VOUS ÊTES ICI: Accueil » Tests » Tests robots » Test du robot tondeuse Bosch Indego Connect
Tests robots

Test du robot tondeuse Bosch Indego Connect

test-bosch-indego-connect-400- domoblog-domolab-avis

Les robots sont devenus monnaie courante dans les habitations de nos jours. Nous avons déjà parlé de robots aspirateurs sur le blog, aujourd’hui nous abordons une autre catégorie de robot qui commence à fleurir dans nos jardins. Les robots tondeuses. Quoi de plus contraignant que de passer la tondeuse plusieurs fois par semaine en pleine période! Certains peuvent y trouver un certain plaisir, pour moi, clairement c’est une corvée.

Il y a maintenant 4 ans, je vous proposais le test de ce robot tondeuse Bosch, connu à l’époque sous le nom de Bosch indego connect. Aujourd’hui la gamme a évolué et se nomme Bosch Indego S, S+, M, M+… En référence à la taille du jardin à entretenir.

Dernière mise à jour du tarif le  2021-09-24 at 06:12

Le look de la tondeuse a quelque peu évolué lui aussi, même dans les grandes lignes, le design reste assez proche au modèle testé ici. Enfin, ces nouveaux modèles ont gagné en connectivité, ils sont à présent compatibles avec une commande vocale via Amazon Alexa et Google Home, mais aussi IFTTT.

Enfin, et surtout même, elle conserve toujours ce mode de tonte si efficace Logicut qui, contrairement aux autres robots tondeuses du marché qui font de la tonte aléatoire, le système Logicut permet au robot tondeuse Bosch d’opérer un mode de tonte très efficace et intelligent, mais aussi esthétique.

Je vous propose de découvrir ce test très complet mais aussi un feedback après une saison d’utilisation en fin de page.

Avec l’apparition des robots tondeuses, j’ai longtemps comparé les différentes marques, modèles et références, il y a plusieurs paramètres à prendre en compte pour faire son choix, mais un des principaux critères pour moi était… La connectivité bien sûr ! Eh oui, une maison connectée sans robot tondeuse connecté, ça n’a pas de sens.

test-bosch-indego-connect-400-domoblog-domolab

Mais alors pourquoi le Bosch Indego connect ?

Pour plusieurs raisons en fait. Mes différentes recherches m’ont conduit à ce modèle précisément, car il répond à beaucoup de critères essentiels pour moi avec d’autres en bonus :

  1. Il correspond à ma surface de pelouse à traiter.
  2. Le second critère, je le cite plus haut la connectivité, chose essentielle pour moi
  3. Enfin l’intelligence du robot n’est pas un point à prendre à la légère non plus

Développons un peu plus ces trois points ci-dessous pour mieux comprendre leur importance.

La surface de tonte

C’est LE critère principal dans le choix d’un robot tondeuse. En effet, il faut choisir un modèle qui sera capable de tondre toute la surface du jardin. Il convient donc de calculer minutieusement la surface à traiter avant toute chose. Prenez soin de bien faire votre calcul, car chez moi mon jardin mesurant environ 600m², une fois avoir retiré la surface de la terrasse, du poulailler, de la cabane de jardin des arbres et massifs, me voici finalement avec une surface de pelouse bien inférieure!

carte-bosch-indego-connect-400

Cela permet de s’orienter vers la bonne gamme de produits. Alors oui, qui peut le plus, peut le moins, certes, mais je vous laisse chercher la différence de tarif entre un robot qui gère une surface de 700m² et un autre qui traite une surface de 400m², vous comprendrez très vite !

La connectivité

Chose essentielle pour moi, je ne parle pas ici forcément de la connectivité à une box domotique, bien que ce n’est pas une chose impossible avec l’Indego connect, ce n’est pas un argument essentiel pour moi. En revanche, disposer d’une connectivité sur le robot pour connaître son état, suivre l’avancement de la tonte, agir sur le calendrier, démarrer une tonte à distance ou la stopper est un argument de choix pour moi.

bosch-indego-connect-connectivite

Certaines marques proposent une connexion Bluetooth avec le robot. Ces modèles ont le mérite de disposer d’une connectivité, mais nous connaissons la portée du Bluetooth, une dizaine de mètres sur champ ouvert… A moins de courir derrière la tondeuse, difficile de lui donner un ordre quand elle est à l’autre bout du jardin ou que vous êtes assis dans le canapé.

