VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Domotique » IPX800 » Découverte de l’IPX-800 V4, la box domotique de GCE
IPX800

Découverte de l’IPX-800 V4, la box domotique de GCE

Nouvelle centrale domotique en test sur le blog, il s’agit de l’IPX-800 dans sa V4. Pour les connaisseurs en domotique, l’IPX est une centrale domotique très connue. Elle a comme particularité, par rapport à la concurrence d’être « rail DIN » compatible, c’est-à-dire que la carte IPX peut s’intégrer dans le tableau électrique de la maison. Un plus donc puisque cela permet de tout centraliser au même endroit sans pour autant avoir recours à une baie de brassage.

Il faudra tout de même envisager un tableau supplémentaire voir peut-être même dédié à l’installation domotique, car bien que la carte IPX-800 dispose de multiples entrées et sorties, de nombreux modules additionnels sont également au catalogue afin de contrôler l’intégralité de la maison!

La carte IPX-800 est développée par CGE Electronics qui est une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de cartes électroniques communicantes toutes fabriquées en France! C’est encore une fois un acteur de la French tech et vous le savez, cela représente tout ce que le blog encourage!

ipx800-domotique-iot-smart-home-test

Pincipales fonctions

8 entrées digitales tout ou rien (contact sec). Extensible à 56.
8 sorties relais sur contact 270 V/10A extensible à 56.
4 entrées analogiques 10 bits.
128 entrées + 128 sorties librement configurables. Mode Virtual IO ©.
32 entrées analogiques virtuelles 16 Bits. Mode Virtual IO ©
32 Ping Watchdog (détection de périphériques réseaux par PING ICMP).
32 Périphériques Enocean. ( Nécessite l’extension X-ENO ).
16 Compteurs d’impulsions incrémental / décrémental et pas configurable.
255 Scènes sur 512 canaux DMX.(nécessite l’extension X-DMX).
255 horloges programmables pour déclencher des actions uniques ou à chaque seconde, minute, heure, jour , mois.
Notifications GET et POST sécurisées: Cryptage des pushs en TLS (HTTPS).
Envoi d’émails sécurisés vers 1 à 4 utilisateurs différents.
Support du Dyn-Dns.
Mise à l’heure par serveur NTP et/ou Horloge interne avec sauvegarde en cas de coupure réseau ou de courant.
Gestion fuseaux horaires et changement d’heure été/Hiver.
Moteurs de scénarios GX© : Logique combinatoire ET / OU / NOT.
8 Tableaux de bord responsives personnalisables par widgets.
Editeur Javascript pour personnaliser et créer ses propres widgets.
Sources de données configurables JSON et XML.
Contrôle des lampes LED RGBW Mi-Light.

Vous l’aurez compris, de base cette carte sait déjà faire énormément de choses, mais sachez qu’il existe en plus plusieurs modules additionnels afin d’accroître encore un peu plus ses possibilités.

ipx800-domotique-iot-smart-home-test-domolab-domoblog

Caractéristiques techniques

Alimentation: 10 à 18 Volts continue. (Alimentation vendue séparément).
Consommation: 0.9 Watt (3.5 Watt avec les 8 relais activés).
Réseau: 10/100Mbits, HP Auto-MDIX, cable diagnostics , Energy Efficient Ethernet (IEEE 802.3az) .
Système d’exploitation IPX-OS4 avec Webserver. Sauvegarde en mémoire flash (Pas de carte SD).
Température d’utilisation: -10 à +60 °c @ 50% humidité
Indice de protection IP20
Boîtier pour montage rail din ( prévoir 9 emplacements)
Produit fabriqué en France

Carte relais Webserver autonome IPX800 V4
3 Commentaires
Carte relais Webserver autonome IPX800 V4
  • Carte au format rail DIN comprenant de nombreuses entrées et sorties

Dernière mise à jour du tarif le  2018-11-16 at 15:10

L’installation

Passons à présent à l’installation de la carte, pas d’inquiétude, il s’agit d’une procédure très simple, que nous allons tout de même développer dans un petit guide pas à pas afin de vous guider au mieux dans la réussite de cette opération. Pour cela, commençons par la partie alimentation.

 

L’alimentation

Pour commencer, il faut alimenter le boîtier. Pour cela, deux options: la première, utiliser un bloc d’alimentation externe classique. Pas d’inquiétude, même si celle-ci n’est pas fournie avec l’IPX-800 cela reste très facile à trouver.

ipx800-domotique-iot-smart-home-test-alimentation

Je n’ai eu qu’à jeter un oeil dans un tiroir pour en trouver une. En effet, pour fonctionner, l’IPX-800 nécessite une alimentation de 12V à 500mA avec un connecteur tout ce qu’il y a de plus classique. Si toutefois vous n’en disposez pas, il y en a sur Amazon pour moins de 10€ comme ce modèle.

Dernière mise à jour du tarif le  2018-11-16 at 15:19

Sinon, du fait que l’IPX-800 est « rackabke » sur rai DIN, il est aussi possible de l’alimenter via une alimentation montée elle aussi sur rai DIN tel que celle-ci

Dans ce cas de figure, il faudra connecter cette alimentation sur le bornier « DC Input » de l’IPX-800

Dernière mise à jour du tarif le  2018-11-16 at 15:10

Le réseau

Après l’alimentation la seconde connexion nécessaire au bon fonctionnement de l’IPX-800 est le réseau, connectez simplement un cordon RJ45 standard sur le port Ethernet et branchez l’autre extrémité au réseau domestique.

