Accueil » Tests » Tests objets Tech » Test de Symfonisk : L’enceinte connectée Ikea en partenariat avec Sonos
Tests objets Tech

Test de Symfonisk : L’enceinte connectée Ikea en partenariat avec Sonos

test-ikea-sonos-symfonisk

Nous connaissons tous Sonos, de près ou de loin, il s’agit tout simplement du meilleur système audio multiroom à ce jour. Souvent copié mais encore jamais égalé, Sonos dispose d’un savoir-faire unique en la matière qui a largement contribué à son succès.

Fort de ce succès, la marque d’ameublement suédoise Ikea a conclu un partenariat avec Sonos il y a quelques années maintenant pour proposer des systèmes de sonorisation performants et design. Quoi de mieux que Sonos et son savoir-faire légendaire pour une collaboration réussie. Découvrons alors aujourd’hui cette gamme avec le test de l’enceinte/étagère Symfonisk de Ikea.

Symphonisk, c’est quoi ?

Comme toujours avec Ikea, l’objet se doit avant tout de s’intégrer dans la décoration de la maison et si possible se rendre utile dans l’intérieur de votre maison. Avec Symphonisk, Nous ne sommes donc pas uniquement en présence d’un haut-parleur intelligent, mais également d’une étagère, d’un tableau ou d’une lampe. Dans notre cas, il s’agit du model étagère. En effet, Ikea propose plusieurs accessoires de fixation qui permettent de fixer l’enceinte horizontalement au mur afin d’en faire à la fois un élément de sonorisation multiroom pour la maison mais également un support pour y poser un objet de décoration ou bien des livres.

gamme d’enceintes Symfonisk d’Ikea

La Symphonisk étagère est disponible en couleur noir ou blanc. J’ai choisi le modèle blanc pour chez moi afin de le fondre dans le décor, le mur où je souhaite l’installer étant blanc. J’ai d’ailleurs fait le choix, non pas du support étagère, mais d’un support directionnel pour fixer l’enceinte au mur et l’orienter au bon vouloir.

Ses dimensions de 31 x 10 cm associées à une profondeur de 15 cm se prêtent aisément à devenir une étagère.

Sur sa face avant, l’enceinte dispose d’une petite étiquette qui rappelle le partenariat et cette identité Sonos qui change tout comme nous le verrons un peu plus loin dans ce test.

Des boutons sont également présents en bas de l’enceinte, à mon sens assez peu utiles quand on connaît le fonctionnement des enceintes Sonos, mais ces dernières, elles aussi disposent de boutons de sélection (que je n’ai à vrai dire jamais utilisés non plus…).

Les boutons de l’enceinte bibliothèque Symponisk

Mais si le côté détourné en étagère est astucieux et intéressant, cela ne reste pas moins une enceinte audio et c’est avant tout son rôle principal. Alors que vaut vraiment cette enceinte Ikea développée en partenariat avec Sonos ?

Sonos One vs Ikea Symfonisk

Côte à côte, pas de points communs entre les deux produits de prime abord si ce n’est le logo Sonos sur le haut de l’appareil. En revanche, une fois connecté avec du son en diffusion, on retrouve la qualité de son que propose Sonos sur ses systèmes audios multiroom. Il n’y a plus de doute, la touche Sonos est bien là et la qualité sonore est comme toujours avec Sonos au rendez-vous.

Enceinte étagère Symfonisk vs Sonos One

L’enceinte Ikea se gère complètement depuis l’application Sonos comme nous allons le voir plus loin. Tout y est, les mêmes options que pour la gamme Sonos et surtout un son pur, profond, riche en basse, de grande qualité et sans vibrations comme Sonos sait le faire.

Au dos de l’enceinte, on retrouve le traditionnel port Ethernet qui sert à la configuration si vous le désirez mais aussi à l’utilisation si vous préferez utiliser votre enceinte en réseau filaire. Sachez toutefois que la configuration en Ethernet n’est pas obligatoire, puisqu’il est également tout à fait possible de configurer l’enceinte en wifi comme je l’ai fait.

Il s’agit du modèle “étagère” dont la connectique permet de se dissimuler au dos de l’appareil tout en permettant de l’installer contre le mur. Les fentes sur les côtés sont utiles dans cette configuration et servent à venir fixer l’enceinte sur son support au mur de manière totalement transparente.

L’installation de l’enceinte multiroom Ikea Symfonisk avec l’application Sonos

C’est une enceinte Ikea certes, mais c’est aussi et surtout une enceinte Sonos. De fait, le pilotage et la configuration ne sont pas à faire depuis une application Ikea, mais bien depuis l’application Sonos. Au même titre que pour une enceinte Sonos, la procédure est en tout point la même. Seul le visuel change pour entrevoir l’enceinte Symfonisk.

Toujours aussi simple à coupler avec l’environnement Sonos donc, on retrouve la pression sur un bouton de l’enceinte pour effectuer le couplage.

Puis en quelques secondes, l’enceinte est associée à l’application et est presque prête à diffuser de la musique. Il faudra simplement lui donner une affectation dans la maison en premier lieu.

Une fois fait, l’enceinte est fin prête, totalement intégrée au système Sonos de la maison et même à Alexa pour un pilotage simplifié. Nous verrons ce point plus en détail dans un guide dédié. Voici donc une enceinte Ikea mais totalement compatible avec l’environnement Sonos, qui vient combler un manque dans une zone de la maison et le moins que l’on puisse dire c’est quelle le fait excellemment bien.

On retrouve alors exactement les mêmes options pour cette enceinte Ikea que pour les enceintes Sonos. On peut alors ajouter une seconde enceinte pour passer en mode paire stéréo ou encore profiter de la calibration intelligente Trueplay. Pour rappel, cette fonctionnalité de calibrage est pleinement prise en charge par les appareils Apple uniquement. Enfin, puisque nous parlons d’appareils Apple, il est important de mentionner également que cette enceinte est aussi pleinement compatible AirPlay, le protocole de diffusion audio sans fil d’Apple.

Conclusion

La qualité sonore est excellente. Cette collaboration entre Ikea et Sonos permet de compléter une installation Sonos existante ou bien constituer votre installation dédiée. Car en effet, si la qualité sonore est quasiment identique entre une Sonos One et cette Symfonisk, cette dernière ne coûte que 99€ contre 199€ pour l’enceinte officielle. De quoi s’équiper en Sonos de manière plus accessible. Car il faut bien l’avouer, la qualité sonore d’un système Sonos n’est pour l’instant égalée par aucune autre marque.

Sonos reste le meilleur système multiroom du marché. Malheureusement, ce succès ne permet pas de voir les tarifs baisser mais avec les enceintes Ikea, une autre manière plus économique ET déco s’ouvre à vous pour béneficier de la puissance Sonos à la maison sans trop dépenser !



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Symphonisk, c’est quoi ?

Comme toujours avec Ikea, l’objet se doit avant tout de s’intégrer dans la décoration de la maison et si possible

Sonos One vs Ikea Symfonisk

Côte à côte, pas de points communs entre les deux produits de prime abord si ce n’est le logo Sonos

L’installation de l’enceinte multiroom Ikea Symfonisk avec l’application Sonos

C’est une enceinte Ikea certes, mais c’est aussi et surtout une enceinte Sonos. De fait, le pilotage et la configuration

Conclusion

La qualité sonore est excellente. Cette collaboration entre Ikea et Sonos permet de compléter une installation Sonos existante ou bien

  • Symphonisk, c’est quoi ?
  • Sonos One vs Ikea Symfonisk
  • L’installation de l’enceinte multiroom Ikea Symfonisk avec l’application Sonos
  • Conclusion