Accueil » Domotique » Ikea Tradfri : Que vaut la solution domotique du géant du meuble ?
Domotique

Ikea Tradfri : Que vaut la solution domotique du géant du meuble ?

Après avoir passé en revue la gamme domotique économique de Lidl ou des magasins Action, attardons-nous à présent à la gamme maison connectée de la chaîne Ikea. Car oui, si vous ne le saviez pas encore, Ikea ne fait pas que des meubles et de la déco, mais aussi de la domotique. Nom de code Ikea Home Smart, ou le difficilement prononçable « Tradfri« , il s’agit surtout d’une gamme de pilotage d’éclairages connectés, mais pas que. En effet, Ikea propose également des prises connectées ainsi que des enceintes connectées qui permettent détendre le pilotage de la maison connectée sur un plus grand champ d’action.

Du ZigBee et donc des similitudes avec Philips Hue, pourtant une logique et une stratégie complètement différente !

Pour son écosystème domotique, Ikea a fait le choix du protocole ZigBee. Un excellent choix, puisque le ZigBee est un protocole domotique très puissant fiable et économique. Pour rappel, Philips Hue s’appuie également sur ce protocole, qui est sans doute pour quelque chose dans le succès que la gamme connaît aujourd’hui. Philips a su prendre le pari d’utiliser le ZigBee à l’époque où il n’était pas connu et nous connaissons le succès rencontré depuis.

Un bon point donc pour Ikea qui mise sur le bon cheval pour faire dialoguer ses périphériques. Toutefois, la stratégie adoptée est bien différente de celle des autres comme Philips hue ou Lidl qui ont fait le choix de ce protocole. En effet, Ikea ne permettait pas jusqu’à il y a quelques semaines encore d’associer une ampoule à sa passerelle sans passer par une télécommande. Choix étrange et contraignant, qui imposait de disposer d’une télécommande ou un bouton pour la connecter au pont. Il en va d’ailleurs de même pour les prises. Heureusement les choses ont enfin évolué entre le début de période de notre test, il y a plusieurs mois et maintenant. Comme nous nous l’annoncions il y a tout juste quelques semaines, Ikea Home Smart permet « enfin » d’associer une ampoule sans avoir recours à un actionneur.

Triste à dire mais c’est un réel pas en avant pour la solution. Nous n’avons jamais vraiment compris pourquoi il fallait obligatoirement passer par un actionneur (détecteur de mouvements ou télécommande) pour associer une ampoule. Heureusement, nous rédigeons ce test pendant cette transition et voilà un élément qui change l’orientation de ce test. Voyons plus en détail les différents périphériques qui composent la gamme Tradfri Ikea.

La passerelle domotique Ikea Home Smart

Qui dit ZigBee dit effectivement pont de connexion (ou passerelle, ou encore HUB). En effet, contrairement au Wi-Fi, la ZigBee a besoin d’un contrôleur qui fédère les périphériques et se charge de veiller au bon fonctionnement du réseau ZigBee ainsi que de son maillage. Il y a donc une passerelle Tradfri. Cette passerelle est ronde, à peine plus grosse qu’un CD en diamètre (pour ceux qui se souviennent à quoi ressemble un CD…).

Le pont de connexion Ikea a toutefois une particularité puisqu’il n’y a aucune prise !

La passerelle domotique Ikea en sortie de boîte

Il y en a bien sûr, mais il faut effectivement effectuer un quart de tour pour retirer le couvercle et enfin avoir accès à la connectique.

La passerelle Tradfri Ikea une fois le couvercle retiré

Assez particulier de devoir démonter la passerelle pour effectuer les connexions de prime abord, puis finalement on se dit que cela permet une fois en route de cacher les fils et ce n’est pas plus mal.

La box domotique Ikea une fois les câbles branchés et le couvercle en place

Autre particularité assez contraignante, il faut effectuer l’association des nouveaux périphériques en restant à moins de 2cm de la passerelle. Pour ceux qui ont connu les premières heures du Z-wave, l’autre protocole domotique de renom, cela rappelle quelques souvenirs. Si cette remarque était vraie au début de notre test il y a plusieurs mois maintenant, elle ne l’est plus totalement puisque pour rappel, les ampoules peuvent maintenant être associées en direct au pont Tradfri.

