VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Domotique » Bien commencer » Quelle box domotique choisir ? On vous explique tout !
Bien commencer

Quelle box domotique choisir ? On vous explique tout !

domotique-box-choix-protocole-systeme-domoblog
La domotique c'est cool, croyez en mon avis "d'expert", au-delà de tous les fantasmes de la maison autonome, des voitures volantes et autres automatismes vus essentiellement au travers des films des années 90, la domotique est belle est bien réelle, concrète et "cool".

De plus en plus réputée pour sa simplicité d’installation et de programmation, ce qui ne fût pas toujours le cas. Pendant des années la domotique a eu cette mauvaise image d’un système complexe, trop souvent buggé et inabordable… Aujourd’hui, la domotique se démocratise et s’installe chez Monsieur et Madame tout le monde et rend vraiment la maison plus intelligente. Cependant, il ne faut pas s’y méprendre! Derrière une box domotique, il y a tout un écosystème plus ou moins souple et puissant. Attention! Je ne dis pas par là que certaines box sont de mauvaises factures, non. Toutes les box actuellement disponibles sur le marché sont bonnes. Il faut toutefois y réfléchir à deux fois avant de sauter le pas. Sous peine de vite se perdre dans les protocoles, périphériques, scénarios et autres scripts de programmation.

Comment bien démarrer en  et rendre la maison intelligente ?

Je ne suis pas un professionnel de la domotique, simplement un connaisseur passionné, mais au travers de mes années de recherches, de tests et analyses du milieu, je vais autant que possible vous aider et vous accompagner dans ce choix.

domotique-maison-comment-démarrer-automatisation-domestique

Fort de mes années d’expérience à tester les nombreuses centrales domotiques, protocoles et autres périphériques, je vous ai proposé de nombreux articles sur le sujet que je parcours de long en large au quotidien. Il est temps à présent de poser les bases et vous orienter dans le difficile choix de la solution domotique qui pilotera votre domicile. Il y a en effet plusieurs facteurs à prendre en compte, comme je le dis plus haut, toutes les box sont bonnes et remplissent les fonctions pour lesquelles elles ont été conçues. Cependant, votre choix de départ sera décisif pour la bonne suite des opérations.

Allumer, programmer, simuler, sécuriser, piloter, centraliser, automatiser, réaliser des économies … Tant de possibilité offertes par la maison connectés et une bonne box domotique.

Alors, suivez le guide, je vais autant que faire se peut vous guider et vous expliquer comment faire votre choix.

Lire
La domotique c'est quoi? Definition, usages, etc

Un profil de départ en domotique !

Votre profil est une variable importante et à ne pas négliger dans votre choix. En effet, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’outil informatique au départ, que vous misez sur le mauvais cheval, vous risquez de vite être perdu dans cette fabuleuse aventure qu’est la domotique et vous trouvez bien au contraire dans une bien mauvaise posture. C’est à ce moment précis que s’alimente la bien mauvaise réputation de la domotique! Trop compliquée! Remplie de bugs! Mal conçue! Incompressible! Qui ne tient que du fantasme… Je pourrai remplir des lignes entières à ce propos, mais en y regardant sous un autre angle, ceux qui font ce genre de commentaires ont bien souvent fait le mauvais choix de départ.

domotique-maison-comment-démarrer-choix-box-profil

Je vais essayer de m’en tenir à trois profils. Tout un chacun devrait pouvoir s’identifier à un de ces profils, en partant de là, il sera déjà plus simple de connaître votre niveau et de vous orienter vers la bonne piste.