Les modèles qui bénéficient d’une connexion Bluetooth permettent en général de télécommander la tondeuse. Là encore, ce n’est pas un argument pour moi, le but de ce genre d’appareil et qu’ils soient totalement autonomes, alors rester derrière pour lui dire où aller n’est pas vraiment utile. Certaines marques avancent l’utilité de ce mode pour diriger manuellement le robot vers une zone qu’il aurait oublié de tondre. Ce qui m’amène au critère suivant, l’intelligence.

L’intelligence du robot

Une bonne tonte est une tonte optimisée. Inconsciemment, c’est une chose que nous réalisons quand nous passons la tondeuse. Nous avons tous un parcours habituel. Celui-ci est loin d’être anodin. Le parcours que nous utilisons est bien souvent un parcours réfléchi et optimisé, pour passer le moins de temps à tondre! le robot tondeuse se doit de faire au moins aussi bien que nous.

La plupart des robots du marché actuel utilisent un mode de fonctionnement calqué sur celui des robots aspirateurs. Quand ceux-ci rencontrent un obstacle ou le fil périphérique, ils font demi-tour et partent dans un autre sens jusqu’à trouver un autre obstacle. Ce mode de tonte est dit aléatoire. Autrement dit, certaines zones seront très bien tondues du fait des multiples passages et d’autres le seront beaucoup moins avec peut-être même un risque qu’elles ne le soient pas du tout. C’est là que la fonction télécommande peut s’avérer utile!

bosch-indego-connect-logicut-test-domolab

L’indego Connect quant à lui utilise un algorithme puissant qui lui permet de cartographier le terrain et de tondre intelligemment comme le ferait un humain. Et peut-être même mieux! En effet, le système Logicut intégré dans ses robots par Bosch permet au robot de tondre en bande et de connaître sa position sur le terrain. Ainsi, il optimise parfaitement la tonte et couvre la totalité de la surface.

Le robot enregistre sa position au fil de la tonte. Cela lui permet de savoir où il s’arrête quand il retourne sur sa base pour recharger sa batterie. Puis quand il ressort à l’issue de son cycle de charge, il file reprendre sa tonte là où il s’est arrêté!

L’intelligence du robot ne s’arrête pas là, il enregistre également ses cycles de tonte et son tracé pour appréhender la tonte suivante sur un axe perpendiculaire. Cela lui permet de ne pas martyriser le gazon en empruntant toujours le même circuit. En plus d’être intelligent, il prend donc soin de votre pelouse! Merveilleux !

Capable de passer partout en toute discrétion

Son petit gabarit lui permet de se faufiler là où la tondeuse ne peut pas passer habituellement. Un atout supplémentaire donc! Il est aussi très très discret. S’il y a un point où Bosch avait des critiques sur ses précédents robots, c’était bien le niveau sonore du robot. Avec ce nouveau modèle, plus de problème, il peut tondre la nuit sous votre fenêtre que vous ne le remarqueriez même pas! Il est effectivement très discret, une nuisance sonore sous la barre des 63db tout à coté du robot, autant vous dire que vos voisins ne l’entendront pas du tout!

bosch-indego-connect-400-tes-dessous-lames-domoblog

Enfin, petit bonus, ce robot dispose de lames économiques, les moins chères du marché si je ne m’abuse, ce n’était pas un critère de choix, mais c’est toujours bon à prendre.

Qu’avons-nous dans le carton de l’Indego Connect 400

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-content

Le robot est fourni avec tout le nécessaire d’installation, vous retrouvez ainsi dans la boîte :

  • Le robot
  • La station de charge
  • Une bobine de fil (125m) pour délimiter le terrain
  • Des piquets de sol pour encrer le fil dans le sol
  • Un bloc d’alimentation
  • Une documentation (en Français)
  • Des outils
  • Deux connecteurs pour réparer le fil

Un packaging très complet donc, tout y est!

La préparation du terrain

Avant toute chose, il vous faut définir l’emplacement de la station du robot. Cet emplacement n’est pas anodin, il doit effectivement être bien réfléchi de manière à répondre aux critères imposés par le constructeur. Rien d’insurmontable, mais si ce point n’est pas soigneusement étudié en amont, vous pourrez avoir quelques surprises à la première mise en situation du robot.

