VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Raspberry » Guides Raspberry pi » Raspberry Pi 4 et boot sur disque SSD : La box domotique Jeedom la plus performante et fiable !
Guides Raspberry pi

Raspberry Pi 4 et boot sur disque SSD : La box domotique Jeedom la plus performante et fiable !

boot-ssd-raspberrypi4-domotique-jeedom-guide
Le raspberry Pi 4 est le nano ordinateur le plus puissant du marché. Véritable petit serveur avec son processeur  quad core 64 bits et ses 4 Go de mémoire. Seul bémol, cette nouvelle version ne permet pas de faire un boot depuis un stockage USB. Heureusement, un solution existe, nous allons donc vous expliquer comment démarrer le Raspberry Pi 4 sur un disque dur SSD pour des performances optimales.

Nous avions vu comment faire avec les gĂ©nĂ©rations prĂ©cĂ©dentes de raspberry Pi. Toutefois, l’utilitĂ© d’un disque SSD avec les versions antĂ©rieures du nano ordinateur Ă©taient limitĂ©es puisque le BUS USB limitait grandement les dĂ©bits. Avec le RPi 4, les ports USB 3 permettent des dĂ©bits importants et le disque SSD prend vĂ©ritablement tout son intĂŞret.

Lire
Comment installer Jeedom sur un disque dur SSD sur Raspberry Pi

Les prérequis

Pour commencer, il faut bien entendu un disque SSD. Evidement, cette procĂ©dure fonctionne Ă©galement avec un disque mĂ©canique, mais le SSD assure une rapiditĂ© d’exĂ©cution sans Ă©gale.

Dernière mise à jour du tarif le  2020-10-22 at 21:05

Afin de connecter le disque dur au Raspberry pi, il faut un boîtier. Je vous recommande ce boîtier ci-dessous, parfaitement compatible avec cette procédure.

Boîtier Disque Dur, POSUGEAR USB 3.0 Boîtier Externe pour Disque Dur Externe 2.5'' SATA HDD SSD...
13 599 Commentaires
Boîtier Disque Dur, POSUGEAR USB 3.0 Boîtier Externe pour Disque Dur Externe 2.5'' SATA HDD SSD...
  • 2, 5-inch boĂ®tier HDD / SSD appropriĂ© pour la plupart 2, 5 pouces SATA I / II III HDD / SSD...

Dernière mise à jour du tarif le  2020-10-22 at 21:05

La préparation des supports

TĂ©lĂ©chargez Raspbian Lite. La version allĂ©gĂ©e du système d’exploitation du Raspberry Pi. une version exempte d’interface graphique, plus stable et rapide. Parfait pour un Jeedom ou tout autre projet connectĂ© Ă  base de Raspberry Pi.

Télécharger Raspbian Lite

TĂ©lĂ©chargez BalenaEtcher qui servira Ă  installer Raspbian sur les supports. A la fois le disque SSD, mais Ă©galement la carte SD qui va permettre de configurer l’installation.

Télécharger BalenaEtcher

Comme Ă©voquĂ© juste avant, il est nĂ©cessaire de rĂ©aliser la copie de Raspbian Ă  la fois sur la SD et sur le SSD. ProcĂ©dez alors Ă  cette copie. Pour cela, pointez vers l’image dĂ©compressĂ©e dans la partie 1, choisissez la destination dans la partie 2, enfin lancez le flash en partie 3.

balena-etcher-flash-raspberrypi-4

CrĂ©ez un fichier ssh sur la partition boot de la SD et du SSD. Un simple fichier, vide et sans extension. Ce fichier va tout simplement permettre d’activer le protocole SSH pour prendre la main sur le Rpi depuis un terminal sur un autre ordinateur. C’est ainsi que nous allons procĂ©der Ă  la configuration.

fichier-ssh-rasberrypi

Le premier démarrage et la connexion au Raspberry Pi

1 Maintenant que tout est prĂŞt, nous pouvons dĂ©marrer le Raspberry Pi pour son premier lancement avec pour le moment UNIQUEMENT la carte SD sans le disque SSD, c’est important.