Débutant

Se classe dans la catégorie débutant, celui ou celle qui ne connaît la domotique que de nom, pratique l’informatique à minima (ex: recherche sur internet, mail, jeux, saisie, etc…) ou utilise l’informatique comme outil de travail. Ce dernier cas est une vérité, je le rencontre tous les jours dans mon métier, pour certains, l’informatique reste un outil de travail, ils peuvent allègrement s’en passer, à la maison cela reste un outil utile pour des recherches internet, une commande ou un suivi des comptes en ligne, mais cela s’arrête ici. La domotique et les objets connectés, ils connaissent bien -sûr, on en voit partout aujourd’hui, ça les intéresse, ils aimeraient bien sécuriser un peu plus le domicile avec quelques cameras IP, apporter une touche de confort avec quelques actionneurs, une centralisation intelligente des volets roulants ou encore automatiser la climatisation ou le chauffage avec un thermostat connecté, mais ça semble compliqué à mettre en place et difficile à maintenir ensuite !

 

Intermédiaire

Se classe dans la catégorie intermédiaire, celui ou celle qui touche un peu, bidouillent chez eux. Ont une  pratique de l’informatique un peu plus poussée. Ont déjà formaté un PC voir même monté celui qu’ils utilisent. Plus à l’aise avec l’outil, ils n’ hésitent pas à rechercher des solutions aux problèmes rencontrés sur les forums et testent des choses. Manipuler l’électricité n’est pas un problème et l’informatique encore moins. Ils connaissent un peu la domotique, disposent d’un système d’alarme et ont déjà entendu parler de Z-Wave. Installer une caméra IP ou un thermostat sur une chaudière ne les effraie pas. Ils savent ce qu’est un script, se sont déjà intéressés au fonctionnement d’un script ou d’un Raspberry Pi par exemple.

Bien souvent, ils ont déjà une vision très claire de ce qu’ils veulent. Automatiser la motorisation du portail ou de la porte du garage avec un scénario d’approche GPS. Réduire la consommation électrique ou plus globalement la consommation énergétique de la maison. Installer quelques détecteurs de mouvements pour les utiliser dans de multiples scénarios. Ce qu’il manque au profil intermédiaire, ce n’est pas l’envie, mais plutôt le conseil pour faire le bon choix et ne pas tomber dans un piège insurmontable.

 

Expert

Tout est dit, on retrouve dans cette catégorie, une personne qui est totalement à l’aise avec l’outil informatique, il est souvent de formation technique ou travail dans le milieu. Les scripts et les lignes de code, ne sont pas un problème. Actionneur, fil pilote, interface et commutateur sont des choses connues pour lui. Et les problèmes? Il en a l’habitude, rechercher des solutions, améliorer certaines choses ou voir même créer un nouveau script ou une nouvelle fonction c’est son truc. Il ne manque pas d’inspiration, la domotique, ce n’est pas forcement son domaine, mais il n’a pas peur d’apprendre et de tester.

 

Je prends volontairement l’exemple du système d’information. Pourquoi me direz-vous? Tout simplement, car c’est le système le plus proche de la domotique. En effet, les ordinateurs sont courants dans nos foyers de nos jours, nous les utilisons tous, mais notre façon de les utiliser en dit long sur nos capacités à appréhender la domotique. Voilà pourquoi, selon moi, le parallèle avec l’informatique est très instructif et une constante essentielle pour la suite.

Un besoin de départ pour démarrer dans la maison intelligente

Si la domotique permet beaucoup de choses, il faut bien commencer par un bout. Économies d’énergie, gestion des éclairages ou des appareils électriques, détection de fuite d’eau, commande vocale, gestion intelligente du chauffage, Gestion de l’ouverture fermeture des volets, de l’arrosage ou encore protection anti-intrusion avec une alarme domotique constituée de quelques détecteurs d’ouvertures, mouvements et des cameras IP … Les possibilités sont très très nombreuses,mais il faut faire un choix de départ.

Si le besoin de départ est connu, vous avez peut être d’autres besoins futurs, ceux-ci seront-ils réalisable avec la même solution domotique, il est alors important de choisir un système domotique capable de réaliser vos besoins futurs avec un simple ajout de module. Et ne pas avoir à changer de système, car celui choisi au départ ne permet pas ce que vous voudrez faire plus tard !

Un conseil, essayez d’anticiper vos besoins et démarrez avec un aspect simple de la domotique, histoire de vous familiariser avec la centrale domotique et ses nombreuses fonctionnalités avant de passer à une partie plus complexe.