Lire aussi : Il est enfin possible d’ajouter une ampoule sans télécommande sur l’environnement domotique Ikea Tradfri

Contraignant de devoir être à toute proximité du pont pour l’association, oui et non. Mais il est vrai que j’ai effectué l’installation de la passerelle en partie haute de ma baie informatique à la maison. Je me suis donc retrouvé à monter sur un marche pied et tendre le bras à chaque nouvelle association… Une association distante comme le propose Philips Hue eut été plus simple et pratique. Heureusement pour les ampoules et éclairages au moins, ce n’est plus nécessaire !

Concernant le protocole réseau, pas de wifi sur le pont Ikea et c’est très bien comme cela. Comme d’autres l’ont fait (Lidl, Philips Hue, Enki…) Ikea a fait le choix de l’Ethernet pour communiquer avec le réseau domestique. Cela permet une meilleure stabilité dans les échanges et limite les problèmes de communication, congestion et autres latences.

L’interrupteur connecté Tradfri

Il s’agit d’un petit bouton ON / OFF disponible à l’unité ou dans un pack, accompagné d’une prise ou d’une ampoule de la gamme Tradfri. Ce bouton fait partie des indispensables qui vont permettre de réaliser l’association de l’ampoule ou la prise avec la passerelle. Sans actionneur de ce type, il n’était pas possible d’ajouter une ampoule ou une prise au système. Cela reste vrai uniquement pour la prise Ikea maintenant.

Le détecteur de mouvement Tradfri

Le détecteur de mouvement Ikea Tradfri fonctionne lui aussi en ZigBee, mais bien qu’il soit visible depuis le menu de configuration de l’application, il n’est pas directement géré dans l’application. J’entends par là qu’il n’est pas possible par exemple de créer un scénario en fonction des mouvements détectés. Finalement, ce détecteur fonctionne de paire avec un ou plusieurs éclairages et en direct.

C’est une logique un peu déroutante quand on pratique les systèmes domotiques depuis longtemps. Commercialisé à l’unité, mais aussi et surtout en pack, il est déjà appairé avec les éclairages vendus dans la même boîte. Il s’agit donc d’une association directe, ce que permet et gère très bien le ZigBee en passant, mais qui limitera les possibilités en matière d’automatisation. En revanche, l’association directe avec une ou plusieurs lampes lui permet un fonctionnement très simplifié et à la portée de tous.

La prise connectée Tradfri

Là encore, Ikea fait bouger les lignes puisque sa prise connectée est dépourvue de bouton. Pour avoir testé un bon nombre de prises connectées, je ne pense pas me tromper en disant qu’il s’agit de la première prise connectée sans bouton qui permet de l’actionner manuellement. Il faut donc passer par l’application mobile Ikea Home Smart, oui, mais pas seulement. En effet, nous le disions juste avant, la prise connectée Tradfri ne peut être associée à la passerelle sans un actionneur (bouton on/off). Le classique bouton ON / OFF situé sur le corps de la prise chez toutes les marques se retrouve donc finalement toujours présent, mais déporté.

Côté tarif en revanche, nous sommes face à la prise connectée en ZigBee la moins chère du marché. À seulement 7€ la prise, la prise supporte une charge pouvant aller jusqu’à 3680 W en 16A. Enfin il s’agit aussi de la prise la plus économe qui soit passée sur notre banc de test puisque nous avons mesuré une consommation de 0.6 W en position ON et 0.1W en position OFF.

la télécommande Styrbar Tradfri

Il s’agit de la télécommande à variation inox de la gamme Trafri. Côté design, rien à dire, on aime ou on n’aime pas, mais la façade inox est clairement un gage de qualité et de robustesse comparée aux classiques télécommandes plastiques des autres marques. Cette télécommande dispose d’une base aimantée pour la fixer au mur tel un interrupteur et pouvoir la « détacher » rapidement pour un pilotage itinérant.

