Accueil » Tests » Tests robots » Test Eureka J12 Ultra : La station de nettoyage automatique très complète
Tests robots

Test Eureka J12 Ultra : La station de nettoyage automatique très complète

test-eureka-j12-robot-aspirateur-ultra-chat

Voilà quelques temps que nous n’avions pas testé de robot aspirateur au domo-lab et cette nouvelle station Eureka J12 Ultra vient démontrer que bien des progrès ont encore été faits dans le domaine. Eureka n’est pourtant pas une des marques de robot aspirateur les plus connues du marché, il faut dire que c’est un marché devenu très très concurrentiel… Pourtant, elle gagne vraiment à être connue avec ce J12 Ultra qui a tout d’un grand. C’est d’ailleurs la première fois que ma femme me dit “Mais il est génial cet aspirateur, tout est nickel et il ne s’est même pas coincé une seule fois !“… Alors pour qu’elle valide un robot et me confirme que celui-ci nettoie le sol de manière impeccable, c’est que nous ne sommes pas loin de la perfection ! C’est ce que nous allons voir dans ce nouveau test.

Ce robot adopte des bonnes grosses serpillières qui au premier coup d’oeil semble annoncer un gros potentiel de nettoyage par rapport à d’autres marques du marché qui proposent de petites serpillères peu épaisses qui ont du mal à humidifier le sol. Les brosses rotatives sont également bien excentrées pour permettre de bien aller chercher la saleté dans les coins.

La station, un standard pour le robot aspirateur en 2024

On voit de moins en moins de robots aspirateurs de type “classique”, sans station d’aspiration de nos jours. C’est un très bon point car personnellement, vider le petit bac, même que de temps en temps est chronophage et pour peu que vous soyez un minimum allergique à la poussière, l’opération vous encombre le nez pour la journée…

Alors je dis un grand OUI pour les robots avec station d’aspiration qui nécessitent un entretien minimal et une excellente gestion de la diffusion de poussière au moment d’effectuer le vidage car il s’agit d’un sac comme dans tout aspirateur, d’une capacité de 3L offrant une autonomie jusqu’à 75 jours. Soit un entretien à faire environ tous les deux mois, pratique.

Seul inconvénient avec la station, c’est qu’il faut suffisamment de place pour la loger, car c’est assez encombrant mais c’est pour la bonne cause.

Grosse aspiration et lavage de qualité en tout point

Rien à dire sur la qualité et la puissance d’aspiration de cet aspirateur qui dispose d’une puissance d’aspiration excellente de 5000 Pa. Mais sur ce point les différents acteurs du marché proposent tous des aspirations efficaces équivalentes maintenant.

Les brosses latérales sont bien rigides et efficaces pour capter la saleté et la rediriger vers la brosse centrale. La brosse centrale à rouleaux à quant à elle une très bonne capacité à capter la saleté et arbore une conception anti emmêlement censée mieux gérer les poils d’animaux et cheveux, véritables plaies pour les robots aspirateurs. Dans les faits, elle fait le job, mais l’anti-emmêlement n’empêche pas les cheveux longs à tout de même, mais je ne connais malheureusement aucun robot qui permet de véritablement empêcher cela.

Ce qui est aussi de plus en plus courant, mais pas toujours bien maitrisé, c’est l’option lavage intégrée dans la station. Là encore, cela devient de plus en plus répandu, mais parfois hasardeux. Le Eureka J12 Ultra propose tout ce que les grandes marques proposent, à savoir une excellente gestion du lavage de la station au sol.

Concernant le sol, nous aurons l’occasion d’y revenir plus en détail plus loin avec les tests pratiques. Mais concernant la station, nous avons toutes les options intégrées. C’est-à-dire, deux grands bacs, un premier pour l’eau propre et un second pour l’eau usée, tous les deux d’une contenance de 4,7L, soit là encore une belle autonomie avant de venir refaire les niveaux et vider l’eau sale.

