Accueil » Raspberry » News Raspberry » DeskPi Lite : Un boîtier Raspberry Pi 4 avec 6 ports USB et 2 ports HDMI pleine taille
News Raspberry

DeskPi Lite : Un boîtier Raspberry Pi 4 avec 6 ports USB et 2 ports HDMI pleine taille

deskpi-raspberrypi4-boitier-npuveau

Nous connaissons bien le Raspberry Pi 4 maintenant. Commercialisé depuis un peu plus d’une année, ce dernier est malheureusement intouchable actuellement. Soit il est en rupture, soit les quelques unités restantes chez les revendeurs ont vu le prix doubler… Il n’y a bien que dans l’espace que l’on trouve 2 Raspberry Pi 4 de 8Go ces dernières semaines !

Cependant les fabricants continuent de proposer des équipements pour les utilisateurs du nano ordinateur. C’est le cas de DeskPi qui propose un boîtier assez intéressant, puisque ce dernier propose non pas 4 mais 6 ports USB. Il permet effectivement de disposer de 2 ports USB supplémentaires en façade. Le DeskPi Lite transforme également les ports micro HDMI en deux ports HDMI de tailles habituelles. Il n’est donc plus nécessaire de rechercher un adaptateur, surtout si comme moi, vous passez votre temps à le chercher quand vous en avez besoin… Le tout à 30$ seulement, ce qui en fait un excellent boîtier pour le pico ordinateur, bien que certains points manquent encore au tableau.

Un port GPIO déporté sur le côté du boîtier pour en simplifier l’exploitation

Le port GPIO, ces fameuses 40 broches (ou PINs) qui permettent de piloter un tas de composants en toute simplicité, un des points forts du Raspberry Pi 4, se voit déporter sur la tranche du boitier pour permettre une utilisation simplifiée. Un autre bon point donc, d’autant que nous sommes souvent à recompter les petites broches pour y raccorder un élément. Pour simplifier cette tâche, un schéma numéroté figure sur le boîtier juste à côté de la trappe d’accès.

Un accès simplifié au GPIO – © deskpi.com

Un refroidissement qui semble efficace mais pourrait être amélioré

On sait que le Raspberry Pi 4 chauffe beaucoup. Même si ce dernier gère mieux cet aspect depuis les première mises à jour de la fondation qui corrigent un peu ce défaut, il n’en reste pas moins une carte compacte qui embarque pas mal de puissance et donc… chauffe. Il faut donc envisager un refroidissement actif de préférence avec ce Rpi 4. Sur ce point le boitier propose un large radiateur surmonté d’un ventilateur pour refroidissement qui paraît efficace. Cependant, le boîtier est en plastique. La dissipation ne sera donc pas optimale, un boitier en aluminium aurait largement amélioré la dissipation… Mais, le DeskPi Lite est un boitier qui ne coûte que 29$. Donc il n’est pas possible de tout avoir à ce tarif.

Au coeur du DeskPi Lite – © deskpi.com

Et le SSD ?

Second point d’amélioration, ce boîtier compact ne permet pas d’embarquer un disque SSD. Un point non bloquant mais esthétiquement dommageable si le Rpi est destiné à être installé sur le bureau. Les ports USB 3 accompagnés du bon adaptateur SATA permettront parfaitement d’utiliser le DeskPi Lite avec un disque SSD.

Notez toutefois que la marque propose aussi le DeskPi Pro, qui lui permet d’accueil un disque SSD et est en plus un boîtier en aluminium ! Une version pro qui semble donc combler les manques de la version Lite.

Le boîtier DeskPi Lite dispose également d’un bouton power en face avant, tout ce qu’il faut donc pour utiliser le Rpi 4 comme il faut. Le DeskPi Lite est donc disponible au tarif de 30$ sur le site de la marque mais attention, il vous faudra y ajouter des frais de ports importants de 20€… Heureusement, le boîtier est aussi disponible sur Amazon au tarif de 45€, un bon compromis donc. De mon côté je me suis laissé tenter par une version pro, je vous en reparlerai donc plus en détail une fois testée.



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Un port GPIO déporté sur le côté du boîtier pour en simplifier l’exploitation

Le port GPIO, ces fameuses 40 broches (ou PINs) qui permettent de piloter un tas de composants en toute simplicité,

Un refroidissement qui semble efficace mais pourrait être amélioré

On sait que le Raspberry Pi 4 chauffe beaucoup. Même si ce dernier gère mieux cet aspect depuis les première

Et le SSD ?

Second point d’amélioration, ce boîtier compact ne permet pas d’embarquer un disque SSD. Un point non bloquant mais esthétiquement dommageable

  • Un port GPIO déporté sur le côté du boîtier pour en simplifier l’exploitation
  • Un refroidissement qui semble efficace mais pourrait être amélioré
  • Et le SSD ?