  • La station doit se trouver, idéalement dans un angle du terrain, pourquoi un angle? Car vous devez disposer d’un espace libre sur la gauche de la station d’environ 30cm.
  • Le fil qui sort de la station doit être droit sur plus de 75cm
  • Vous devez disposer de 30cm du côté des connexions de la station
bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-installation-base

Vous verrez selon mon installation que le dernier point importe peu, le premier, il n’est pas non plus nécessaire de respecter 30cm si vous n’avez pas de mur au de bordure contre la station. La distance de fil en ligne droite quant à elle est obligatoire, sans quoi le robot n’acceptera pas de cartographier le terrain!

Il doit s’agir d’une sécurité afin de garantir la sortie et le retour du robot sur sa station sans encombre.

Vient ensuite la lourde tâche de pose du fil périmétrique. Je vous le dis tout de suite, il s’agit de la tâche la plus complexe à réaliser. Pas compliqué dans la logique, mais éreintante dans la pratique! Cependant, si vous prenez votre temps et que vous respectez scrupuleusement les conseils de Bosch concernant les distances entre les obstacles, massifs et autres murs, tout se passera bien! prévoyez simplement quelques heures…

Les conseils du domo-lab pour la pose du fil

Pour avoir rencontré quelques problèmes à l’installation, je me permets de vous donner quelques conseils qui vous éviteront bien des heures de recherche. En effet, je me suis retrouvé à démarrer le robot après avoir disposer le fil sur le pourtour de mon terrain et à rencontrer de beaux messages d’erreur.

Le message étant : aucun signal de câble détecté. Vérifiez si le câble périphérique n’est pas sectionné!

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-defaut

Je vous laisse imaginer le coup de pression quand vous venez de planter quelque chose comme 200 piquets de sol tout le long du câble et que la coupure se trouve sous un de ces piquets! Je vous passe les détails, mais pour la petite histoire, la coupure était sous un des 20 derniers piquets! (sinon c’est pas drôle)

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-fil-coupe

Alors heureusement, Bosch a tout prévu, il y a deux connecteurs rapides pour réparer le câble dans ce cas de figure. Mais pour vous éviter tout désagrément, je vous conseille :

  1. De ne pas trop enfoncer les piquets (j’ai tendance à un peu trop taper, ce qui enfonce bien le pique, mais peut aussi créer un phénomène de pincement entre le piquet et la terre ce qui provoquera une coupure).
  2. Seconde astuce, utilisez un multimètre pendant la pose.
bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-adaptateur

En effet un multimètre sur la fonction de test de diode en général, sur cette fonctionnalité le multimètre émet un bip quand il y a continuité. Alors pour utiliser ce détecteur de coupures :

  1. Déroulez grossièrement le câble tout du long de votre terrain
  2. Coupez le câble avec de la marge au niveau de la station
  3. Connectez les deux bouts du câble au multimètre sur la fonction test de diode symbolisée par 
  4. plantez vos piquets tranquillement
  5. Si le bip s’arrête, vous venez de couper le fil (mais ne vous en faites pas, vous venez de gagner des heures de recherches et vous avez de quoi réparer!)

Enfin, respectez bien la disposition du câble en ligne droite en sortie de station et respectez les distances données par la doc et mesurez avec la règle fournie.

L’alimentation de la station de charge

Il s’agit d’un élément électrique en milieu extérieur. Cela sous-entend, des conditions environnementales spécifiques et souvent humides. Soyez également rigoureux sur ce point, je vous conseille vivement de dédier un circuit protégé par un disjoncteur séparé protégé par un disjoncteur différentiel sur votre tableau pour cet usage. La station dispose d’une prise deux pôles + terre, je conseille là aussi, de couper le fil et réaliser le branchement en direct sur la ligne dans une boîte de dérivation étanche type plexo de Legrand avec des Wago.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-raccordement

Comme toujours dans ce genre de manipulation sur le réseau électrique, ne faites jamais des branchement sous tension, coupez toujours l’alimentation au compteur avant et testez bien l’absence de tension avant d’opérer. Enfin, si vous n’êtes pas à l’aise avec cette partie faites réaliser cette opération par un professionnel.

La mise en route de l’Indego Connect 400

Une fois le terrain prêt ainsi que l’alimentation, il ne reste plus qu’à démarrer le robot. Pour ce premier démarrage, quelques paramétrages sont requis.

