VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Domotique » Jeedom » Restaurer Jeedom : comment rétablir le système domotique après un crash
Jeedom

Restaurer Jeedom : comment rétablir le système domotique après un crash

jeedom-restaurer-domotique-procedure-guide

Un Jeedom qui se corrompt ou qui se crash c’est le drame. Généralement cela intervient sans prévenir et jamais au meilleur moment. La veille des vacances, une nuit … Bref, c’est toujours pareil, vous vous apercevez qu’un scénario n’a pas tourné ou vous essayez de vous connecter à Jeedom pour exécuter une action et vous tombez sur un message de ce type.

sql-state-jeedom-connexion-refused-plantage-solution

Bon, si ce message ne veut pas forcément dire que votre système est définitivement perdu. Il n’est tout de même pas habituel et peut bien souvent être lié à une corruption de donnée en base. Soit un diagnostic peu encourageant pour l’avenir.

Toutefois, pour avoir eu ce message il y a peu de temps, je n’ai jamais trouvé où se trouvait le problème. Un Hard reboot du Raspberry Pi corrigeait le problème, puis quelques heures, ou quelques jours plus tard, le problème revenait.

C’est sur ce genre de situation que l’on est heureux d’avoir investi dans un NAS Synology pour externaliser ses sauvegardes jeedom.

Lire
Comment automatiser et externaliser les sauvegardes de Jeedom sur NAS Synology

Car si parfois dans votre malheur, vous avez encore la chance de relancer le système pour y récupérer une sauvegarde, parfois, le verdict est bien plus violent et il est impossible de récupérer quoi que ce soit. Dans ce cas de figure, on se demande toujours pourquoi ne pas avoir pris un peu de temps pour mettre en place un système de sauvegarde pertinent…

Ce n’est pas faute de vous le rappeler aussi souvent que possible, en tant que lecteur assidu du blog, j’ose espérer que vous avez suivi mon conseil. Car si vous vous trouvez à lire ces quelques lignes aujourd’hui, il se pourrait bien que cela vous ait fait gagner de très longues heures de configuration…

Comment restaurer Jeedom en quelques minutes seulement?

SI vous disposez d’une sauvegarde récente, vous allez voir que votre système va remonter d’ici quelques minutes comme s’il ne s’était rien passé.

Pour commencer, il vous faut réinstaller complètement Jeedom. Cela implique donc de réinstaller également son support. Que ce soit un Raspberry Pi, un PC, un Orange Pi ou encore une VM. Passez par la case départ qui consiste à réinstaller Raspbian ou Debian dans sa dernière version incluant les dernières mises à jour.

Pour ce qui est de Jeedom, je vous invite chaudement à suivre notre célèbre guide d’installation continuellement actualisé pour vous guider dans cette tâche.

Lire
Installer Jeedom sur Raspberry Pi, nouvelle Procédure Jeedom 3.x 2019

Rétablir une sauvegarde Jeedom sur un support sain

Sachez qu’il n’est pas nécessaire de disposer du même support pour restaurer une sauvegarde. J’entends par là que si la cause de votre crash était la carte SD du Rasoberry Pi, profitez-en pour passer sur un disque dur SSD ou mécanique, vous fiabiliserez encore plus votre système.

Si vous désirez profiter de cette occasion pour passer à  l’étape ultime, la virtualisation, c’est aussi possible. Et nous avons d’ailleurs aussi un guide à ce sujet !

Guide ESXi Jeedom

Vous l’aurez compris, quand vous arrivez à la restauration de Jeedom, c’est peut-être aussi l’occasion de remettre en question votre installation et la fiabiliser. Les solutions de fiabilisation sont multiples suivant votre configuration. J’ai rédigé de nombreux articles sur le sujet, vous proposant de nombreuses solutions pour sécuriser et fiabiliser votre système domotique Jeedom.

1 Partant donc du principe que vous avez réinstallé un système sain et clean, connectez-vous sur ce Jeedom vierge et rendez-vous dans le menu « Sauvegardes ».

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-parcourir

2 Dans la section « Sauvegardes locales », cliquez sur Envoyer une sauvegarde et naviguez jusqu’au dernier fichier de sauvegarde sain à restaurer.

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-envoyer

Il est important de sélectionner sur votre espace de stockage des sauvegardes, soit le NAS si vous avez suivi notre autre guide, soit un fichier de sauvegarde que vous avez réussi à extraire de l’ancien système.

