Accueil » Raspberry » Guides Raspberry pi » NASPi 2.5 : Le boîtier alu pour le Raspberry Pi 4 qui embarque aussi le SSD
Guides Raspberry pi

NASPi 2.5 : Le boîtier alu pour le Raspberry Pi 4 qui embarque aussi le SSD

naspi-deskpi-boiterialu-raspberrypi-4-ssd

Nous vous l’annoncions la semaine dernière, le raspberry Pi 4 reviendra progressivement sur les étalages de magasins en 2023. Il est donc de nouveau envisageable de se projeter sur des projets domotiques autour du précieux nano-ordinateur au doux nom de Framboise.

Nous avons la chance de disposer de plusieurs exemplaires du Rpi 4 au domo-lab, notamment pour héberger Home Assistant et vous proposer des guides sur ce dernier. Toutefois, vous le savez, nous l’avons déjà répété à plusieurs reprises sur le blog, le Raspberry Pi est un excellent support pour la domotique, la seule véritable bête noire au tableau est son stockage SD.

En effet, la carte SD est limitée en cycle d’écriture, c’est un phénomène tout à fait naturel et prédefini dès la fabrication. Si cela ne pose pas de problèmes dans la grande majorité des cas d’usages, il en est tout autre quand on parle du Raspberry Pi sur un projet de box domotique. Une box domotique n’est rien de moins qu’un serveur qui dispose de services web et surtout d’une base de donnée qui permet de stocker les différents changements d’états et autres historiques.

Il convient donc de s’orienter tout naturellement vers un disque SSD en support de stockage pour assurer une fiabilité et un fonctionnement optimal du nano ordinateur. Si nous avons déjà vu via d’autres guides par le passé qu’il est possible d’utiliser un disque SSD accompagné du bon adaptateur USB. Mais une autre solution existe qui permet de combiner à la fois un boîtier en aluminium qui permet un refroidissement optimal du Raspberry Pi, ainsi qu’un logement pour y glisser un disque SSD. Il s’agit donc du boîtier ultime, pratique et fonctionnel pour faire du Raspberry Pi une box domotique très fiable et fonctionnelle, tout en étant design.

NASPi : Un kit Raspberry Pi 4 très complet

Mis à part le précieux Raspberry pi 4 encore compliqué à acquérir actuellement et son disque SSD, le kit est très complet, tout y est pour en faire un nano-PC qui a tout d’un NUC.

Le boîtier est en aluminium, la dissipation thermique est donc optimale contre les surchauffes. Le fabricant a également pensé à tout en ajoutant une seconde plaque de façade en acrylique. Pourquoi me direz-vous ? Certains utilisateurs du Rpi4 peuvent avoir quelques soucis de portée Bluetooth ou Wi-Fi avec le Raspberry Pi enfermé dans un boîtier métal. En effet, les quatre faces peuvent avoir un effet cage de faraday et bloquer certaines fréquences. Je n’ai personnellement pas spécialement remarqué cela, mais il est vrai que je préconise toujours le réseau filaire face au Wi-Fi et concernant le Bluetooth. Bien que je l’utilise avec Home Assistant, je n’ai pas de souci de ce côté non plus. Quoi qu’il en soit, si vous avez des soucis de cet ordre, vous n’avez qu’à replacer la plaque alu par la plaque plastique.

Le disque SSD vient se connecter sur une carte additionnelle qui se loge sous le RPi 4 dans le boîtier.

La taille d’un disque SSD étant plus imposante que la petite taille du Raspberry Pi, le Pi4 vient se fixer sur cette carte à l’aide de la visserie fournie.

Un ventilateur fait également partie du pack, ce dernier vient alors se fixer sur les supports de fixation pour assurer une stabilité et un fonctionnement optimal.

Vient ensuite une carte de gestion qui reporte les connecteurs en façade du boîtier et permet au passage de disposer d’un bouton marche arrêt qui manque cruellement sur le Raspberry Pi par défaut.

Une fois le tout assemblé en suivant la notice ou simplement ces quelques photos, le montage est relativement simple, notre Raspberry Pi est prêt à recevoir son disque SSD avant de gager son boîtier Alu.