Définissez alors:

  • La langue (le Français en fait partie!)
  • La date
  • L’heure
  • Le code PIN de sécurité qui protégera le robot du vol
bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-langue

Le paramétrage est terminé, le robot est à présent prêt à réaliser sa première sortie. Cette première sortie est un peu particulière puisqu’elle consiste à cartographier le terrain. En effet, je vous le disais en début d’article, ce robot tondeuse est intelligent, il connait toutes les caractéristiques de votre terrain. Il scanne chaque recoin pour en définir une carte complète afin d’optimiser ses tontes par la suite.

Sélectionnez alors Cartographier dans le menu et faites OK via la flèche verte. Un décompte s’affiche sur l’écran et le robot sort de sa base pour scruter votre terrain en suivant le fil sur tout le tour du terrain. Il se peut que le robot vous sollicite dans cette phase, s’il rencontre un obstacle ou un point dur, il s’arrêtera et vous posera une question. Je vous conseille donc de suivre le robot dans cette première sortie. Cela va vous permettre d’ajuster le fil à certains endroits.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-capteurs

Une fois de retour sur sa base, le robot téléchargera la cartographie et commencera à réfléchir à ses prochains passages. Il est à présent prêt à passer à l’action, sélectionnez tondre sur l’écran et c’est parti!

J’ai été agréablement surpris par le faible niveau sonore du robot! Hyper discret, Bosch semble avoir beaucoup travaillé de ce côté, c’était un point noir sur les modèles précédents.

Et l’application dans tout ça ?

Elle peut être installée bien avant, je ne jugeais pas utile tant que tout n’était pas correctement opérationnel du côté de installation. C’est pourquoi je ne me suis intéressé à l’application qu’après avoir lancé la première tonte.

1 Comme bien souvent, l’application est disponible gratuitement sur les markets Apple et Android. Rendez-vous simplement sur votre market, téléchargez cette application et exécutez-la.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-install

2 Créez un compte, vérifiez vos mails pour le valider et connectez vous.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-connexion

3 Vient ensuite la sélection de votre modèle d’Indego

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-model

4 L’application vous liste alors les tâches à effectuer. Si vous avez bien suivi mon tuto depuis le début, tout est prêt pour vous.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-installation

5 Il faut à présent appairer le robot tondeuse avec le compte. Pour cela, scannez simplement le QRCode sur la tondeuse et validez sur l’écran de la tondeuse.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-qrcode

6 L’Indego connect est à présent appairé avec l’application, il ne reste plus qu’à finaliser l’installation.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-pin

7 La finalisation se fait par une cartographie du terrain si ce n’est pas encore fait puis la configuration du mode auto.

Le mode auto permet à l’image d’un calendrier de tonte, de calculer le moment idéal pour tondre en tenant compte de plusieurs critères comme les conditions météo par exemple.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-calendar

8 Vous pouvez à tout moment consulter l’état de la tondeuse depuis l’application. Que vous soyez chez vous, au travail ou en vacances, si vous n’avez pas saisi de planification lancez la tonte d’où vous voulez. Enfin si vous avez une planification ou le mode auto enclenché, consultez simplement l’état de la tondeuse en direct de n’importe où.

Il est également possible sur cet écran d’interrompre un cycle de tonte. Pour cela c’est simple, il suffit de cliquer sur pause ou carrément retour, ce dernier aura pour action de renvoyer la tondeuse sur sa base.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-tonte

9 Les menus sont nombreux, on peut ainsi visualiser la cartographie du terrain, mais aussi le calendrier de tonte qu’il est possible de définir.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-carte-calendrier

10 Nous en parlions juste avant, la fonction AUTO. Il est également possible d’apporter quelques informations complémentaires à cette fonction. Comme le nombre de tontes hebdomadaires souhaitées ou encore les jours de préférence. L’algorithme se chargera ensuite d’optimiser la tonte selon vos critères. Enfin, il est également possible d’agir sur des paramètres de sécurité ou encore de gérer les mises à jour du robot directement depuis l’application.

bosch-indego-connect-400-test-domoblog-application-auto

Le fonctionnement de l’Indego Connect 400

Dans son fonctionnement, l’Indego Connect, nous l’avons dit, utilise plusieurs informations pour définir son plan de tonte. Son système de tonte Logicut lui permet une tonte régulière et ordonnée en bande, comme le ferait un jardinier professionnel.

Sa connectivité est possible via une connexion GSM, nul besoin alors de disposer du wifi dans tout le jardin, vérifiez simplement que votre téléphone cellulaire capte correctement le réseau, le robot s’adaptera automatiquement sur le réseau le plus performant et tout ça gratuitement sans limite dans le temps comme on peut le retrouver sur d’autres marques.