 

La découverte IP

Il s’agit à présent de connaître l’adresse IP de l’IPX-800 afin de pouvoir s’y connecter. Pour cela rien de bien compliqué encore, munissez-vous du programme « GceScanDevice.jar » qui n’est autre que le programme qui permet d’une simple exécution de rechercher pour vous l’IPX-800 sur votre réseau et vous retourner ses informations.

ipx800-domotique-iot-smart-home-test-lan-soft

Comme on peut le voir sur la fenêtre ci-dessus, chez moi, l’IPX-800 dispose de l’adresse 192.168.1.49, communique sur le port 80 (HTTP) et dispose de l’adresse MAC (matériel) D8-80-39-C0-34-F2

Notez ces informations sur papier, elles nous serviront un peu plus tard.

 

La première connexion

Ouvrez votre navigateur web et connectez-vous à l’adresse IP relevez ci-dessus soit chez moi:

http://192.168.1.49/admin/index1.htm

ipx800-domotique-iot-smart-home-test-bashboard-interface

À la première connexion, on constate que des widgets sont déjà configurés, rien n’est figé, c’est ici un rapide aperçu des capacités de l’IPX-800. Tout est modifiable, il est possible de supprimer des widgets ou d’en créer de nouveaux… L’interface est plutôt intuitive, on remarque tout de suite le nombre impressionnant d’entrées/sorties dont dispose la carte! Enfin petit réflexe de testeur domotique, j’ai tout de suite testé le déclenchement d’un contact depuis l’interface, et je dois dire que c’est vraiment instantané! Très bon point! nous aurons l’occasion de revenir sur ce point plus tard. 🙂

 

L’IHM en détail

Il s’agit ici d’une vision « utilisateur » de l’IHM, pour la petite histoire, IHM est un acronyme utilisé pour désigner les interfaces homme/ machine, c’est-à-dire l’ensemble des moyens utilisés par l’homme pour communiquer avec une machine. L’interface d’une box domotique est donc un IHM ! Donc, le mode utilisateur est un mode figé, qui permet uniquement de contrôler les actions possibles.

Afin de customiser votre interface (IHM), il faut se rendre dans le lien « Allez vers le mode administrateur » en haut à gauche de la fenêtre.

ihm-admin-ipx800-domotique-iot-smart-home-test

Maintenant sous le mode administrateur, il est possible de déplacer les widgets par simple drag and drop (glissé-déposé) de les éditer via la petite clé ou encore de les supprimer.

Vous l’aurez remarqué un nouveau menu apparaît dans la partie haute de la fenêtre, ici il est possible d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à l’IPX-800 vi des modules additionnels, de procéder à la mise à jour de la carte, de configurer le réseau, mais aussi de créer et administrer les scénarios

scene-ipx800-domotique-iot-smart-home-test-scenarios

 

Afin de terminer la configuration réseau de l’IPX-800, deux options s’offrent à vous, la première est de vous rendre dans le menu « réseau » du mode admin, puis dans le menu paramètres

reseau-ipx800-domotique-iot-smart-home-test-lan-gce

 

À présent, nous allons définir une adresse IP fixe pour la carte. Désactivez le mode DHCP et configurez l’adresse IP de votre choix dans le champ adresse IP

ip-ipx800-domotique-iot-smart-home-test-network

 

Attention tout de même à ne pas donner une adresse qui serait déjà attribuée à un autre périphérique sur le réseau sous peine de provoquer un conflit IP.

 

Par précaution, réaliser un ping de l’adresse que vous désirez donner à la carte

ping-ipx800-domotique-iot-smart-home

 

Sinon, laissez tout en DHCP, c’est à dire adressé dynamiquement par votre serveur DHCP soit votre box internet et rendez-vous justement sur l’interface d’administration de celle-ci.

Une fois sous son interface rendez-vous dans les périphériques réseau et ajouter un bail statique au périphérique, par exemple sur freebox cela se présente sous cette forme

bail-dhcp-freebox-ipx800-domotique-iot-smart-home-test

Cela aura pour but de figer l’adresse IP de votre IPX-800, dans le jargon IT cela s’appelle une réservation DHCP, le périphérique bien qu’en adressage dynamique, recevra toujours la même adresse IP du serveur du fait qu’elle lui est réservé. De ce fait, l’adresse ne changera jamais et vous pourrez toujours vous connecter à la carte même une fois le bail expiré !

 

Conclusion

Ainsi s’achève ce premier article sur la carte IPX-800 V4, il y a tellement de choses à dire sur cette centrale domotique, qu’il serait difficile de tout dire dans un seul article c’est pourquoi cet article est le premier d’une série qui constituera à terme un dossier complet sur le blog.

À très vite donc pour un nouveau chapitre au dossier IPX 😉

Carte relais Webserver autonome IPX800 V4
3 Commentaires
Carte relais Webserver autonome IPX800 V4
  • Carte au format rail DIN comprenant de nombreuses entrées et sorties

Dernière mise à jour du tarif le  2018-11-16 at 15:10

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données, un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 avec ma première box domotique l'eedomus associée à un raspberrypi et quelques développements personnels. Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la smart home!

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE
close-link
NOEL 2 DOMO-BLOG

Venez Jouer
avec nous !

Cette année Noel sera connecté
JOUER
#Noel2DOmoBlog
close-link