2 Patientez le temps que le Raspberry Pi s’initialise et recherchez son adresse IP sur le rĂ©seau. Pour ce faire, vous pouvez regarder le dernier bail accordĂ© par votre routeur dans la partie DHCP. Sinon, vous pouvez aussi utiliser l’application mobile Net Analyser qui permet de scanner le rĂ©seau domestique en quelques secondes. Vous y retrouverez rapidement votre RPI dans la liste.

3 Maintenant que le Pi est démarré, connectez le disque SSD sur un port USB3 (port bleu).

4 VĂ©rifiez que le disque SSD est correctement reconnu par le Raspberry Pi. Ici, c’est la première ligne avec l’ID 152d:0578

lsusb-raspberrypi4-disque-ssd

Changer le PARTUUID

Entrons dans le vif du sujet, il s’agit Ă  prĂ©sent de jouer plusieurs lignes de commandes afin de configurer le disque SSD du Raspberry Pi pour qu’il accueille le système d’exploitation ainsi que les applications.

1 Jouez alors la commande suivante.

sudo fdisk /dev/sda
2 L’utilitaire demande quelle commande utiliser, pour commencer, utilisez la commande p

Command (m for help): p
3 A l’issue de cette commande le terminal retourne plusieurs informations sur le SSD, on y voit par exemple la taille du disque SSD qui ne fait que 1,5Go alors que mon disque fait 64Go. Nous verrons par la suite comment Ă©tendre la partition pour bĂ©nĂ©ficier de toute cette capacitĂ©.

sda2-taille-command

4 Utilisez à présent la commande x pour entrer dans le mode expert

Command (m for help): x
5 Nous allons Ă  prĂ©sent changer l’ID du SSD pour que le Raspberry Pi ne confonde pas le SSD de la carte SD, car pour le moment les deux ont exactement le mĂŞme ID. Pour ce faire tapez i

Expert command (m for help): i
6 Saisissez alors un ID pour le disque par exemple l’ID 0xd34db33f

Enter the new disk indentifier: 0xd34db33f

L’utilitaire retourne la bonne prise en compte de ce changement

changement-id-disque-ssd-raspberrypi copie

7 Maintenant, terminez avec les commandes r et w pour enregistrer cette modification

Expert command (m for help): r
Expert command (m for help): w

Un message de confirmation est alors affiché dans le terminal

raspberrypi-ssd-command-partition copie

8 On peut alors vérifier que le changement est bien pris en compte avec la commande suivante

sudo blkid

Le retour de commande indique bien des ID différents pour la carte SD et pour le SSD.

sudo-blkid-raspberrypi copie

Modification du fichier cmdline.txt

Modifions à présent le fichier cmdline pour indiquer sur quel disque booter.

1 Pour commencer faites une copie du fichier qui pourra être restaurée le cas échéant

sudo cp /boot/cmdline.txt /boot/cmdline.txt.bak
2 Faites un lsusb

lsusb
3 identifiez et recuperer l’ID product ici 152d:1561

Bus 002 Device 002: ID 152d:1561 JMicron Technology Corp. / JMicron USA Technology Corp. JMS561U two ports SATA 6Gb/s bridge
4 A présent, éditez le fichier

sudo nano /boot/cmdline.txt
5 Ajoutez la ligne suivante en dĂ©but de fichier en prenant soin d’y modifier le product ID par le votre :

usb-storage.quirks=152d:1561:u   suivi d’un espace, puis le reste du fichier.