Les actionneurs Ikea : Des tarifs très très intéressants

C’est un argument fort de la gamme domotique d’Ikea, les prix des actionneurs sont planchés bien que ces derniers soient de qualité comme nous avons pu le voir au travers des photos ci-dessus. Bouton, prise, détecteur ou télécommande sont vendus respectivement 5.99€, 7.99€, 9.99€ et 12.99€. Clairement loin des tarifs que propose un concurrent comme Philips hue où les tarifs sont bien plus hauts.

L’association des actionneurs Ikea Tradfri

L’association se fait simplement il suffit de placer le périphérique en mode appairage via 4 pressions successives sur le bouton qui se trouve sous le capot de pile. Enfin environ 10 secondes après les 4 pressions, il faut exercer une pression longue de 10 secondes à proximité immédiate de la passerelle, jusqu’à voir le voyant de la passerelle clignoter.

La séquence d’appairage est commune à tous les actionneurs de la gamme, il suffit de la mémoriser une première fois pour la jouer naturellement lors des prochains périphériques qui seront ajoutés au système.

Comme je le disais plus haut, que ce soit une prise ou un éclairage, il vous faudra obligatoirement un actionneur pour en effectuer l’association avec l’environnement domotique Ikea.

Les ampoules Tradfri

Coté ampoules et éclairages, la marque propose une gamme étendue. C’est bien normal, il s’agit avant tout d’un système de lumières connectées pour la maison plus qu’un système domotique. par conséquent on trouve toutes sortes d’ampoules dans tous les formats et types possibles.

Puis également de nombreux éclairages à intégrer dans vos meubles qui seront eux aussi connectés à l’environnement Home Smart Ikea.

Les premiers pas avec la domotique Tradfri Ikea

On sent bien qu’un travail de fond a été fait pour viser à simplifier au maximum l’installation et l’utilisation par le plus grand nombre. Et c’est bien normal puisque la cible et tout autre que pour un système domotique de type Jeedom ou Home Assistant. La marque s’adresse avant tout aux clients de son magasin qui sont de tous horizons techniques et propose alors une solution pouvant être prise en main par tous.

Pas de compte à créer pour utiliser l’application Ikea Tradfri ! Voilà bien longtemps que nous n’avions pas vu cela !

Concernant la mise en route de la passerelle, c’est un sans faute. On branche, on installe l’application et… ben c’est tout ! Oui, pas de énième compte à créer, rien que ça c’est très appréciable ! Ensuite concernant l’appairage entre la passerelle et l’application, il n’y a qu’à suivre les quelques étapes décrites. C’est simple, très simple !

Scannez le QRCode au dos de la passerelle et en avant la musique.

La passerelle est immédiatement opérationnelle et prête à recevoir ses premiers périphériques. Je pense que l’on peut difficilement faire plus simple. On est bien face à un système dédié pour le grand public.

La domotique Ikea Home Smart à l’usage

Qu’on se le dise, Ikea a résolument travaillé une solution simple et accessible, pari gagnant sur ce point ! Entre les kits pré-associés qui démarrent qu’en quelques minutes et l’absence de création de compte associé à une application claire et simple à utiliser. Ikea a très bien travaillé sa copie. En revanche, l’usage de l’écosystème Tradfri d’Ikea se concentre spécifiquement sur la gestion connectée des éclairages. Pas de sonde de température, pas de détecteur d’ouverture, simplement des boutons et télécommandes ainsi qu’une prise connectée et un détecteur de mouvement, associés à une très large gamme de luminaires connectés. De quoi déclencher la lumière dans toute la maison ou une zone spécifique depuis un simple bouton, créer un éclairage automatique de zone sur détection de mouvement ou associer un éclairage sur prise aux ampoules d’une pièce.