Du nettoyage très performant et intelligent

Là où la station de lavage apporte un vrai plus, c’est dans la gestion des serpillères. La station gère parfaitement le nettoyage des serpillères après une session de lavage et en plus de les nettoyer propose un séchage efficace avec de l’air chaud à 55°C. Gros avantage de cela est l’absence d’odeur et surtout la prolifération des bactéries. Bien souvent avec d’autres robots du même type, le robot répand avec le temps une mauvaise odeur dans la maison au fil de ses vadrouilles. Je n’ai pas constaté cela avec ce J12 Ultra même après quelques semaines d’utilisation intensive, c’est un vrai plus.

Les serpillères du J12 Ultra effectuent pas moins de 200 rotations par minute, de quoi offrir toute la puissance nécessaire au bon nettoyage de la maison.

Eureka propose également un mode de nettoyage performant et intuitif. Le robot apprend de sa cartographie et effectue un nettoyage intelligent en partant du point le plus éloigné pour finir par la zone la plus proche. C’est logique, quand vous lavez votre maison vous ne le faites pas au hasard et commencez toujours par le point le plus loin de sorte à ne pas marcher dans la zone propre… Le robot aussi fait cela de manière intelligente.

Le robot dispose aussi de 3 modes permettant de définir un périmètre de lavage de 12, 10 ou 8m2 avant de revenir à la station pour laver les serpillères. De cette manière, le robot dispose toujours de serpillères propres pour garantir un nettoyage parfait, c’est un vrai plus qui se ressent sur le résultat final.

Un bon niveau d’intelligence sur l’évitement des obstacles

Annoncé comme disposant de l’IA offrant au robot certaines capacités d’apprentissage et de prise de décision, ce robot est avant tout équipé de capteurs performants pour se repérer dans l’espace et surtout repérer les objets et obstacles qui peuvent se dresser devant lui.

Le J12 utilise une lumière structurée à double vision AI et une technologie d’évitement d’obstacles à reconnaissance 3D. Il est équipé de lasers à deux lignes à l’avant de la machine, dont la disposition est similaire aux yeux orientés vers l’avant d’une personne, permettant non seulement d’éviter avec précision les obstacles, mais rendant également le J12 Ultra capable de détection dynamique.

Ainsi la déambulation au milieu des obstacles est un jeu d’enfant pour ce robot qui détecte et évite bien les gros obstacles en nombre comme des pieds de chaise sous un table qui sont souvent fatals pour les robots. Le robot montre aussi un excellente gestion des passages exigus. Par exemple, sous la table avec des passages tout juste de la largeur du robot sous les chaises, certains robots entrent mais ne parviennent pas à ressortir du dessous de la chaises, frappant les pieds un à un avant de jeter l’éponge et envoyer un SOS.

Cet Eureka J12 Ultra, gère très bien cela, il se cogne peu, voire pas et parvient toujours à sortir du dessous d’une chaise sans s’y bloquer et par la même occasion bien effectuer le nettoyage au-dessous. D’autres se contentent de les contourner pour remédier à cela… Là ou le J12 a quelques efforts à faire, c’est dans la reconnaissance des objets moins hauts que 2,5cm. En effet par défaut, le robot est programmé pour ne pas prendre en compte ces objets pouvant faire référence à des tapis par exemple.

Résultat, ce bon vieux séchoir à linge et ses pieds de faible hauteur ne sont pas détectés sur le chemin du robot qui les escalade, mais fort heureusement arrive à passer au-delà sans problème. Là encore, d’autre robots testés ont souvent capitulé sur ce passage… Mais la bonne nouvelle, c’est que Eureka donne la possibilité d’activer le mode de détection puissant dans les paramètres de l’application permettant une détection de ces objets de faible hauteur. Il faudra simplement bien définir les zones de tapis pour faire comprendre au robot que ce n’est pas un obstacle.

Efficace et silencieux, on aime… Le chat aussi !

Autre bon point, bien que disposant d’un puissante aspiration, ce robot ne génère pas de grosses perturbations sonores. À pleine puissance bien entendu, il fait du bruit, mais comme il sait adapter sa puissance et surtout dispose d’une bonne force d’aspiration même à petite vitesse, cela est parfait pour tout le monde. Même monsieur Chat qui n’aime pas l’aspirateur et le fuit habituellement, ne se laisse pas impressionner par le J12 Ultra.

