Accueil » Tests » Tests domotique » ZigBee » Test du détecteur de présence Zigbee Sonoff SNZB-06P, la détection intelligente économique
ZigBee

Test du détecteur de présence Zigbee Sonoff SNZB-06P, la détection intelligente économique

test-detecteur-presence-sonoff-zigbee-snzb-06p-ha

Que ce soit en Z-wave ou en Zigbee, ce ne sont pas les références de détecteurs de mouvements qui manquent sur le marché. Ce sont des périphériques domotiques pratiques dans la gestion automatique des éclairages ou dans une optique de sécurité. Souvent très économiques, ces petits détecteurs ont toutefois un petit défaut. Ce n’est pas réellement un défaut de par la conception, ce sont des détecteurs de mouvements et ils travaillent sans problème dans cette tâche.

Le détecteur que nous découvrons aujourd’hui est une nouvelle génération de détecteurs, tout comme le FP2 d’Aqara que nous avons découvert il y a quelques semaines, mais ce détecteur Sonoff SNZB-06P travaille, lui, en Zigbee et pour un tarif bien en deçà ! Plus intelligent que les détecteurs de mouvements que nous connaissons, il s’agit d’un détecteur de présence.

De fait, il n’a pas tout à fait le même rôle et surtout la même méthodologie de fonctionnement. Ce nouveau détecteur est capable de détecter la présence dans une pièce. Même si la personne ne bouge pas ou peu. C’est là où le “classique” détecteur de mouvement ne sait plus déterminer si vous êtes encore présent dans la pièce et aura tendance à éteindre la lumière ne voyant plus de mouvement… Avec le détecteur de présence, même si vous restez statique, le capteur sait qu’il y a quelqu’un dans la pièce. Dans la même logique d’usage, la lumière ne se coupera donc pas dans la pièce, même si personne ne bouge.

Attention cependant, là où le detecteur Aqara FP2 est capable de détecter la présence sur plusieurs zones de détection, ce capteur Sonoff ne permet qu’une seule zone, mais en Zigbee !

Doté d’un support aimanté qui lui permet d’être orienté dans un peu tout les sens. La base du support se fixe à l’aide d’un scotch double face 3M prédécoupé qui lui permet d’être très solidement fixé. Enfin la base circulaire du module ainsi que la forme du support permet vraiment de l’orienter parfaitement dans l’angle souhaité.

La face avant permet au mini radar de détecter parfaitement la présence dans la pièce une fois l’orientation effectuée.

Autre point fort, ce module est alimenté sur le secteur. Alors oui, cela peut être un problème car il faut une alimentation à portée… Alimentée via un port USB type C, l’alimentation est assurée par un cordon USB et une alimentation de type chargeur de mobile en 5V, 1A.

Oui, c’est plus contraignant que l’utilisation d’un module sur pile. Mais c’est aussi un module plus réactif et performant qui dans le cadre de la détection est important à mon sens. Cela fait donc sens d’avoir un module alimenté dans ce type d’usage. Autre point intéressant, le module est de type routeur et participe donc à la bonne propagation du réseau domotique Zigbee. Un module de plus qui en plus d’être utile à l’usage et aussi utile pour le maillage du réseau domotique de la maison.

Le module supporte également l’association Zigbee direct pour fonctionner de manière autonome avec un micro relai, une ampoule, une prise ou tout autre module Zigbee, le tout sans passer par un système domotique. Même s’il est plus intéressant de l’utiliser depuis la domotique, la donnée pouvant être utilisée dans plusieurs scénarios différents.

Détection de présence précise basée sur radar à micro-onde de 5,8Ghz

Oublions donc le classique capteur PIR des autres modules, nous avons ici une détection puissante et précise via un radar à micro-ondes de 5,8Ghz. Capable de détecter les simples petits mouvements générés par la respiration humaine, ce module saura détecter une présence humaine dans la pièce sans faille.

Fonctionnant en Zigbee 3.0, le radar à micro-ondes est capable de détecter une présence jusqu’à 4 mètres (paramètres configurable) sur une très large zone (pratiquement 180°). Le module fonctionne bien évidemment avec le HUB Zigbee de Sonoff, mais aussi avec de nombreux contrôleurs domotiques Zigbee, dont le Conbee II ou encore le dongle Zigbee Sonoff. Compatible avec les systèmes domotiques (Jeedom Luna) ou encore Home Assistant via l’intégration ZHA.

Ce module est également supporté par Zigbee2MQTT pour l’exploiter ensuite sur le système domotique de votre choix. Bien entendu, quand un module est compatible Z2M, nous optons pour ce moyen, pour l’exploiter sous la domotique Home Assistant via Z2M au domo-lab.

Pleinement exploitable sur la détection de présence, le module est toutefois encore que partiellement supporté sur le reste de ses capacités dans Zigbee2MQTT. La prochaine mise à jour de Zigbee2MQTT à venir, devrait apporter les possibilités de réglages supplémentaires, bien qu’il soit tout de même déjà possible de le faire en ligne de commande, mais moins pratique.

Toutefois, le module fonctionne déjà très bien en l’état, Z2M est d’ailleurs aussi capable d’en effectuer la mise à jour du Firmware via OTA, ce que je vous recommande de faire, de sorte à disposer de la dernière version du programme dans le module. Etant donné que nous avons eu une version précédente du périphérique, vous ne devriez pas avoir à effectuer la mise à jour sur votre appareil.

MAJ du firware via Z2M, patience – © domo-blog

Une fois intégré à Zigbee2MQTT, comme toujours on retrouve le module exploitable sous MQTT, soit sur Jeedom, soit sur Home Assistant. Au domo-lab, nous avons opté pour HA et là encore avec un petit peu de mise en forme, on peut rapidement ajouter la notion de présence dans une pièce au dashboard avec une carte design animée. (code de la carte disponible au téléchargement avec le code de l’automatisation plus bas).