Des protocoles domotiques en nombre

Ils sont nombreux, les protocoles de communication sont une autre variable à prendre en compte dans votre choix. Plus ou moins influencé par la première variable. En effet vous possédez une station météo et vous aimeriez remonter ses relevés dans votre box domotique pour les intégrer à vos scénarios? Vous avez un automatisme de garage ou de portail, un Google Home ou Amazon Alexa, un système d’ alarme propriétaire déjà en place, un visiophone, des télécommandes, des stores électriques un détecteur de fumée connecté, etc… Il existe une multitude de protocoles, il y a les protocoles que j’appellerai « ouverts » tel que le z-wave, le Enocean, le 433Mhz… Puis il y a les protocoles propriétaires tel que Somfy, Deltadore, etc…

domotique-maison-choix-systeme-protocole-zwave

Ces derniers, du fait qu’ils soient propriétaires sont assez « fermés » et fonctionnent pour la plupart qu’avec la box de la même marque. A contrario, les protocoles ouverts sont utilisés par plusieurs marques est compatibles avec tout un éventail de box. Notez cependant, que Somfy, bien connu du monde domotique, à depuis peu ouvert l’accès à sa box pour actions et pilotage depuis un autre système domotique via le service IFTTT. Ce qui peut également être déterminant dans votre decision.

Lire
La box domotique TaHoma de Somfy s'ouvre et devient compatible IFTTT, Sonos et Alexa

Voilà pourquoi, le choix du protocole n’est pas un choix à faire à la légère. Si vous disposez de matériel déjà en place d’une certaine marque qui utilise un protocole propriétaire, vous devrez peut être vous orienter vers la box de la même marque sous peine de devoir remplacer le matériel ou le gérer indépendamment. A l’inverse, vous partez de rien? Il peut être judicieux de partir sur un protocole ouvert qui sera compatible avec une box simple pour commencer. Et, si votre installation vient à grandir et que vos compétences aussi. Cette box pourra céder sa place à une box plus complexe, mais aux possibilités plus poussées. Dans ce dernier cas de figure seule la box sera à changer. Il n’y aura pas d’investissement supplémentaire pour l’ensemble des périphériques de l’installation.

Progression de la lecture

DebutFin

A suivre en page 2, l’importance des objets connectés, un cas concret et une proposition sur mesure pour votre future box domotique.

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données, un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

6 Comments

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour et merci pour cet article fort intéressant.
    Je suis d’accord avec toi sur le constat, je te suis dans la démarche, en revanche j’en suis plutôt arrivé à la conclusion qu’il n’existe pas de solution viable pour le profil que tu qualifies de « débutant » !

    Pour moi le débutant est condamné à utiliser soit des solutions « clé en main » qui sont juste hors de prix (et pas toujours efficace), soit des solutions grand publique mais qu’il ne saura pas exploiter correctement.
    Un exemple tout bête, si aujourd’hui mes parents veulent s’équiper, je trouve qu’aucune solution ne leur conviendrait. Je parle de vraies solutions hein, pas d’allumer une prise avec une télécommande 😉 Et quand bien même il y en aurait une, ils seraient dans l’incapacité de pouvoir définir des scénarios cohérents. J’entend par là qu’ils arriveraient à définir des scénarios basiques genre « sur mouvement dans le salon j’allume la lumière » mais pas de gérer les exceptions (pas quand il fait jour, pas quand je regarde un film, pas si elle s’est déjà allumée une fois avant, pas si un tel dors…).

    Bien entendu ça n’engage que moi, mais de mon point de vue, la domotique ne prend son sens que lorsque des scénarios efficaces sont en place !
    Après tout dépend ce que l’on place derrière le mot domotique, mais pour moi allumer une lumière avec son téléphone s’apparente plus à du gadget, qu’à de la domotique, et malheureusement le débutant aura du mal à faire mieux. Qu’on soit clair, ce n’est pas du dénigrement mais juste un constat avec ce que j’observe autour de moi.

