VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Domotique » Jeedom » Comment automatiser et externaliser les sauvegardes de Jeedom sur NAS Synology
Jeedom

Comment automatiser et externaliser les sauvegardes de Jeedom sur NAS Synology

sauvegarde-jeedom-domotique-nas-synology

Nouveau chapitre de notre gros dossier Jeedom, après un guide complet sur l’installation de la solution domotique sur un Raspberry Pi puis la sécurisation HTTPS via un certificat SSL, il est temps de parler de sécurité au niveau de l’installation.

Lire aussi

Comment sécuriser l’accès à Jeedom en HTTPS avec un certificat SSL gratuit

Comment sécuriser l’accès à Jeedom en HTTPS avec un certificat SSL gratuit

Voilà déjà la troisième version de notre célèbre guide pour sécuriser l’accès à Jeedom installé plus communément sur un Raspberry Pi, mais cette procédure fonctionne également parfaitement sur une VM,…


En effet, si votre Jeedom est toujours sur une carte SD, il est temps pour vous, si ce n’est pas encore fait de vous mettre sérieusement à la sécurisation de votre installation domotique par des sauvegardes. Si vous avez suivi mes conseils et avez peut-être opté pour un disque dur physique ou mieux, SSD, vous êtes bien plus sécurisé. Cependant, le risque zéro n’existe pas et encore plus dans le domaine de l’IT, avec la loi de Murphy qui plane constamment au-dessus de nous…


D’autant que vous avez mis du temps à monter votre installation, vous y avez consacré des soirées entières, voire des week-ends parfois… Il est alors plus que temps de passer à l’étape “sauvegarde” pour anticiper le drame ultime, le plantage irréversible de la box domotique.

Vous me direz que la sauvegarde n’est pas un sujet nouveau et vous aurez raison. Cependant, c’est un constat que je fais tous les jours dans mon domaine professionnel, nous faisons encore trop l’impasse sur les sauvegardes. La plupart du temps, on monte une solution, et on l’oublie tant elle tourne bien… Jusqu’au jour où tout bascule avec une méchante corruption de donnée ou un défaut matériel qui génère un black-out. C’est généralement à ce moment que l’on pense à la sauvegarde… Parfois elle existe, mais elle est plus ou moins récente. Mais parfois, c’est un point qui n’a jamais été traité, et il ne reste plus que ses yeux pour pleurer.

Lire aussi

Installer Jeedom sur Raspberry Pi 4 et antérieurs, nouvelle Procédure Jeedom 4.x 2021

Installer Jeedom sur Raspberry Pi 4 et antérieurs, nouvelle Procédure Jeedom 4.x 2021

Sur le blog, nous vous proposons de nombreux guides pour découvrir la domotique et progresser dans la pratique. Nous avons déjà abordé à de nombreuses reprises l’installation de Jeedom en…


J’extrapole, car il est question ici d’une solution domotique. Alors certes, il y aura quelques dysfonctionnements plus ou moins handicapants, mais cela reste un système qui peut être remonté. Cela demandera un certain temps en fonction de votre installation, mais ce n’est pas irréversible. Par contre, si je prends le cas bien connu des photos… Une fois le disque dur qui les héberge HS, il sera trop tard… C’est pourquoi il faut anticiper en réalisant des sauvegardes.

Cela s’applique à toutes les données qui vous sont chères, mais j’insiste fortement sur les photos, qui sont peut-être symboliques et n’ont pas de valeur, mais cette valeur est inestimable pour tout un chacun. Il faut donc à tout prix faire des sauvegardes!

Lire aussi

Comment modifier le mot de passe MySQL root de Jeedom

Comment modifier le mot de passe MySQL root de Jeedom

Après une manipulation sur le cœur de votre installation domotique Jeedom. Une mise à jour du core, d’un plug-in ou même une opération comme celle qui consiste à installer un…


Ne nous égarerons pas, il est pour notre cas, question de sauvegarder les données système de Jeedom pour pouvoir rapidement les restaurer en cas de gros crash système. Vous avez sans doute déjà remarqué que Jeedom dispose déjà d’un système de sauvegarde actif. Cependant ce système étant local à Jeedom, si le support de stockage du Raspberry vient à se corrompre, vos sauvegardes seront également corrompues et inutilisables.

Vous pouvez bien entendu faire une sauvegarde manuelle de temps à autre, mais le ferez-vous régulièrement? Pas certain que le jour au vous perdrez votre Jeedom, vous disposerez d’un backup système récent. Alors, suivez le guide, nous allons configurer Jeedom pour exporter automatiquement la sauvegarde quotidienne sur un NAS Synology.

Pourquoi un NAS Synology?

Tout simplement, car c’est le type de NAS que je possède au domo-lab, puis c’est également une des marques de NAS les plus réputés et performantes. Si vous cherchez toujours un moyen simple et efficace de sauvegarder vos PC, vos musiques, vos photos, mais aussi votre domotique, c’est un achat plus que conseillé!