Concernant la reconnaissance et l’efficacité de fonctionnement, je trouve ce module vraiment très efficace. Le petit reproche est un délai de rafraîchissement fixé à 60 secondes qui, pour un module alimenté, mériterait à être mis à jour plus souvent. Etant donné qu’il n’y a pas de problématique de consommation excessive d’énergie venant d’une pile à remplacer trop souvent, on aimerait pouvoir modifier ce paramètre pour un rafraîchissement bien plus rapide. Mais cela devrait être possible dans la prochaine version.

Détail des informations de détection dans Home Assistant – © domo-blog

Paramétrage du module

Toutes les possibilités de paramétrage sous Zigbee2MQTT ne sont pas disponibles, mais il est possible de modifier le délai de 60 secondes à 30 secondes pour permettre au module de revenir plus rapidement à un état d’absence de présence. Depuis nos premiers tests, la dernière mise à jour permet même de descendre à 15 secondes ce qui le rend maintenant très réactif et efficace.

Pour effectuer ce paramétrage, il faut passer par la console dev sou Z2M, puis sélectionnez le groupe de fonctionnalités “msOccupancySensing” (1) et l’attribut “ultrasonicOToUDelay” (2). Enfin, entrez la valeur en secondes 30 ou 15 (3), puis envoyez la configuration au module via le bouton Ecrire (4).

Concernant la sensibilité du module, elle se configure selon 3 niveaux, toujours sous le même onglet :

  • 1 pour 2,5m de champ de détection
  • 2 pour 3,5m de champ de détection
  • 3 pour 4m de champ de détection

Choisissez le groupe de fonctionnalités “msOccupancySensing” (1), l’attribut “ultrasonicUtoOThreshold” (2), puis indiquez la valeur 1, 2 ou 3 (3) avant d’envoyer la configuration au module via le bouton Ecrire (4).

Avec ce module à “détection de présence”, en remplacement d’un “détecteur de mouvements” dans un scénario de gestion automatique d’un éclairage, je n’ai plus ce petit incident qui arrivait de temps à autre où la lumière vient à se couper alors que l’on est encore dans la pièce (mais statique).

Une seule automatisation simple en fonction de la présence dans la pièce

Plus besoin d’employer des scripts complexes ou blueprint pour essayer de contrer l’effet absence de mouvements dans la pièce. Une très simple automatisation basée sur le seul état du capteur, permet ici de gérer efficacement et à coup sur l’extinction de la lumière de la pièce, si et seulement si il n’y a plus personne dans la pièce. De même pour la détection, le module est hyper réactif et la lumière s’allume dès que l’on passe le pas de la porte.

Avec une seule automatisation, Home Assistant gère l’allumage de la lumière ou d’un appareil comme j’ai choisi de faire au domo-lab. Chez moi, ce capteur de présence installé dans le domo-lab me permet de gérer l’alimentation de mon MacBook pro pour couper l’alimentation de la prise quand je quitte le bureau et l’allumer automatiquement quand je m’y installe. Pratique, cela me permet au passage de faire quelques économies d’énergie.

La mise en oeuvre de l’automatisation est assez simple, elle consiste à utiliser l’état du capteur en déclencheur, puis d’ajouter en action, l’appareil ou la lumière à allumer/éteindre en fonction de la présence.

Automatisation Home Assistant – © domo-blog

Téléchargez le code de l’automatisation + celui de la carte à importer dans votre HA et soutenez au passage domo-blog.

Un périphérique domotique pratique et économique

Le module fait donc très bien le travail et vient rapidement remplacer un détecteur de mouvement classique pour en faire une détection intelligente et efficace. Nous sommes heureux de voir cette nouvelle génération de détecteur arriver sur le marché Zigbee, encore plus quand le tarif est attractif comme ici avec Sonoff.

Avec un tarif affiché à moins de 20€, pas besoin d’hésiter un instant, si vous cherchez un module qui vous permettra de gérer efficacement un scénario de gestion d’éclairage automatique vraiment intelligent, optez directement pour ce module. Il peut aussi être intéressant dans une logique plus axée sécurité. Mais nous aurons l’occasion d’y revenir plus en détail dans un prochain guide.

Domo-blog a fait le choix de ne pas polluer votre lecture avec de la publicité. Vous trouverez cependant des liens affiliés vers les produits recommandés dans le contenu. Cela ne perturbe en rien votre experience de lecture et permet de financer le blog.
Vous pouvez également soutenir le blog en m'offrant un café sur Ko-Fi.


discord

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je teste, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog et mon podcast Domotique Chronique pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Add Comment

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

construction et domotique
promos domotique
Choix box domotique
promos domotique

Détection de présence précise basée sur radar à micro-onde de 5,8Ghz

Oublions donc le classique capteur PIR des autres modules, nous avons ici une détection puissante et précise via un radar

Paramétrage du module

Toutes les possibilités de paramétrage sous Zigbee2MQTT ne sont pas disponibles, mais il est possible de modifier le délai de

Une seule automatisation simple en fonction de la présence dans la pièce

Plus besoin d’employer des scripts complexes ou blueprint pour essayer de contrer l’effet absence de mouvements dans la pièce. Une

Un périphérique domotique pratique et économique

Le module fait donc très bien le travail et vient rapidement remplacer un détecteur de mouvement classique pour en faire

  • Détection de présence précise basée sur radar à micro-onde de 5,8Ghz
  • Paramétrage du module
  • Une seule automatisation simple en fonction de la présence dans la pièce
  • Un périphérique domotique pratique et économique