    Cela dit, bravo pour t’être lancé sur le sujet, ton article est très bien rédigé et je n’émets que mon point de vue 🙂

    • Bonjour Arnaud, et merci pour ton avis.

      Ton avis est très constructif, c’est un constat, la domotique pour un profil light est clairement limitée. Mon parallèle avec l’IT prend tout son sens justement sur ce point. Difficile de faire faire ce que nous (profils avancés) faisons instinctivement sur un PC à des profils plus fragiles techniquement. C’est d’ailleurs un constat que je fais tout les jours dans mon milieu pro. En tant que responsable d’un service IT, je rencontre exactement les mêmes problématiques.

      Les solutions existent, mais elles sont difficilement applicables. Le meilleurs recours dans ce cas de figure et l’accompagnement et le recours à un installateur qui prendra note du besoin de l’utilisateur et mettra en oeuvre pour lui les scénarios. Une phase d’accompagnement et de formation peut également être proposée dans ce cadre. Mais un scénarios sera et restera un script simplifié. Si tu n’a pas la fibre IT ou la logique qui l’accompagne, il est clair que le besoin sera mal exprimé et de ce fait le résultat ne sera pas celui attendu.

      Des box telle que la Tahoma de Somfy sont pourvues d’un système de scénarios en blocs. Simple et intuitifs, il est possible pour un novice d’arriver à ses fins mais en effet, dès qu’il faut tenir compte d’autres événements, ont tombe de suite dans un logique de développement. Il y a effectivement un manque de ce coté mais qui reste difficilement recouvrable. En tout cas pour l’instant.

      J’ai exactement la même vision que toi de la domotique, il faut bien garder en tête que la domotique c’est un ecosysteme qui s’auto gère. Derrière toute une mécanique de logique et de scènes imbriquées, la maison devient autonome et améliore le confort, la sécurité et le quotidien de ses habitants.

      Le plus complexe reste de mettre en oeuvre la mécanique.

      Encore merci pour cet avis qui est super intéressant 😉

  • Bonjour,
    J’ai fait le test, à part Somfy ou Eedomus, c’est limite pour le choix de box, j’ai vu aussi le systéme Jeedom, pourquoi ne pas en parler ?

    • Bonjour,

      Jeedom est déjà dans le lot des box proposées par l’algorithme. Suivant les réponses apportés, la box Jeedom est proposée plutôt qu’une autre. Jeedom est plus souvent destiné un un profil avancé.

  • Bonjour,
    Merci pour ton article très intéressant.
    Pour ma part je me suite dans la catégorie intermédiaire.
    J’ai commencé à m’intéresser à la domotique il y a 2-3 ans. A l’époque je suis tombé sur un bon test de la solution Thombox et des modules Thomson / Avidsen associés. Depuis je me suis configuré quelques scenarii d’alertes, un système d’alarme et autres capteurs (détecteur de fumée ou fuite d’eau connecté ) et enregistreurs (sondes température / humidité). En bref, bidouilleur dans l’âme je me suis pris au jeu.
    La Thombox répond pour le moment pleinement à mes besoins, pratique, souple – pour un niveau intermédiaire comme le mien – et riche en modules (quoiqu’un peu chers). Seul regret: peu d’animation autour, pas une énorme communauté – ou alors insuffisamment active ? Seul point réellement dommageable selon moi. Qu’en penses-tu ?
    Stéphane

    • Bonjour Stéphane,

      En effet, la Thombox est une box intéressante, je ne la connais pas plus mais sa grande gamme de périphérique avec les périphériques Avidsen notamment en fait une box plutôt complète. Il n’y a effectivement pas une grande communauté autour, a tord certainement. Mais je ne la connais que de nom et de par les quelques articles que j’ai pu lire dessus. Je ne l’ai jamais pratiquée.

      Merci pour ton avis intéressant, il y a effectivement plusieurs autres solutions possibles, la Tom box est aussi une alternative a la TaHoma 🙂