déjà vu de nombreuses fois sur le blog et nous avons même un guide à ce sujet. Cependant, certains d’entre vous ne savent peut-être pas qu’il est aussi très facile de faire cette installation puis la mise en service du Raspberry Pi sans pour autant y connecter un écran ou un clavier !

Lire
Comment installer raspbian sur la carte SD du raspberry

Si vous suivez le blog régulièrement, vous avez déjà installé un Raspberry pour suivre un de nos tutos. Bien souvent, il faut rechercher le vieux clavier et la vieille souris qui doivent être dans un tiroir quelque part… Il faut aussi brancher un écran en attente le temps de l’installation et de la mise en route avant de tout débrancher, car, il faut bien l’avouer, la plupart des projets à base de Raspberry ne nécessitent qu’une alimentation et un câble réseau pour fonctionner.

Alors, pourquoi sortir écran, clavier, souris pour un temps limiter ou pire pour certains cas, déconnecter le PC du bureau pour utiliser ses périphériques le temps d’installer le Raspberry Pi. Croyez-moi, j’ai été trop souvent confronté à ce cas de figure à mes débuts, alors je vais partager avec vous ma méthode d’installation qui vous fera gagner un temps fou pour vos futurs projets et surtout ne retournera pas toute l’installation du bureau simplement le temps d’une installation.

Bien que vous soyez habitué, rappelons les bases: le matériel requis avant de commencer

  • Il faudra, est-ce bien utile de le dire, un Raspberry. Même si cela semble évident, je tiens tout de même à le rappeler, on ne sait jamais. 🙂
  • Une carte SD afin d’y déposer l’image du système depuis votre PC.
  • Un lecteur de carte SD si toutefois votre PC n’en est pas équipé
  • Une alimentation pour le Raspberry Pi, Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser un chargeur de smartphone, je vous recommande cependant une alimentation officielle approuvée par la fondation.
  • La dernière image du système Raspbian, au moment ou je rédige ces lignes, il s’agit de la version Stretch de Raspbian

Nous avons dressé la liste, voyons à présent comment faire notre première installation du RPI sans clavier ni écran.

Installation de l’image sur la carte SD

Je ne vais pas m’étendre plus sur le sujet, nous avons rédigé un guide complet qui explique commet faire, je vous invite alors à consulter notre guide si toutefois ce point n’est pas clair pour vous.

Lire
Comment installer raspbian sur la carte SD du raspberry

Une fois l’opération terminée, et avant de retirer la carte SD nous allons effectué une petite opération.

Le Raspberry Pi et le SSH

Vous l’aurez compris, si nous n’utilisons pas d’écran et de clavier, c’est que nous allons tout simplement prendre la main sur le RPI depuis un PC via le protocole SSH. C’est effectivement le cas, mais pour arriver à ce résultat, il faudra activer le SSH sur Raspbian, car depuis de nombreuses attaques par ce biais les années passées, le SSH n’est plus activé par défaut sur Raspbian. Vous allez me dire, OK, mais alors pour activer le SSH, il faut lancer raspi-config en local sur le Raspberry, c’est la seule solution! Et donc il faut un écran et un clavier !

Oui, ce n’est pas faux, c’est comme cela qu’il faut faire, via l’interface graphique! Mais saviez-vous qu’il existe une solution qui permet de s’en passer?

connexion-ssh-raspberry-pi

Quand il a été question de désactiver le ssh par défaut sur Raspbian, les développeurs se sont également posé cette question, ils nous ont alors proposé une solution permettant de s’affranchir du passage par l’interface graphique locale du RPI!

1 Pour cela, il faut simplement créer un fichier nommé ssh sans extension sur la partition de boot du Raspberry.

ssh-fichier-boot-raspberrypi-activation

2 Au boot du Raspberry, un scan de la partition de boot est fait, si ce fichier ssh est présent alors, le système activera automatiquement le protocole sur Raspbian! Pratique hein ?

Vous pouvez maintenant retirer la carte SD du lecteur et l’insérée dans le slot du Raspberry Pi.

Et le réseau dans tout ça?

Le ssh est actif, c’est une chose, mais il faut encore disposer de l’adresse IP du Raspberry pour s’y connecter via Putty! À ce stade, plusieurs options s’offrent à vous. Plus ou moins complexes.

connexion-ip-ethernet-raspberry-pi

Détection depuis le routeur

C’est la solution la plus simple, c’est celle que j’utilise le plus souvent, encore que, à force d’utiliser toujours les mêmes Raspberry pour mes tests, je connais les adresses par cœur. En effet, si vous avez fixé l’adresse IP de votre périphérique depuis le routeur, dans la plupart des cas, il s’agit de votre box internet, l’adresse IP ne changera jamais, et ce, même si vous réinstallez le système.