Il faut toutefois utiliser le moteur de scénarios Tradfri pour mettre en place ces automatismes. Là encore Ikea propose un moteur de scénarios simples à prendre en main, qui reste fidèle à sa stratégie.

Le moteur de scénario de la solution domotique Ikea

Je vous le disais plus haut, attention il ne s’agit pas véritablement d’une solution domotique, du moins pas aussi complète qu’une box Jeedom, Eedomus ou encore Home Assistant. Mais c’est aussi une solution simple d’accès et destinée au grand public. Nous n’allons donc pas y trouver un moteur de scénario poussé, mais de quoi automatiser le comportement des périphériques qui la compose. Essentiellement des éclairages, mais nous verrons juste après qu’il y a aussi un aspect multimédia intéressant avec cette solution.

Concernant le moteur de scénario de la solution Tradfri, il est basique mais simple. Créer un nouveau scénario ne prend que quelques secondes. Il suffit de donner un nom et choisir les types d’appareils sur lesquels agir.

L’action sur une ampoule nécessite de choisir d’allumer ou éteindre cette dernière ainsi que la couleur à diffuser au déclenchement. La sélection de la couleur se fait soit depuis la palette de couleur historique, soit depuis le récent nuancier qui permet de définir toutes les couleurs. Le cas échéant, s’il s’agit d’une ampoule blanche, choisissez simplement le niveau de luminosité.

Il est également possible d’ajouter une prise sur laquelle agir avec ce scénario. Enfin un scénario peut agir sur un ou plusieurs groupes en même temps sans restriction.

Vous l’aurez compris, pas de condition dans les scénarios Ikea Home Smart. impossible alors de faire un si/alors sinon et gérer allumage et extinction au sein du même scénario. Il faut alors créer un second scénario pour éteindre les mêmes lumières.

Il n’est donc pas possible d’avoir un déclencheur de type détecteur ou télécommande, du moins pas depuis les scénarios. Si vous voulez gérer un ou plusieurs éclairages avec un actionneur de type télécommande ou détecteur de mouvement, il faudra en effectuer l’association en direct sans passer par les scénarios. C’est une stratégie différente des autres solutions mais qui a du sens si l’on veut faire simple.

Il existe toutefois une exception, un seul actionneur est capable d’agir sur des scénarios, il s’agit du bouton déclencheur de scénarios.

Un petit bouton qui, comme son nom l’indique a pour but de lancer un scénario que vous aurez défini dans l’application.

Exception est donc faite pour ce bouton qui peut être associé en direct à la passerelle Tradfri contrairement aux autres télécommandes. La procédure est la même que pour les autres périphériques, 4 pressions successives pour passer en mode inclusion et une pression longue à courte distance de la box.

Le lanceur de scénario sera alors rapidement trouvé et ajouté au système pour l’utiliser.

Il ne reste alors qu’à associer le bouton à vos scénarios. Sachez qu’un même bouton peut gérer jusqu’à 3 scénarios différents, selon le type de pression exercée. (Notez qu’il faudra effectuer la mise à jour du micrologiciel du lanceur de scénarios pour bénéficier du mode de déclenchement à double pressions).

Une mise à jour est requise pour disposer du double appui

Heureusement Ikea a tout prévu pour simplifier la vie de ses utilisateurs et cette mise à jour sera effectuée automatiquement par la passerelle. Notez que pour effectuer les MAJ des firmwares de périphériques, il n’est pas nécessaire de le disposer à proximité de la box.

De la musique connectée, et pas n’importe laquelle !

Si la marge de manœuvre de l’écosystème domotique se résume plus particulièrement à la gestion intelligente des lumières de la maison, un autre atout de poids vient s’ajouter avec la musique connectée. Et pour cela Ikea a mis les petits plats dans les grands puisqu’il s’agit d’intégrer le pilotage des enceintes connectées multiroom les plus performantes du marché, j’ai nommé Sonos ! En effet, fort d’un partenariat avec Sonos, Ikea prend non seulement en charge les enceintes Sonos mais propose aussi plusieurs enceintes connectées réalisées en partenariat avec le roi de l’enceinte multiroom.

