VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Tests » Tests domotique » Test du détecteur de CO Z-wave de Fibaro, le CO sensor FGCD-001
Tests domotique

Test du détecteur de CO Z-wave de Fibaro, le CO sensor FGCD-001

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et non irritant, autant dire donc qu’il est difficile à détecter par l’homme. Pour autant, il est particulièrement toxique et responsable de très nombreuses intoxications domestiques, malheureusement bien souvent mortelles. Il devient donc extrêmement important de s’en protéger dans chacun de nos foyers, c’est l’objet ce notre article du jour avec ce nouveau détecteur de CO z-Wave et donc intégrable aux box domotiques et, par conséquent, partie intégrante du système et des scénarios de la maison connectée.

Ce gaz est provient d’une mauvaise combustion, bien souvent des systèmes de chauffage domestique associé à un mauvais système de ventilation. Sa densité étant proche de celle de l’air, ce gaz, se propage très facilement et rapidement dans le foyer le rendant d’autant plus dangereux.

Nous sommes à une période de l’année, où nous allons commencer à redémarrer nos systèmes de chauffage, il devient donc important de vous sensibiliser sur ce risque domestique et de vous présenter ce nouveau périphérique de la gamme Fibaro, qui saura prévenir et veiller sur les habitants de votre foyer face à ce risque majeur!

Pour rappel, l’intoxication au monoxyde de carbone représente entre 6000 et 8000 cas par an en France. Il s’agit de la première cause de décès par intoxication en France.

fibaro-co-sensor-fgcd-001-detecteur-monoxyde-carbon-zwave-domotique

Le Fibaro CO sensor de Fibaro

Les détecteurs de CO sont assez rares dans la liste des périphériques domotique Z-Wave ou assez onéreux. Avec son nouveau périphérique, Fibaro étoffe un peu plus son catalogue et nous propose un détecteur de monoxyde de carbone design et connecté pour moins de 100€.

Fibaro et connue pour ses périphériques très design. Son détecteur de fumée avait d’ailleurs déjà révolutionné le milieu domotique, petit, discret et design, il s’intègre parfaitement dans la déco de la maison sans pour autant dénoter, tout en assurant la protection du foyer contre les incendies.

Avec son nouveau détecteur FGCD-001, Fibaro continue sur cette lignée. C’est à s’y méprendre, le même détecteur que le détecteur de fumée de la marque.

  • Boitier identique
  • Taille identique
  • Même mode d’alimentation
  • Fonctions secondaires identiques

fibaro-co-sensor-fgcd-001-detecteur-monoxyde-carbon-zwave-domotique-smarthome-smoke-sensor

En effet, prenez un détecteur de fumée de Fibaro, substituez-lui la fonction détection de fumée par des composants capables de détecter du monoxyde de carbone et vous obtenez un détecteur de CO connecté, capable de vous avertir en cas de CO dans l’air tout en vous indiquant la température de la pièce via le même périphérique.

Les caractéristiques techniques

  • Type de module : Émetteur Z-Wave
  • Alimentation : Batterie Lithium 3V CR123A
  • Autonomie de la batterie : 3 ans
  • Durée de vie dans des conditions typiques : 8 ans
  • Plage de mesure de la concentration CO : 0-450 ppm
  • Précision de la mesure : ±10ppm / ±5%
  • Fréquence radio : 868,42 MHz
  • Distance de transmission : 50m champ libre, 40m en intérieur
  • Dimensions : 65 x 28 mm (diamètre x hauteur)
  • Température de fonctionnement : 0-50°C
  • Humidité de fonctionnement : 0% – 93%
  • Gamme de mesure de la température : 0 à 60°C
  • Temps de réponse de l’alarme (réglage par défaut) : 50ppm 60-90min; 100ppm 10-40min; 300ppm <1.5min
  • Niveau sonore: 85 dB à 3m
  • Normes : R&TTE 1999/5/EC; RoHS 2011/65/EU; EN 60950-1

Comment installer un détecteur de CO?

L’installation d’un détecteur de monoxyde de carbone (ou CO) est un point important pour un fonctionnement optimal de l’appareil et une garantie de la détection et de l’alerte des occupants du foyer. Il est donc important de bien respecter les quelques règles relatives à l’installation du détecteur. Elles ne sont pas compliquées, mais, pour autant, il est impératif de les respecter.

Dans un premier, il faut installer ce détecteur dans la pièce où se situe l’appareil à combustible. Idéalement donc dans une maison:

  • le local où se situe la chaudière
  • la cuisine si vous cuisinez au gaz
  • le salon si vous vous chauffez à l’aide d’une cheminée ou un poële
  • le garage si vous réalisez des opérations fréquentes sur des moteurs thermiques

plan-installation-detecteu-monoxyde-co-carbon-domotique

  1. Installer le détecteur sur un mur
  2. Placer le détecteur à plus de 30cm du plafond
  3. Respecter une distance minimale de 180cm avec le sol
  4. Veiller à placer le détecteur au-dessus du niveau le plus haut des ouvrants
  5. Respecter environ 2m avec la source de combustion
  6. Veiller enfin, à ne pas placer d’obstacles dans un rayon de 30cm
Ce détecteur de CO connecté dispose des normes:

  • RED 2014/53/EU
  • RoHS 2011/65/EU
  • EN 50291-1:2010

Cette dernière assure au dispositif l’efficacité de déclenchement du système ainsi que son autonomie électrique.

Et du côté des box domotiques supportés

Forcement, ce périphérique est supporté par la box Fibaro, cela va de soi. Il est également supporté par la box Eedomus et partiellement par Jeedom (uniquement la remonté de la température pour le moment). Nous verrons dans les prochains jours comment installer ce nouveau détecteur sur ces deux dernières ainsi que les options et la configuration possible sur chacune d’elles.

Ce détecteur dispose d’une puce z-wave plus, ce qui le rend donc moins énergivore et installable plus loin de la box, un point important donc quand on sait que beaucoup de chaudières sont dans les garages et sous sol, parfois loin de la centrale domotique.

Pour les plus curieux d’entre vous, sachez que ce périphérique ce comporte exactement comme son petit frère le smoke sensor de Fibaro sur les box Jeedom et Eedomus. Nous verrons tout cela plus en détail dans de prochains articles dédiés à chaque environnement.

Conclusion

Comme à chaque fois, Fibaro nous livre un périphérique de très bonne facture, bien fini, il est discret et joli à regarder. Mais surtout, il permet de sécuriser un peu plus son foyer contre les risques d’intoxication au CO. Alors oui, ce périphérique à un coût, il est tout de même affiché à un tarif un peu inférieur à 100€, mais il s’avère un axe de sécurité important du foyer qui mérite cet investissement pour protéger nos familles.

Enfin, tout comme son petit frère, ce nouveau périphérique permet aussi de remonter la température de la pièce ou il est installé dans le système domotique.

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données, un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 avec ma première box domotique l'eedomus associée à un raspberrypi et quelques développements personnels. Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la smart home!

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE
close-link
NOEL 2 DOMO-BLOG

Venez Jouer
avec nous !

Cette année Noel sera connecté
JOUER
#Noel2DOmoBlog
close-link