Cependant, le J12 a interêt à bien faire le travail car il est surveillé de près…

Une application mobile simple et pratique

L’application dispose d’une version française (même si la traduction est parfois hasardeuse), mais elle a le mérite d’exister. Côté ergonomie, mise en service et configuration, rien à dire, l’application est très bien pensée.

La mise en service du robot se fait très rapidement en indiquant simplement le type de robot à intégrer à l’application et le réseau Wi-Fi à utiliser. Ensuite le robot se charge de tout.

La gestion ainsi que la représentation de la carte est bonne, la détection des pièces est bien faite automatiquement et les différents obstacles sont identifiés sur la carte au même titre que le chemin du robot qui effectue un travail très structuré pour nettoyer les moindres recoins de la maison.

Pendant le nettoyage, on peut modifier les differents niveaux concernant l’aspiration ou le lavage et quand le robot est sur sa station, on peut également voir et contrôler les étapes de maintenance en cours comme le lavage et/ou le séchage des serpillères.

Bilan du test pour ce Eureka J12 Ultra : Bonne ou mauvaise idée ?

Clairement, c’est une très bon robot qui surpasse certaines autres marques de robots que j’ai à la maison. Très intelligent, il gère très bien les obstacles, s’adapte bien aux différentes situations et surtout opère un nettoyage vraiment efficace de la maison en très peu de temps. On aime la gestion intelligente et les différents passages par la station pour nettoyer les serpillères et toujours avoir des serpillères propres en opération.

Commercialisé sous la barre des 700€, il appartient pourtant à la gamme haute des robots du même genre. Oui, ce n’est pas une marque connue, mais c’est une marque qui gagne à l’être tant son robot est performant et intelligent.

Domo-blog a fait le choix de ne pas polluer votre lecture avec de la publicité. Vous trouverez cependant des liens affiliés vers les produits recommandés dans le contenu. Cela ne perturbe en rien votre experience de lecture et permet de financer le blog.
Vous pouvez également soutenir le blog en m'offrant un café sur Ko-Fi.


discord

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je teste, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog et mon podcast Domotique Chronique pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Add Comment

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

construction et domotique
promos domotique
Choix box domotique
promos domotique

La station, un standard pour le robot aspirateur en 2024

On voit de moins en moins de robots aspirateurs de type “classique”, sans station d’aspiration de nos jours. C’est un

Grosse aspiration et lavage de qualité en tout point

Rien à dire sur la qualité et la puissance d’aspiration de cet aspirateur qui dispose d’une puissance d’aspiration excellente de

Du nettoyage très performant et intelligent

Là où la station de lavage apporte un vrai plus, c’est dans la gestion des serpillères. La station gère parfaitement

Un bon niveau d’intelligence sur l’évitement des obstacles

Annoncé comme disposant de l’IA offrant au robot certaines capacités d’apprentissage et de prise de décision, ce robot est avant

Efficace et silencieux, on aime… Le chat aussi !

Autre bon point, bien que disposant d’un puissante aspiration, ce robot ne génère pas de grosses perturbations sonores. À pleine

Une application mobile simple et pratique

L’application dispose d’une version française (même si la traduction est parfois hasardeuse), mais elle a le mérite d’exister. Côté ergonomie,

Bilan du test pour ce Eureka J12 Ultra : Bonne ou mauvaise idée ?

Clairement, c’est une très bon robot qui surpasse certaines autres marques de robots que j’ai à la maison. Très intelligent,

  • La station, un standard pour le robot aspirateur en 2024
  • Grosse aspiration et lavage de qualité en tout point
  • Du nettoyage très performant et intelligent
  • Un bon niveau d’intelligence sur l’évitement des obstacles
  • Efficace et silencieux, on aime… Le chat aussi !
  • Une application mobile simple et pratique
  • Bilan du test pour ce Eureka J12 Ultra : Bonne ou mauvaise idée ?