VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Tests » Tests objets Tech » Test de la caméra IP dome motorisée d’exterieur Foscam FI9928P
Tests objets Tech

Test de la caméra IP dome motorisée d’exterieur Foscam FI9928P

test-foscam-FI9928P-camera-ip-domotique-domoblog-domolab

Foscam, c’est une marque bien connue dans le monde de la caméra IP et de la maison connectée. Nous en avons déjà parlé sur le blog, les caméras Foscam sont très présentes dans le milieu de la domotique. Elle sont compatibles avec énormément de box domotique, disposent de beaucoup de fonctionnalités et sont de bonne facture. Disons le clairement, Foscam est présent dans l’entrée, le milieu et de plus en plus dans le haut de gamme des caméras IP.

Foscam FI9928P Caméra IP WiFi Extérieure motorisée HD Infrarouge 60 m
38 Commentaires
Foscam FI9928P Caméra IP WiFi Extérieure motorisée HD Infrarouge 60 m
  • Caméra haute résolution Full HD 2 Mp 1920 x 1080

Dernière mise à jour du tarif le  2018-09-25 at 03:39

La caméra FI9928P que je vous présente aujourd’hui est située dans le haut de la gamme. En effet, il s’agit d’un modèle extérieur, dépourvu de plastique. Entièrement en métal, elle embarque une motorisation, une qualité d’image HD, un zoom performant, un autofocus remarquable, ainsi qu’une vision nocturne impressionnante!

Au déballage, tout est là! de l’alimentation aux vis de fixation en passant par le sticker… Un package très complet.

test-foscam-FI9928P-camera-ip-domotique-domoblog

Voyons en détail cette caméra FI9928P

Du coté du capteur d’image

  • Capteur 1/2,8″: CMOS
  • Résolution d’affichage: 2 Megapixels (1920×1080)
  • Frame Rate : 25 fps
  • Illumination minimum : 0 lux
Du coté de la lentille

  • Lentille optique : lentille en verre, 2.8 – 12mm, F1.6
  • Angle de vision diagonal : 48°-125°
  • Angle de vision horizontal : 40°-105° / motorisée : H:355° / V:90°
  • Vision de nuit : 60 mètres
Coté connectivité qu’en est-il ?

Ethernet RJ45 oui
Wifi : oui
WPS : supporté non
POE : supporté non
P2P : supporté oui
Carte SD supportée : oui

L’alimentation

Alimentation : DC 12V/2.0A
Consommation : 10Watts (Max.)

Enfin l’encombrement et les conditions
Dimensions(LxWxH) : 234*209*138 mm
Poids : 1850g
Température de fonctionnement : -20°C ~ 60°C
Plage d’humidité : 20% ~ 85%

Pour ce qui est de l’alimentation, je vous conseille d’utiliser du PoE. En effet, bien que la caméra ne supporte pas directement le PoE (power over ethernet) il est tout de même possible d’utiliser ce mode d’alimentation avec un petit boitier additionnel. Je vous recommande pour cela le TP-Link PoE200 qui fonctionne parfaitement avec ce modèle de caméra. Il s’agit du boitier PoE qui équipe toutes mes caméras depuis bientôt 4 ans, il encaisse parfaitement les chocs de températures et peut fonctionner sur plusieurs tensions différentes.

Bon Plan
TP-Link - TL-PoE200 - Kit PoE actif Injecteur + Splitter - Blanc
102 Commentaires
TP-Link - TL-PoE200 - Kit PoE actif Injecteur + Splitter - Blanc
  • Câble Ethernet unique de données et d'alimentation de 100 m

Dernière mise à jour du tarif le  2018-09-25 at 05:19

Détaillons à présent l’installation de la caméra

Comme la plupart des caméras qui sortent sur le marché maintenant, tout se passe depuis une application mobile. Disponible sur les plateformes Android et Apple l’application est gratuite. Elle se présente comme sur l’écran ci-dessous.

1 Vous n’avez qu’à la télécharger et l’installer avant de la lancer.

2 Avant d’arriver dans la configuration à proprement parlé, une visite guidée vous donne un petit aperçu des différents écrans de l’application.