En effet, il convient de définir la date de défaillance du système afin de restaurer une sauvegarde saine qui aurait été faite avant cette date.

3 Patientez le temps que votre fichier soit téléchargé sur le nouveau Jeedom.

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegardetelechargement

4 A présent, confirmez le lancement de cette restauration par OK

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-fichier

5 Patientez quelques minutes, que le système décompresse et restaure cette sauvegarde.

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-lancement

6 Après quelques minutes un message vous confirme que l’opération est terminée.

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-success

7 Si vous vous rendez dans les plug-ins, vous voyez déjà que ces derniers sont bien présents. Voilà un signe que tout est en bonne voie.

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-plugin

8 A cet instant, la log système est très bavarde. En effet, tout un tas d’événements sont déclenchés par les différents plug-ins, mais c’est tout à fait normal.

jeedom-log-messages-systeme-restauration

9 L’installation des dépendances est lancée automatiquement sur la totalité des plug-ins. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours lancer les téléchargements des dépendances en manuel.

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-dependances

La restauration Jeedom et les ports USB

Plusieurs cas de figures en ce qui concerne les ports USB et la détection des dongles selon votre choix de support pour le système domotique Jeedom. Si vous réinstallez un Raspberry Pi, vous n’aurez qu’à sélectionner le port USB dans la configuration du plug-in pour pointer vers le bon dongle ou bien laisser le port en auto.

Si par contre vous avez fait le choix de passer sur un environnement virtualisé pour cette nouvelle installation. La gestion des ports USB n’est pas automatique! Cela nécessite quelques opérations de votre part. Rien de compliqué vous allez voir.

1 Commencez par vous rendre sur la configuration de votre ESXi serveur et éditez les configurations de votre machine virtuelle Jeedom.

Rendez-vous dans ajouter un autre périphérique, plus Périphériques USB

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-dongle-usb

2 Répétez cette opération autant de fois qu’il y a de ports USB occupés.

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-usb-ajout

 

3 Retournez ensuite sur votre Jeedom et sélectionnez le port adéquat dans la configuration du plug-in. Par exemple ici pour le dongle GEN5 d’Aeon Labs identifié comme Sigma designs sous l’ESXi, choisissez le port /dev/ttyACM0 sous Jeedom.Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-zwave-dongle

4 Sauvegardez et le Démon passe au vert. Si ce n’est pas le cas, relancez l’installation des dépendances.

Jeedom-restauration-domotique-raspberrypi-vm-esxi-sauvegarde-demon-ok

Procédez de même avec les autres dongles et votre Jeedom sera de nouveau opérationnel.

Le mot de la fin pour la restauration Jeedom

Finalement, si vous effectuez correctement vos sauvegardes et les exportez sur un espace externe, restaurer ou réinstaller un Jeedom sans perdre aucune donnée ni scénario est un jeu d’enfant. Vous pouvez même profiter de l’occasion pour changer de support d’installation.

Il faut le vivre pour comprendre l’importance des sauvegardes Jeedom, toutefois, si je ne vous souhaite pas un crash système, sachez que cette procédure est à conserver précieusement en favori, car personne n’est à l’abri d’une défaillance. Avec un bon système de sauvegarde et cette procédure, vous vous affranchissez de longues heures de paramétrage et association de périphérique, sans parler des nombreux scénarios qui constituent votre système et que vous avez mis tant de temps à mettre au point…

Enfin, sachez que ce guide fonctionne aussi pour migrer une installation Jeedom vers un autre support.

Lire
Virtualisation Jeedom : Installer Jeedom sur Debian 9 sous Esxi VM

Si vous désirez par exemple mettre en application notre guide de la semaine dernière pour virtualiser Jeedom, sachez que ce guide permet de déporter votre installation rapidement et sans soucis, j’en ai moi même fait l’expérience 😉

Pour conclure, prenez les devants et sauvegardez, vous me remercierez un jour 😉

Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE
Abonnez vous
NE MANQUEZ
PLUS RIEN
Recevez les prochains
articles par mail
JE M' ABONNE
close-link
NOEL 2 DOMO-BLOG

Venez Jouer
avec nous !

Cette année Noel sera connecté
JOUER
#Noel2DOmoBlog
close-link