Avec sa gamme Symfonisk Ikea propose plusieurs références originales qui s’intègre parfaitement dans la décoration intérieure. C’est toute l’idée de ce partenariat ! On retrouve ainsi un cadre, un pied de lampe ou encore une enceinte étagère.

La gamme d’enceintes Ikea Symfonisk en partenariat avec Sonos

Plusieurs variantes qui disparaissent dans votre déco intérieure mais qui cache une qualité sonore sans équivalent. On connaît Sonos pour sa qualité sonore. Personne d’autre que Sonos fait du son Sonos, un son si particulier mais aussi si précis et puissant. Et figurez-vous que l’on retrouve tout le savoir-faire de Sonos dans les enceintes Ikea avec des tarifs inférieurs à ce que propose Sonos au passage.

Enfin il est également possible d’intégrer les enceintes Symfonisk et/ou Sonos aux scénarios ikea Home Smart.

Une télécommande pour le multiroom, simple mais encore fallait-il y penser !

Le pilotage de l’environnement musical Ikea et Sonos est également rendu plus simple grâce à la solution domotique Ikea. En effet, le géant du meuble dispose également d’une télécommande pour gérer le volume de l’audio multiroom de manière simple et rapide sans avoir recours à une application mobile.

La télécommande symfonisk vient se coupler avec la passerelle comme tous les autres actionneurs et permet ensuite de gérer le volume d’une ou plusieurs enceintes en même temps.

Notez qu’il est possible de changer l’affectation de la télécommande à une enceinte Sonos/Ikea ou un groupe d’enceintes. Ce pilotage est également dynamique puisque comme dans mon cas, la télécommande est associée à l’enceinte Symfonisk de la cuisine, mais si je fais le choix de diffuser une musique dans toute la maison ou sur plusieurs enceintes, du moment que l’enceinte « cuisine » figure dans le groupe, la télécommande agit sur l’ensemble du groupe !

Il s’agit de pas grand chose, mais pour gérer simplement le volume du système, c’est hyper pratique !

Test de Symfonisk : L’enceinte connectée Ikea en partenariat avec Sonos

Nous connaissons tous Sonos, de près ou de loin, il s’agit tout simplement du meilleur système audio multiroom à ce jour. Souvent copié mais encore jamais égalé, Sonos dispose d’un…


La gestion de la domotique Ikea Tradfri par la voix

La solution domotique Ikea conserve cette simplicité d’usage jusque dans l’intégration avec les assistants vocaux que ce soit Google et Alexa ou même Siri. Pour avoir essayé un paquet de solution c’est une des rares qui dispose d’une procédure d’association aux services intégrés et très rapides.

Ikea Home Smart et Google Assistant

Pour lier Google Assistant avec la solution Ikea il suffit de choisir le service google et cliquer sur « se connecter ».

Il est ensuite demandé de renseigner un compte Google si ce dernier est déjà lié à votre smartphone la procédure sera encore plus simple et rapide. Un code est généré, et suffit simplement de le copier puis faire suivant.

L’application Google assistant s’ouvre, on colle le code et c’est terminé, voilà déjà vos périphériques qui remontent.

Ikea Home Smart et Alexa

Il en va de même avec Alexa, la procédure est tout aussi simple. Un code copier coller entre l’application Ikea et Alexa et le tour est joué.

Là aussi vos périphériques Ikea seront rapidement affichés. Notez au passage que seules les ampoules et prises sont prises en charge. Rien de surprenant, mais c’est à noter.

Alors la domotique Ikea, bonne ou mauvaise idée ?

On ne peut pas réellement parler de solution domotique mais plutôt de système de contrôle intelligent des lumières pour la maison connectée. Un système simple à prendre en main, vraiment à la portée de tous, c’est donc un pari gagnant pour le géant du meuble.