3 Si vous n’en avez pas encore, vous devrez créer un compte avant de pouvoir utiliser l’application. Si vous disposez d’un compte, vous n’avez qu’à vous connecter et commencer à utiliser l’appli.

 

4 Il est temps de connecter la caméra FI9928P. Pour cela rien de compliqué, il suffit simplement de cliquer sur le petit + et de scanner le QRCode disponible sur la caméra.

5 Suite au scan, la caméra est directement et automatiquement associée et apparaît dans la liste des caméras de l’application.

6 Il est temps à présent de changer le mot de passe et le compte par défaut. De plus en plus de caméra le propose d’office, c’est une très bonne chose car encore trop de personnes laissent les identifiants par défaut. C’est une des failles de sécurité les plus importantes de ce genre de périphérique. Heureusement, les constructeurs imposent dans la plupart des cas de remplacer ces identifiants par défaut. Et c’est une excellente initiative de leur part!

Suite à cela, c’est terminé! la configuration par défaut permet déjà de visualiser les premières images de la caméra. Il conviendra bien entendu d’approfondir les réglages de la caméra dans un second temps, cependant, la caméra est déjà pleinement opérationnelle.

La configuration approfondie

Pour approfondir la configuration, je vous propose de prendre la mains sur la caméra depuis son interface web. Oui, cette caméra dispose d’une interface web! Aussi étrange que cela puisse paraître, en effet, de plus en plus de camera IP récentes ne disposent plus d’interface web. Manageable directement depuis un smartphone, je préfère grandement le confort d’un PC pour ce type de réglage et configuration un peu plus avancée.

pour cela connectez vous simplement sur l’adresse IP de la caméra. Vous pouvez retrouver simplement cette adresse dans votre routeur ou box internet. Pensez simplement à indiquer le port 88 pour initier la connexion. (http://192.168.1.100:88)

1 Pour commencer et pour les utilisateurs les moins aguerris, un assistant de configuration pourra vous accompagner dans cette configuration.

2 L’assistant vous invite à donner un nom à la camera. Ici vous pouvez choisir son nom ou simplement laisser le nom par défaut, ce paramètre n’a pas vraiment d’importance.

3 Ensuite, l’assistant vous invite à configurer le fuseau horaire ainsi que le format de date.

4 Si ce n’est pas encore fait ou si vous avez connecté la caméra en câble pour la mise en route, il est temps de configurer la connexion wifi si vous désirez l’utiliser sur ce mode réseau.

Petit conseil du domo-lab, si vous avez la possibilité de connecter la caméra en câble, il reste préférable d’utiliser ce mode de connexion. Qui plus est, profitez du câble RJ45 pour véhiculer l’alimentation et la data sur un seul et unique câble!

5 Dernière phase dans cette configuration assistée. La configuration réseau. Là aussi plusieurs solutions. Soit directement dans la caméra en fixant une adresse manuellement. Soit depuis votre box internet ou routeur, dans la section DHCP en utilisant un réservation DHCP. Dans ce dernier cas, cochez simplement la case Obtenir IP via DHCP au niveau de la caméra comme ci-dessous.

6 La configuration assistée est terminée. vous pouvez à présent profiter de votre camera. Il est bien entendu possible de revenir à la configuration ultérieurement sur cette même page dans l’onglet Réglages. Vous pourrez notamment y pousser encore plus la configuration du périphérique.

La configuration Avancée de la camera IP Foscam

Comme vous pouvez le constater dans l’écran ci-dessous, les options de configuration sont très nombreuses pour ce périphérique. Je ne vais vous passer en revue que les principales, les options sont tellement nombreuses que cet article serait bien trop indigeste sinon.

1 Dans la catégorie réseau, vous retrouvez par exemple le paramétrage wifi de la caméra. Comme sur le PC, il n’y a qu’a choisir le SSID de son réseau sans fil pour s’y connecter.

2 Toujours dans la partie réseau, l’option réglage e-mail pourra être utile pour se faire notifier par mail d’un événement particulier.

3 Si vous êtes équipé d’une box domotique, la fonction FTP sera également très utile pour déposer les images des derniers mouvements et les archiver sur la box domotique. Il n’est pas nécessaire d’avoir une box domotique pour user de cette fonction mais la box permet un archivage intelligent qui permet de revenir facilement et rapidement sur un événement en particulier. Autre particularité, certaines box stockent ces images sur un serveur distant, ce qui peut être très utile en cas d’effraction entraînant la destruction ou le vol du matériel local! Enfin, cela permet également d’adjoindre une image de la caméra au moment de l’événement dans une notification du système par exemple.