Dernière mise à jour du tarif le  2021-01-16 at 16:18

La sauvegarde du côté du NAS Synology

Avant de commencer, il faut vérifier que le service Samba est bien actif sur le NAS Synology. Le service Samba est un service de partage de fichier très connu et réputé qui a le gros avantage d’être polyvalent. Ainsi, Samba est compatible aussi bien avec Windows qu’avec Mac OS ou encore Linux. Ça tombe bien puisque Jeedom sur Raspbarry Pi est justement basé sur Linux!

1 Rendez-vous alors dans le panneau de configuration du NAS Synology puis dans la partie service de fichiers. Si ce n’est pas déjà fait, cochez la case “Activer le service SMB” et sauvegardez.

service-fichiers-synology-activation-samba-smb

2 Rendez-vous à présent dans la partie utilisateur du panneau de configuration. Nous allons ici créer un nouvel utilisateur qui sera en charge de cette sauvegarde. Cette étape n’est pas forcément nécessaire, cependant, par sécurité, il est plus judicieux d’attribuer le rôle de sauvegarde du système Jeedom à un utilisateur dédié à cette tâche. Ajoutez alors un nouvel utilisateur sur le NAS via le bouton créer.

creer-utilisateur-synology-backup-jeedom

3 Remplissez ensuite la fiche du nouvel utilisateur avec un nom et un mot de passe, puis enregistrez le tout.

utilisateur-sauvegarde-jeedom-domotique-synology

4 A présent, rendez-vous dans la section “Dossier partagé” du Synology pour y créer un nouveau répertoire qui hébergera les sauvegardes.

nouveau-repertoire-synology-backup-jeedom-domotique

5 Donnez un nom au nouveau répertoire comme Jeedom par exemple…

dossier-jeedom-domotique-sauvegarde

6 Au fil de l’assistant de configuration, vous serez à un moment invité à choisir quel utilisateur aura les droits d’écrire dans ce nouveau répertoire. Il va sans dire que c’est à cette étape qu’il faudra donner les droits en lecture et écriture à votre compte précédemment créé.

droits-ecriture-jeedom-synology-nas

Notre NAS est maintenant prêt à recevoir les sauvegardes de Jeedom. Voilà une bonne chose de faite, passons alors sur Jeedom pour procéder à la suite de la configuration.

La sauvegarde du côté de jeedom

Coté Jeedom, la configuration est assez simple, vous verrez ça va allez assez vite.

1 Pour commencer, il faut se rendre dans la partie “configuration” de Jeedom. Pour cela, passez par la petite roue crantée en haut à droite de l’écran.

2 Maintenant atteignez l’onglet “Mises à jour/Market” dans les onglets puis dans le sous menu “Samba”.

3 Cochez la case “Activer Samba”, plusieurs champs de configuration apparaissent. Voyons alors comment renseigner tous ces champs.

4 Une fois l’option cochée, plusieurs champs de configuration apparaissent. Voyons alors comment renseigner tous ces champs.

5 Nous allons tout simplement renseigner les informations liées au NAS Synology.

  • IP: contiendra l’adresse réseau du NAS
  • Utilisateur: le compte utilisateur que nous avons créé plus haut sur le NAS
  • Mot de passe: le password associé au nouveau compte Synology
  • Partage: l’adresse réseau vers le nouveau répertoire du NAS
  • Chemin, le chemin de vos backups

6 A présent, rendez-vous dans la partie “sauvegardes” de Jeedom pour activer l’envoi des sauvegardes vers l’espace que nous venons de configurer.

Tout en bas de la fenêtre de sauvegarde, cochez “envoi des sauvegardes” dans la partie “sauvegardes Samba” puis sauvegardez.

7 Pour vérifier que tout fonctionne, vous pouvez lancer une sauvegarde manuelle. Vous verrez alors dans la log sur la partie droite de la fenêtre que la copie vers le NAS s’effectue correctement!

À présent, quoi qu’il arrive, vous disposez toujours d’un backup récent déporté, simple à restaurer en cas de besoin!

Conclusion

À la prochaine sauvegarde automatique, une nouvelle sauvegarde sera automatiquement envoyée vers le NAS. Vous n’aurez ainsi plus à vous soucier de vos sauvegardes et vous posséderez toujours une sauvegarde récente à restaurer en cas de problème du système domotique.

Lire aussi

Domotique budget : La liste du materiel pour monter une box domotique Jeedom DIY

Domotique budget : La liste du materiel pour monter une box domotique Jeedom DIY

Vous vous demandez comment faire? Vous êtes prêts à vous lancer dans cette belle aventure qu’est la domotique? Vous êtes tombé au bon endroit! Ici vous trouverez tout ce qu’il…

Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Choix box domotique
promos domotique
promos domotique