Le disque SSD vient alors se fixer sur la face arrière de la carte. Un moyen d’optimiser l’espace, mais aussi de dissocier le disque du Rpi et optimiser au passage le transfert thermique et le flux d’air au sein du boîtier

Il ne reste donc plus qu’à glisser l’ensemble dans le boîtier puis refermer ce dernier.

La fermeture se fait à l’aide de la plaque de finition qui termine parfaitement le design du boîtier. Bien que plus nécessaire, une fente reste disponible et facilement accessible pour utiliser une carte SD, non plus en stockage par défaut mais en stockage secondaire. Pourquoi pas pour y faire des sauvegardes par exemple ? Enfin, le bouton ON/OFF vient apporter la touche finale si pratique avec le Raspberry Pi qui permet enfin de se passer de débrancher la prise pour le redémarrer.

En face arrière, on retrouve l’ensemble des ports habituels du Rspberry Pi, mais tous déportés en face arrière grâce à la carte d’extension. Là aussi c’est assez pratique dans le but d’intégrer cette box à une baie réseau ou domotique par exemple. Plus de connectique sur le côté qui rend difficile son intégration avec le NAS Pi.

Vous aurez sans doute remarqué pour les habitués du RPi4 qu’il y a un port USB en plus sur la face arrière ? Il s’agit tout simplement de la carte d’extension pour le disque SSD qui vient se raccorder au premier port USB du Raspberry Pi 4 à l’aide d’un petit connecteur USB. Vous l’aurez compris, cela vient au passage occuper un port USB en lieu et place d’un dongle par exemple. Mais pas d’inquiétude, vous aurez toute la liberté d’ajouter un HUB USB alimenté à votre boîtier pour y connecter vos périphériques USB domotiques.

C’est même plutôt ce que je recommande pour une meilleure gestion de l’alimentation en plus d’étendre la capacité d’accueil USB du Rpi.

Naspi 2.5 : Un boîtier digne d’une box domotique pour le Raspberry Pi 4

Au final, le boîtier Naspi est un peu plus imposant que le boîtier classique du Rpi 4, mais il est surtout plus pratique. Son logement pour disque SSD permet une intégration complète du média de stockage et sa conception en aluminium permet de réguler la chaleur, ce qui est très utile car on sait que le Raspberry pi 4 à tendance à chauffer pas mal. Avec ce boîtier, il sera en sécurité contre les surchauffes et votre système domotique sera complètement sécurisé.

Voilà pratiquement une année que ce boîtier équipe mon Raspberry Pi 4 avec la domotique Home Assistant, rien à signaler depuis ! Associé à un bon plan de sauvegarde, vous serez en complète sécurité face aux tracas.

Comment sauvegarder Home Assistant sur Google Drive

Comment sauvegarder Home Assistant sur Google Drive

La sauvegarde d’un système domotique est primordiale. Cette dernière si elle est correctement exécutée, permet de remonter le système rapidement en case de crash, plantage ou instabilité en quelques minutes…

Comment sauvegarder Home Assistant vers un NAS Synology ou partage réseau

Comment sauvegarder Home Assistant vers un NAS Synology ou partage réseau

Nous l’avons déjà vu avec le cas de la domotique Jeedom, les autres systèmes domotiques, Home Assistant inclus n’échappent pas à la règle. Comme tout système informatique, aucun n’est infaillible,…


Je viendrai compléter ce test avec un autre petit guide prochainement pour disposer d’une solution domotique complètement sécurisée.

En attendant, le Raspberry pi 4 devrait revenir en stock prochainement, pensez alors à ce kit qui est selon moi le meilleur pour transformer le Raspberry pi 4 en une box domotique pour votre maison connectée.

discord

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je teste, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog et mon podcast Domotique Chronique pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

4 Comments

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

NASPi : Un kit Raspberry Pi 4 très complet

Mis à part le précieux Raspberry pi 4 encore compliqué à acquérir actuellement et son disque SSD, le kit est

Naspi 2.5 : Un boîtier digne d’une box domotique pour le Raspberry Pi 4

Au final, le boîtier Naspi est un peu plus imposant que le boîtier classique du Rpi 4, mais il est

  • NASPi : Un kit Raspberry Pi 4 très complet
  • Naspi 2.5 : Un boîtier digne d’une box domotique pour le Raspberry Pi 4