VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Domotique » Eedomus » Domotiser une porte de garage
Eedomus

Domotiser une porte de garage

Après le portail l’année dernière, j’avais en projet de domotiser la porte du garage. Mon partenaire laboutiquededomotique.com m’avais justement envoyé un micromodule Fibaro FGS222 à tester que j’avais mis de coté le temps de l’hiver. Les beaux jours sont de retours, j’ai profité de l’hiver pour étudier le montage.

Je vous présente donc aujourd’hui les fruits de ma réflexion avec cet article / tuto ainsi que le matériel utilisé, la configuration et les règles associées.

fgs222

Le matériel

Pour piloter la motorisation, il s’agit donc d’un micromodule Fibaro FGS 222 fournis par mon partenaire laboutiquededomotique, je voulais pouvoir également piloter la motorisation depuis un interrupteur mais j’avais quelques prérequis de ce coté:

1- qu’il soit du même type que les autres interrupteurs du garage soit en legrand plexo étanche

2- qu’il soit sans fil, pas envie de tirer un nouveau câble sous tube IRO surtout que je veux également pouvoir piloter mon portail depuis celui-ci

3- et donc, pouvoir également piloter mon portail depuis ce même interrupteur

Je me suis donc équipé en fourniture Legrand afin de disposer d’un boitier Plexo avec un bouton double poussoir à l’intérieur. Facile à trouver en grande surface de bricolage, au même titre que la gamme Celiane, la gamme Plexo et customisable, vous pouvez composer vous même vos interrupteurs avec beaucoup de combinaisons possibles.

Il me fallait ensuite de quoi récupérer le signal des impulsions des poussoirs pour les envoyées à la box eedomus et commander le module Fibaro. Pour cela, la box eedomus couplée à un RFXcom sait récupérer le signal des modules Chacon, j’ai cherché de ce coté et j’ai trouvé le Micromodule DiO qui est un module qui sait récupérer le signal d’un interrupteur et le transmettre à une box domotique, en l’occurrence la box eedomus. Et en plus il possède deux voies. Il correspond donc parfaitement à mon besoin et en plus il ne coûte que 18€90 !

 

L’installation du module Fibaro

La liste du matériel est dressée, passons à présent à l’installation.

Commençons par le module Fibaro, le câblage est simple, à l’image d’un automatisme de portail, il est nécessaire d’utiliser le contact sec du module avec le câblage suivant.

shema

[box type= »error »]Attention, veillez à toujours bien couper l’alimentation en courant au niveau du disjoncteur du circuit avant d’intervenir.[/box]

Bien sur, vous pouvez aussi utiliser un module simple, mon partenaire m’ayant envoyé ce module double, ce sera lui qui pilotera l’automatisme.

 

Il faut donc installer le module sur la carte de l’automatisme en suivant le schéma de câblage ci-dessus et c’est terminé.

gara9

 

Il faut ensuite, appliquer une petite configuration radio au module. Passer le paramétre 3 à 1 permet de signaler au module qu’il pilote un contact sec et que par conséquent, chaque action demandé sur ce canal entraînera automatiquement la coupure du contact quelques millisecondes après l’avoir actionné.

conf

 

L’installation du micro module DiO

Comme cité en intro, je vais utiliser un micro module Dio dans un boitier Plexo de Legrand pour piloter le Fibaro

gata2

 

1 Le micro module et livré avec tout le nécessaire, la pile, les fils pour câbler les deux voies ainsi que la notice.

gara3

 

2 Pour commencer il faut activer le protocole Chacon dans l’interface de configuration de l’eedomus, rubrique RFXCOM

rfx

3 Le module est ensuite reconnu via une nouvelle notification, cliquez sur son adresse RFX afin d’entrer dans la configuration du module.

rfx2

4 Sélectionnez oui au message qui suit

rfx3

5 personnalisez le module en lui affectant un nom, une pièce et un usage

rfx3_2

6 Faites en de même pour la seconde voie

rfx4

7 Sélectionnez oui de nouveau

rfx5

8 Enfin, personnalisez également cette seconde voie.

rfx6

 

9 Câblez ensuite le module au module de commande de l’interrupteur

gara4

 

10 Vérifiez l’encombrement, c’est un peu juste mai ca passe.

gara5

 

11 fixez ensuite le boitier au mur

gara6

 

12 Placez le module DiO et l’interrupteur dedans

gara7

 

13 Enfin, remontez le tout.

gara8

 

Conclusion

Voila, c’est terminé, il ne reste plus qu’a passer à la configuration des règles pour piloter l’automatisme sans fil ainsi que l’automatisme du portail qui est lui aussi piloter par un module Fibaro. Simple et efficace surtout que le module DiO ne coûte que 18€ !

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données, un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

10 Comments

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Salut,
    je ne comprenais pas comment tu alimentes ton module DIO mais après une petite recherche, ce module est à pile.
    Bravo, super tuto

  • Salut,
    Merci pour le tuto.
    Pas de probleme de portée avec le module DIO sur pile ?
    Chez moi (eedomus + rfxcom) , autant les modules 433/chacon sur 220v sont magiques autant les modules sur piles sont une catastrophe (detecteur de mouvement, detecteur d’ouverture) , ca ne traverse même pas une simple cloison…

    • Bonjour, ma box pilote parfaitement le z-wave, l’utilisation d’un peripherique DiO permet simplement de montrer une facon differente et qui plus est plus economique de gerer la solution.

      • attention, la motorisation est gérées pas un module fibaro. Par contre, la gestion « optionnelle » de la commande via un interrupteur déporté, elle se gère depuis un module DiO.

        Ce n’est qu’une option. Ça peut être gérer autrement. comme avec un interrupteur directement câblé sur la carte de la motorisation. Seulement dans ce cas, cela nécessite de tirer un câble du portail jusqu’à l’interrupteur. Avec un Module DiO, pas de travaux et le bouton peut être déporté simplement.