VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Tests » Tests domotique » Test interrupteur connecté Odace Schneider compatible Jeedom
Tests domotique

Test interrupteur connecté Odace Schneider compatible Jeedom

test-odace-interrupteur-sfsp-jeedom

Depuis peu, Schneider propose une nouvelle gamme de périphériques connectés qui bénéficient du même design que les interrupteurs classiques Odace. Un véritable plus pour se fondre dans la maison connectée en toute discrétion.

Rappelez-vous, l’an passé, je vous proposais un article pour connecter vos interrupteurs, tout en conservant le design de ce dernier. Cela nécessitait un peu d’huile de coude et de minutie pour réaliser le montage. Etant équipé en Odace dans ma maison le résultat était assez similaire au final.

Domotique Budget : Domotiser les interrupteurs existants de la maison sans avoir à les remplacer

Domotique Budget : Domotiser les interrupteurs existants de la maison sans avoir à les remplacer

Dans une maison avec de la domotique, il est bien utile de dédier des interrupteurs à des fonctions clé de la maison. Cela implique de placer des interrupteurs domotique, il…


Aujourd’hui, Schneider nous mâche le travail avec une gamme complète :

La mise en service de l’interrupteur pour volets roulants

De mon côté, j’ai choisi d’acheter un interrupteur double qui sera chargé de la centralisation des volets de ma maison. Visuellement de face avant, c’est un interrupteur de la gamme Odace comme les autres. La différence visuelle, pour cette face avant, outre les flèches de montée/descente qui n’existent pas sur la gamme traditionnelle, c’est la plaque qui n’est pas grise comme habituellement, mais verte. Nous sommes bien en présence d’un actionneur Odace, de la gamme connectée.

L’autre différence, c’est la profondeur de l’équipement. Un actionneur Schneider classique, dispose d’une profondeur supplémentaire sur la partie arrière. Notamment pour y loger la partie contact mécanique, mais aussi le boîtier de connexion. La gamme connectée odace est exempte de cette partie connexion. Car ces derniers sont sans fils, mais surtout à énergie autonome.

La gamme d’actionneur Odace produit elle-même l’énergie requise pour émettre ses trames vers le système domotique, ou un autre équipement de la marque. Basée sur le même principe astucieux que les périphériques Enocean par exemple. La pression sur le bouton génère suffisamment d’énergie pour réveiller le bouton et lui ordonner d’envoyer son information avant de se remettre en veille.

De fait, pas de connectique à l’arrière du bouton. Disposant d’une plaque classique, il remplacera sans problème un interrupteur existant fixé sur une boîte d’encastrement, mais, il pourra également trouver sa place sur n’importe quel mur de la maison, à l’aide d’un simple double face fourni qui donnera l’illusion parfaite d’un véritable interrupteur classique.

Dans son fonctionnement, pour réveiller et actionner le bouton, il est nécessaire de faire une double pression sur le bouton. La première pression permettant le réveil et la recharge et la seconde envoyant l’ordre au système domotique Jeedom.

La compatibilité avec Jeedom

Si c’est un véritable plus pour les possesseurs du système domotique jeedom, c’est toutefois regrettable de voir une gamme de produits si intéressante restreinte à la seule compatibilité avec ce système domotique uniquement. Toutefois en tant que possesseur d’une domotique basée sur Jeedom et étant équipé en Odace pour les interrupteurs, je peux en bénéficier. Ca ne sera malheureusement pas le cas des possesseurs d’Eedomus, Home Assistant ou encore Domoticz.

Qui dit exclusivité, dit plugin et tarif elevé… Un plugin est nécessaire pour rendre le pilotage de Jeedom possible avec cette nouvelle gamme et il faut bien dire que le tarif de ce plugin surfe lui aussi sur cette exclusivité. Car 10€ un plugin pour un protocole restreint ça fait tout de même cher.

Une fois installé, c’est un plugin de protocole comme un autre. Il est nécessaire de lancer un scanne de périphérique pour en faire la première découverte.

Du coté du bouton, il faut effectuer une succession de 3 changements d’état sur un même bouton en moins d’une seconde pour envoyer la trame d’association.

Après découverte, le bouton est intégré, il n’y a plus qu’à examiner les différentes valeurs reçues selon l’état pour savoir comment se comporte le périphérique et l’intégrer à un scénario.

Schneider odace connecté quel protocole ?

C’est du Bluetooth ! Un protocole connu pour sa très faible consommation, ce qui, pour un device sans pile, convient parfaitement. Attention toutefois, le Bluetooth n’a pas une portée relativement grande, il faudra donc positionner son serveur domotique judicieusement en fonction de la position des périphériques.