Démonstration du robot en action

Le mot de la fin

En conclusion, après avoir longuement étudié les différents robots sur le marché, ce modèle est une pure merveille. Je ne regrette absolument pas mon choix. Il est complet, riche en fonctionnalités, correspond parfaitement à mes attentes, voire même plus! et surtout il entretient parfaitement le terrain à ma place !

Pour terminer, sachez que ce robot se décline en plusieurs versions connectées, l’Indego connect S+ 350, Indego connect S+ 500, l’Indego connect M+ 700, les tarifs de ces modèles sont en dessous des 1000€.

Dernière mise à jour du tarif le  2021-09-24 at 06:12

Enfin, nous avons également un article feedback au sujet de ce robot tondeuse. Découvrez alors notre avis et retour d’expérience une saison après. Et 4 ans après et même après avoir testé d’autres marques de robot, notre avis n’a toujours pas changé ! Ce robot tondeuse conserve sa place sur le podium du domo-lab.

Une saison avec le robot tondeuse connecté Bosch Indego connect 400

Une saison avec le robot tondeuse connecté Bosch Indego connect 400

Si vous suivez le blog sur les réseaux et plus particulièrement sur le compte Instagram, vous n’êtes pas sans savoir que j’ai fait l’acquisition d’un robot tondeuse connecté un peu…

L'avis du Domo-lab
  • Installation
  • Configuration
  • Efficacité de tonte
  • Autonomie
  • Niveau sonore
  • Connectivité
4.7

Résumé

Intelligent, efficace et discret, ce robot à tout pour plaire!



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

La navigation dans ce test

Mais alors pourquoi le Bosch Indego connect ?La surface de tonteLa connectivitéL’intelligence du robotCapable de passer partout en toute discrétionQu’avons-nous dans

Mais alors pourquoi le Bosch Indego connect ?

Pour plusieurs raisons en fait. Mes différentes recherches m’ont conduit à ce modèle précisément, car il répond à beaucoup de

La surface de tonte

C’est LE critère principal dans le choix d’un robot tondeuse. En effet, il faut choisir un modèle qui sera capable

La connectivité

Chose essentielle pour moi, je ne parle pas ici forcément de la connectivité à une box domotique, bien que ce

L’intelligence du robot

Une bonne tonte est une tonte optimisée. Inconsciemment, c’est une chose que nous réalisons quand nous passons la tondeuse. Nous

Capable de passer partout en toute discrétion

Son petit gabarit lui permet de se faufiler là où la tondeuse ne peut pas passer habituellement. Un atout supplémentaire

Qu’avons-nous dans le carton de l’Indego Connect 400

La préparation du terrain

Avant toute chose, il vous faut définir l’emplacement de la station du robot. Cet emplacement n’est pas anodin, il doit

Les conseils du domo-lab pour la pose du fil

Pour avoir rencontré quelques problèmes à l’installation, je me permets de vous donner quelques conseils qui vous éviteront bien des

L’alimentation de la station de charge

Il s’agit d’un élément électrique en milieu extérieur. Cela sous-entend, des conditions environnementales spécifiques et souvent humides. Soyez également rigoureux

La mise en route de l’Indego Connect 400

Une fois le terrain prêt ainsi que l’alimentation, il ne reste plus qu’à démarrer le robot. Pour ce premier démarrage,

Et l’application dans tout ça ?

Elle peut être installée bien avant, je ne jugeais pas utile tant que tout n’était pas correctement opérationnel du côté

Le fonctionnement de l’Indego Connect 400

Dans son fonctionnement, l’Indego Connect, nous l’avons dit, utilise plusieurs informations pour définir son plan de tonte. Son système de

Démonstration du robot en action

Le mot de la fin

En conclusion, après avoir longuement étudié les différents robots sur le marché, ce modèle est une pure merveille. Je ne

  • La navigation dans ce test
  • Mais alors pourquoi le Bosch Indego connect ?
  • La surface de tonte
  • La connectivité
  • L’intelligence du robot
  • Capable de passer partout en toute discrétion
  • Qu’avons-nous dans le carton de l’Indego Connect 400
  • La préparation du terrain
  • Les conseils du domo-lab pour la pose du fil
  • L’alimentation de la station de charge
  • La mise en route de l’Indego Connect 400
  • Et l’application dans tout ça ?
  • Le fonctionnement de l’Indego Connect 400
  • Démonstration du robot en action
  • Le mot de la fin