Quelques améliorations seraient un plus, mais dans l’ensemble la solution tient la route, elle est fiable et peu coûteuse. La marque reste à l’écoute de ses utilisateurs, les évolutions peuvent prendre parfois du temps mais elles sont tout de même capables de corriger les erreurs de jeunesse (même si c’est plusieurs années après…). L’important c’est que le système évolue dans le bon sens.

Pour conclure, après plusieurs mois d’utilisation, il s’agit d’une très bonne solution qui vient directement concurrencer Philips Hue ou encore Lidl Smart Home, une autre solution très semblable tant au niveau fonctionnalités que coût. Enfin la prise en charge du système multiroom Sonos est un vrai plus pour les maisons qui en sont équipées.



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Table des matières

Du ZigBee et donc des similitudes avec Philips Hue, pourtant une logique et une stratégie complètement différente !La passerelle domotique

Du ZigBee et donc des similitudes avec Philips Hue, pourtant une logique et une stratégie complètement différente !

Pour son écosystème domotique, Ikea a fait le choix du protocole ZigBee. Un excellent choix, puisque le ZigBee est un

La passerelle domotique Ikea Home Smart

Qui dit ZigBee dit effectivement pont de connexion (ou passerelle, ou encore HUB). En effet, contrairement au Wi-Fi, la ZigBee

L’interrupteur connecté Tradfri

Il s’agit d’un petit bouton ON / OFF disponible à l’unité ou dans un pack, accompagné d’une prise ou d’une

Le détecteur de mouvement Tradfri

Le détecteur de mouvement Ikea Tradfri fonctionne lui aussi en ZigBee, mais bien qu’il soit visible depuis le menu de

La prise connectée Tradfri

Là encore, Ikea fait bouger les lignes puisque sa prise connectée est dépourvue de bouton. Pour avoir testé un bon

la télécommande Styrbar Tradfri

Il s’agit de la télécommande à variation inox de la gamme Trafri. Côté design, rien à dire, on aime ou

Les actionneurs Ikea : Des tarifs très très intéressants

C’est un argument fort de la gamme domotique d’Ikea, les prix des actionneurs sont planchés bien que ces derniers soient

L’association des actionneurs Ikea Tradfri

L’association se fait simplement il suffit de placer le périphérique en mode appairage via 4 pressions successives sur le bouton

Les ampoules Tradfri

Coté ampoules et éclairages, la marque propose une gamme étendue. C’est bien normal, il s’agit avant tout d’un système de

Les premiers pas avec la domotique Tradfri Ikea

On sent bien qu’un travail de fond a été fait pour viser à simplifier au maximum l’installation et l’utilisation par

Le moteur de scénario de la solution domotique Ikea

Je vous le disais plus haut, attention il ne s’agit pas véritablement d’une solution domotique, du moins pas aussi complète

De la musique connectée, et pas n’importe laquelle !

Si la marge de manœuvre de l’écosystème domotique se résume plus particulièrement à la gestion intelligente des lumières de la

La gestion de la domotique Ikea Tradfri par la voix

La solution domotique Ikea conserve cette simplicité d’usage jusque dans l’intégration avec les assistants vocaux que ce soit Google et

Alors la domotique Ikea, bonne ou mauvaise idée ?

On ne peut pas réellement parler de solution domotique mais plutôt de système de contrôle intelligent des lumières pour la

  • Table des matières
  • Du ZigBee et donc des similitudes avec Philips Hue, pourtant une logique et une stratégie complètement différente !
  • La passerelle domotique Ikea Home Smart
  • L’interrupteur connecté Tradfri
  • Le détecteur de mouvement Tradfri
  • La prise connectée Tradfri
  • la télécommande Styrbar Tradfri
  • Les actionneurs Ikea : Des tarifs très très intéressants
  • L’association des actionneurs Ikea Tradfri
  • Les ampoules Tradfri
  • Les premiers pas avec la domotique Tradfri Ikea
  • Le moteur de scénario de la solution domotique Ikea
  • De la musique connectée, et pas n’importe laquelle !
  • La gestion de la domotique Ikea Tradfri par la voix
  • Alors la domotique Ikea, bonne ou mauvaise idée ?