6 Recherchez PARTUUID et remplacez l’ID de la carte SD par celui que nous venons de crĂ©er pour le SSD

PARTUUID-raspberrypi-change

partuuid-raspberrypi-ssd

7 Enfin terminez en enregistrant la modification avec la combinaison de touches control + x puis Yes.

8 Maintenant, il est temps de rebooter le Rpi

sudo reboot
9 Effectuez un ping du Raspberry pi pour vĂ©rifier qu’il a correctement dĂ©marrĂ©. Si toutefois, le raspberry pi ne ping pas, c’est qu’il y a une erreur dans la modification du fichier cmdline.txt. Heureusement nous avons effectuĂ© une sauvegarde juste avant, il est alors possible de restaurer cette sauvegarde en connectant la carte SD Ă  un PC.

ping-raspberrypi-ssd

10 Après le redémarrage, vérifiez la bonne prise en compte du paramètrage avec la commande suivante.

findmnt -n -o SOURCE /

findmnt-result-ssd-raspberrypi

11 A présent, il faut ouvrir le fichier fstab

sudo nano /etc/fstab

fstab-raspberrypi4-ssd

12 Nous allons modifier le PARTUUID de la seconde ligne pour pointer vers notre disque SSD, tout simplement en indiquant l’ID du disque SSD que nous avons indiquĂ© dans les premières Ă©tapes.

PARTUUID-disk-ssd-raspberrypi4-fstab

13 Maintenant, il est temps de rebooter le Rpi une nouvelle fois.

sudo reboot

Redimensionner la partition

1 Après le redémarrage du RPi lancez la commande fdisk et déroulez les commandes comme suit.

fdisk-resize-partition-raspberrypi-ssd

2 Un nouveau reboot pour appliquer ces nouveaux paramètres.

sudo reboot
3 Maintenant il faut patienter, cela peut prendre plusieurs minutes si le disque est de taille importante. Le système doit effectuer des vérifications suite à ce changement important de la taille de la partition.

4 Lancez un ping permanent et patientez. Vous verrez que le disque travaille, sa LED clignote, il faut simplement ĂŞtre patient et attendre.

ping-wait-resize-partition

5 Une fois le ping positif, reconnectez-vous au Raspberry pi en ssh et lancez la commande suivante.

sudo resize2fs /dev/sda2

resize2fs-extention-ssd-raspberrypi

6 Enfin, vérifiez que la partition est correctement étendue avec la commande suivante.

df -h

La ligne /dev/root vous montre que le disque vient de passer au max de sa capacité, Le SSD est complètement exploité et la configuration est terminée.

raspberrypi4-exted-partition

Et après ?

C’est terminĂ©, le système du Raspberry Pi 4 est Ă  prĂ©sent complètement exĂ©cutĂ© depuis le disque SSD. La carte SD n’est finalement utilisĂ©e que pour le boot. Elle reste donc très très peu sollicitĂ©e, et gagne grandement en longĂ©vitĂ©.

En attendant un support natif du boot sur USB, voilĂ  un workaround bien utile pour vos projets domotiques Ă  base de Raspberry Pi 4. Il est donc enfin possible d’installer jeedom sur un disque SSD tout en bĂ©nĂ©ficiant de la puissance du Raspberry pi 4. De quoi monter un serveur domotique parfaitement fiable, rapide et robuste.

Mais au fait comment installer Jeedom sur cette installation fraîche et rapide ?

Pour cela, je vous invite à suivre notre guide complet ci-dessous et jouer la procédure 1 en page 2.

Lire
Installer Jeedom sur Raspberry Pi 4 et antérieurs, nouvelle Procédure Jeedom 4.x 2020

A vos SSD les amis !

seeed studio Raspberry Pi 4 Computer Model B 2 Go V1.2 New Vision
30 Commentaires
seeed studio Raspberry Pi 4 Computer Model B 2 Go V1.2 New Vision
  • Processor: Broadcom BCM2711, quad-core Cortex-A72 (ARM v8) 64-bit SoC @ 1.5GHz.

Dernière mise à jour du tarif le  2020-10-22 at 21:05

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Choix box domotique
promos domotique
promos domotique