Protocole-odace-Jeedom-bluetooth-parametres

Ou alors, Comme je l’ai fait, utiliser des Jeedom satellites dans la maison, une façon simple et efficace d’étendre la portée du protocole. Cela se fait assez simplement à l’aide d’un Raspberry Pi et son bluetooth natif, ou un Raspberry Pi d’ancienne génération associé à un dongle Bluetooth. Ce Raspberry pi sera alors équipé de Jeedom ainsi que du plugin Jeelink qui va permettre de le déclarer en sous-système domotique.

Jeedom et Jeelink : connectez plusieurs Jeedom entre eux

Jeedom et Jeelink : connectez plusieurs Jeedom entre eux

Si comme moi vous avez un besoin particulier, vous ne le savez peut-être pas, mais il est possible de coupler plusieurs Jeedom entre eux. Cela se passe assez simplement à…


Le Raspberry Pi équipé de Jeelink et de sa puce domotique est alors placé à un endroit stratégique de la maison afin de servir d’antenne Bluetooth pour mes interrupteurs. C’est aussi une solution pour moi pour déporter le dongle 4G qui capte assez mal dans la baie domotique. Vous pouvez donc en profiter pour délester le système principal de quelques fonctions pour les gérer depuis le Jeedom secondaire.

Je vous invite chaudement à découvrir Jeelink dans notre guide complet pour en savoir plus sur son déploiement. Sachez que bien qu’un autre Jeedom sera chargé de collecter les trames bluetooth, le jeedom principal recevra lui aussi les changements d’état instantanément comme si c’était lui qui gérait et vous pourrez sans aucun problème les intégrer dans vos scénarios.

La mise en place de l’interrupteur

Pour cette fonctionnalité, j’avais déjà un autre système en place. En effet, la centralisation de mes volets était déjà pilotée par un interrupteur Odace, mais classique et associée à 2 modules Dio pour chaque état (montée/descente). On peut voir la différence de profondeur entre les deux modules qui est assez impressionnante.

Bien entendu, c’est avant tout un produit Schneider Odace, donc complètement compatible en encastrement avec d’autres interrupteurs « classiques » de la marque. Les détrompeurs permettant l’alignement et l’emboîtement sont donc eux aussi présents et 100% compatibles. Une fois encore, la seule différence notable est la couleur de la plaque de fixation.

Une fois la plaque de finition en place, c’est à ne plus y paraitre. C’est un bouton Odace comme les autres, mais connecté au système domotique Jeedom de la maison avec toute la puissance que la domotique lui confère.

Le scénario Jeedom

Du côté du scénario, c’est très classique. Tout se passe du côté du Jeedom principal, bien que ce soit un Jeedom esclave qui le gère, c’est toute la puissance Jeelink. C’est donc un scénario en mode provoqué sur le label du bouton qui renvoie « haut » ou « bas » en fonction de son état.

Côté instruction, j’ai déjà une routine complète pour la montée ou la descente des volets, j’ai donc juste à l’appeler en fonction de l’évènement reçu.

Conclusion

Une nouvelle gamme de périphériques connectés très intéressante, sous réserve d’être équipé en Schenider Odace mais aussi et surtout en Jeedom ! C’est sans doute le point noir au tableau. Cette exclusivité au système Jeedom, qui est un système qui milite pour l’ouverture et la mixité, on ne comprend pas vraiment cette décision, mais ce n’est peut-être que temporaire, le temps du lancement de la gamme. On l’espère car cela va à l’encontre de la stratégie domotique en 2020 qui est et doit être de plus en plus ouverte.

Concernant le tarif, que ce soit pour le plugin Jeedom ou pour le prix des péripheriques, là aussi ce sont des tarifs un peu hauts comparés à d’autres équipements. Cela dit, bénéficier d’un interrupteur de même type que les autres à un prix… Espérons des prix qui baissent dans le futur et surtout un plugin moins cher, car 10€ représente tout de même un tarif excessif pour ce genre de plugin.

Retrouvez la gamme complète chez Domadoo, une gamme riche, avec de quoi bien équiper la maison connectée.

L'avis du domo-lab
  • Design
  • Installation
  • Compatibilité domotique
  • Tarif
3.6

Résumé

Une gamme intéressante pour équiper la maison. Un protocole Bluetooth économe et une absence de piles pour une autonomie illimitée. Toutefois, une gamme restreinte uniquement à Jeedom, c’est assez décevant, on aurait aimé une ouverture plus large vers d’autres systèmes domotique en vogue. Enfin plugin un peu trop cher pour ce type d’utilisation.

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

Choix box domotique
promos domotique