Pour l’explication rapide, une réservation DHCP revient à fixer l’adresse IP attribuée par le routeur avec un bail infini. La réservation DHCP étant basée sur l’adresse MAC, ou adresse physique de l’équipement et cette adresse MAC étant unique et impossible à changer (enfin en théorie), même si vous changez la carte SD et installer un tout autre système dessus, l’adresse IP qui lui sera attribuée par le routeur restera la même!

Donc, revenons à nos moutons, pour trouver l’adresse du Raspberry pi fraîchement installé et démarré:

1 Connectez-vous à votre routeur ou box ADSL, dans mon cas, c’est ma Freebox.

freebo-server-dhcp

2 Rendez vous dans la section DHCP du routeur

freebox-dhcp-baux

3 Afficher les derniers baux délivrés

raspberry-dhcp-freebox

Vous voyez que le dernier appareil à pris son adresse il y a quelques minutes, il s’agit de votre Raspberry Pi, notez alors son adresse IP et profitez en pour faire une réservation d’adresse tant que vous y êtes!

L’adressage IP défini à l’avance

De la même manière que nous avons indiqué au Raspberry d’activer le ssh, nous allons également pouvoir éditer ses fichiers de configuration système depuis la carte SD pour fixer son adresse IP avant de le brancher.

Pour cela, le système de fichier du Raspberry n’étant pas exploitable nativement avec Windows, nous allons utiliser un petit logiciel qui permet de lire le système de fichier du Raspberry sous Windows.

1 Commencez par télécharger le logiciel EXTFS puis installez le sur votre PC

2 Exécutez le logiciel, vous obtenez une fenêtre comme celle-ci

extfs-raspberry-explorer-edit

3 Sélectionnez alors le volume identifié comme étant un système de fichier Linux, ici la carte SD de votre Raspberry Pi, puis choisissez un lettre qui sera attribué au nouveau disque.

extfs-mount-partition-raspberry-windows

4 Un nouveau disque est alors monté dans votre poste de travail, vous pouvez alors lire les fichiers système du Raspberry.

disque-raspberrypi-pount-windows

5 Pour notre, cas, nous désirons éditer le fichier dhcpcd.conf qui se trouve dans le répertoire etc.

extfs-edition-fichier-config-linux-raspberrypi

6 Ouvrez le fichier dhcpcd.conf avec le bloc note ou sublime ou encore notepad++

etc-dhcpd-conf-raspberrypi-configuration-ip

7 Éditez alors ce fichier comme nous l’expliquons dans notre guide sur comment attribuer une adresse IP fixe sous la dernière version de Raspbian.

Lire
Comment configurer une adresse IP statique sur Raspbian Stretch

Si toutefois il s’agit d’une ancienne version de Raspbian comme Jessie ou antérieure, la procédure est différente, mais nous avons aussi un guide à ce sujet.

Lire
Configurer une adresse IP fixe sur raspberry pi

Toutefois, bien que cela fonctionne parfaitement, je vous invite à migrer votre vieux système sous une version récente de Raspbian!

Le cas du Rapsberry Pi zéro W

Si il s’agit d’un Raspberry pi zéro dans sa version W et donc qui dispose du wifi, mais dépourvu d’interface réseau, il est également possible de pousser la configuration wifi dedans afin de ne pas avoir a passer par l’interface graphique pour le faire. Notez que je parle du Pi zéro W, mais c’est également valable pour le Raspberry Pi 3!

Lire
Découverte du raspberry pi zero

Dans ce cas, utilisez la même méthode que plus haut, puis à l’étape 6, ouvre le fichier wpa_supplicant plutôt que dhcpcd.conf

1 Ajoutez alors aux lignes déjà existantes dans le fichier les lignes suivantes:
2 Remplacez MonReseauWifi par votre SSID puis MonCodeWifi par votre clef de sécurité wifi

Pensez également à vérifier le type de cryptage, bien que le WPA-PSK soit le plus rependu.

Conclusion

Via ce guide, nous avons vu comment concrètement monter une nouvelle installation sur un Raspberry sans avoir besoin d’y connecter un écran ou un clavier. Il est vrai que cela nécessite parfois beaucoup de dérangement pour une opération qui ne prendra que 10 minutes, puis une fois le RPI installé, tout sera fait en ssh à distance depuis un autre PC. Ce guide devrait vous aider à monter plus de projets sur cette petite carte, véritable petit bijoux pour nous autres bidouilleurs.

Raspberry Pi Carte Mère 3 Model B Quad Core CPU 1.2 GHz 1 Go RAM
901 Commentaires

Dernière mise à jour du tarif le  2018-11-16 at 14:19

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données, un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 avec ma première box domotique l'eedomus associée à un raspberrypi et quelques développements personnels. Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la smart home!

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE
close-link
NOEL 2 DOMO-BLOG

Venez Jouer
avec nous !

Cette année Noel sera connecté
JOUER
#Noel2DOmoBlog
close-link