VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Domotique » Eedomus » Un bouton poussoir pour actionner le portail via eedomus
Eedomus

Un bouton poussoir pour actionner le portail via eedomus

Nous avions vu dans les précédents articles comment domotiser le portail avec un relais Fibaro FGS212, je vous ai présenté ensuite un petit boitier magique qui permettait via un autre module Fibaro, le FGBS-001, de récupérer le signal des télécommandes de portail pour agir sur la box eedomus, je complète aujourd’hui le dossier en utilisant la seconde entrée du module universel Fibaro pour disposer d’un bouton à la maison qui actionne le portail.
Voyons donc la mise en oeuvre de cette nouvelle configuration.

 

Le matériel nnécessaire

– Le Module universel est déjà en place puisqu’il sert à envoyer l’information des télécommandes via l’Unirec1

– il faut donc simplement un peu de câble et un bouton poussoir.

[box type= »note »]Il faut effectivement un poussoir et non un interrupteur bistable. Un interrupteur poussoir permet d’envoyer une petite impulsion (le temps de l’appui par l’utilisateur) tout comme on peut le faire avec les télécommande de portail.[/box]

-Enfin, quelques outils, pince coupante, pince à dénuder, étain et fer à souder.

 

Le câblage du poussoir

Câblé entre le fil jaune et la masse du module Fibaro, le poussoir est ensuite collé directement sur la goulotte principale qui envoi les différents câbles de la maison dans la baie domotique ou se trouve le boitier qui renferme la carte électronique avec le module Unirec1 et le module Fibaro

inter poussoir      cablage btn

Enfin une petite photo du boitier qui héberge tout le monde et qui est logé dans la baie domotique de la maison. On y voit le boitier Unirec1 et le module universel Fibaro (il s’agit simplement d’un boitier de Raspberry model B, simple et très pratique :-))
boitier

 

La configuration sous eedomus

1 Sous eedomus, il faut maintenant personnaliser le second actionneur du FGBS-001 qui était jusqu’à lors inutilisé, le premier étant lui utilisé par l’Unirec1.

config poussoir

 

2 Il faut ensuite configurer les états de l’actionneur

valeurs poussoir

3 Notre actionneur configuré, il faut maintenant configurer ses action via une seule et unique règle.
regle poussoir

Du fait d’avoir un poussoir et donc un mode impulsionnel, une seule et unique règle suffit pour ouvrir ou fermer le portail.

Pour allez plus loin

Toujours dans un soucis de sécurité, profitons de la puissance de la domotique pour sécuriser un peu cette fonction, un simple test sur l’état de l’alarme et il n’est pas possible pour une personne qui aurait tout de même réussie à entrer chez vous d’ouvrir le portail via ce bouton.

papl

Conclusion

Comme toujours, avec la domotique la seule limite est l’imagination, il est donc possible d’imaginer un scénario spécial pour ce bouton comme par exemple après appui sur celui-ci, déclencher une tempo qui refermera le portail au bout de 10 minutes et activera l’alarme de la maison en prenant soin d’éteindre les lumières qui seraient resté allumées.

En bref, un simple bouton poussoir dans l’entrée de la maison permet de faire un pas de plus vers la simplicité, l’automatisation et surtout, le confort du quotidien.

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données, un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 avec ma première box domotique l'eedomus associée à un raspberrypi et quelques développements personnels. Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la smart home!

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE
close-link
NOEL 2 DOMO-BLOG

Venez Jouer
avec nous !

Cette année Noel sera connecté
JOUER
#Noel2DOmoBlog
close-link