4 Le réglage photo, c’est ici que vous configurer la fréquence de snapshot réguliers. cela permet, même si il n’y à pas de mouvement de prendre une photo toutes les x secondes pour rafraîchir l’image. C’est également une option intéressante pour toujours disposer d’une image récente dans la box domotique.

5 Du coté des options vidéos, vous disposez des classiques options de réglage de l’image mais vous pouvez également agir sur une planification de l’allumage de la vision nocturne. Par défaut, la gestion est automatique mais c’est la première fois que je vois la possibilité d’agir sur ce paramètre dans les options d’une caméra!

6 La partie détection est également très complète. Anticipation, action, événements sonores, zones de détection… Tout y est pour disposer d’une détection performante! Il est également possible au passage de détecter la présence de son! Enfin, un planning de détection permet affiner encore un peu plus le paramétrage et surtout déclencher l’enregistrement d’événements sur certaines plages uniquement.

7 Les zones de détection, au nombre de trois permettent vraiment de rendre la détection fiable. Isoler par exemple les branches d’arbre et autres mouvements qui pourraient déclencher de fausses alertes.

7 Dans la section enregistrement, choisissez le lieu des enregistrements. Ceux-ci peuvent être fait sur un PC, un serveur FTP ou une carte SD intégrée à la caméra.

8 Une option firewal est également disponible. Cette option est intéressante pour accroître la sécurité de votre caméra, en effet par ce biais vous pouvez restreindre l’accès qu’à certaines adresses IP.

 

Pour aller plus loin

Pour aller un peu plus loin, la caméra est également compatible avec l’excellent système de gestion de vidéo surveillance de Synology, le célèbre Surveillance Station.

Pour connecter la caméra sous surveillance station, c’est très simple, si comme moi vous remplacez une caméra qui est déjà monitoré par le logiciel, vous n’avez qu’à modifier les informations telles que l’adresse IP, le port et les identifiants. Enfin même si le modèle en question ne figure pas dans la liste des caméras supportées. Choisissez le modèle FI9900P et lancez un test, l’image remonte et la configuration est terminée!

Concernant les box domotique, la caméra fonctionne également parfaitement avec la box Eedomus comme on peut le voir ci-dessous. Il s’agit d’une installation standard de caméra IP, vous pouvez suivre notre guide pour vous accompagner dans cette tâche.

Enfin, Jeedom sait également gérer cette caméra, là aussi un simple ajout de caméra dans le système domotique et vous disposerez de l’acquisition de l’image.

Conclusion

Vous l’aurez compris au travers de la lecture de ce test, cette caméra IP Foscam FI9928P est vraiment très très complète! Affichée au tarif de 289€ sur le site de notre partenaire cfpsecurite.com. C’est un budget en effet mais c’est vraiment un modèle de caméra extérieure performant et très complet. Vous l’avez constaté, les options sont en nombres sur ce modèle, la qualité des matériaux utilisés est également au rendez-vous. Enfin la compatibilité avec les différents systèmes domotique en font une caméra redoutable. Je n’ai pas abordé la compatibilité avec l’application IPCaViewer qui est bien pratique pour visualiser toutes ses caméras sur un seul écran, sachez que cette caméra est également compatible avec IPCamViewer, je l’utilise au quotidien et c’est vraiment très pratique.

Foscam FI9928P Caméra IP WiFi Extérieure motorisée HD Infrarouge 60 m
38 Commentaires
Foscam FI9928P Caméra IP WiFi Extérieure motorisée HD Infrarouge 60 m
  • Caméra haute résolution Full HD 2 Mp 1920 x 1080

Dernière mise à jour du tarif le  2018-09-25 at 03:39

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données, un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 avec ma première box domotique l'eedomus associée à un raspberrypi et quelques développements personnels. Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la smart home!

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE
close-link
NOEL 2 DOMO-BLOG

Venez Jouer
avec nous !

Cette année Noel sera connecté
JOUER
#Noel2DOmoBlog
close-link