VOUS ÊTES ICI: Accueil » Tests » Tests domotique » Test du détecteur de fumée connecté Somfy compatible avec Home Alarm et Somfy One
Tests domotique

Test du détecteur de fumée connecté Somfy compatible avec Home Alarm et Somfy One

somfy-smoke-detector-detecteur-fumee-test

Son support dans la solution d’alarme connectée Somfy Home Alarm se sera fait attendre mais c’est enfin fait ! Voici donc venu le moment de vous parler du détecteur de fumée connecté de Somfy. Si vous nous suivez régulièrement vous avez sans doute vu passer le test de l’alarme connectée intelligente de Somfy la Home Alarm il y a quelques années ou plus récemment la Home Alarm Advanced, la dernière version du système.

Il s’agit d’un écosystème de sécurité ingénieux et très intelligent qui propose de sécuriser la maison de manière simple et rapide, tout en proposant une connexion qui permet de gérer et/ou suivre l’état du système de n’importe où. Un système qui équipe ma maison depuis des années et dont je suis pleinement satisfait. Alors quand Somfy a annoncé proposer un détecteur de fumée capable d’intégrer le système de sécurité de la maison, j’ai de suite voulu voir ce que cela valait.

Malheureusement, annoncé au lancement de la Somfy Home Alarm Advanced avant l’été, les équipes Somfy ont pris un peu de retard sur la timeline projet et le support du DAAF connecté Somfy aura finalement été officialisé, il y a seulement quelques jours. L’important c’est que ce soit fait, et que ce détecteur ait rejoint le domo-lab au même moment pour vous en parler.

Il s’agit donc d’un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) qui fonctionne parfaitement de manière autonome, mais qui bénéficie d’une connectivité 868MHz qui lui permet d’être intégré et supporté dans les systèmes de sécurité de la marque Somfy Home Alarm / Somfy Home Alarm Advanced ou Somfy One / Somfy One +. Uniquement ces systèmes de la gamme Somfy Protect. En effet, les autres systèmes connectés Somfy tels que Protexiom, Evology ou Domotag ne sont pas compatibles. Autre point important, ce détecteur de fumée Somfy n’est pas non plus compatible avec la box domotique TaHoma.

Il s’agit donc bien d’un produit à destination d’un utilisateur des systèmes de sécurité domestiques Somfy Protect. Notez toutefois qu’il est mentionné au dos de la boîte que le détecteur est aussi compatible avec le système MyFox. Une bonne nouvelle donc pour les possesseurs de la première heure.

Le détecteur mesure 120 mm de diamètre pour 30 mm d’épaisseur, il possède donc des dimensions plus proches des détecteurs de fumée dits classiques que de ceux qui se font en connecté chez Fibaro par exemple avec son tout petit détecteur Z-Wave ou encore Frient et son détecteur connecté en ZigBee. Le DAAF Somfy propose un design arrondi en forme de “galet” ni beau, ni moche… C’est un détecteur de fumée quoi !

La sirène est de type bip… bip… bip…. Classique, d’une puissance de 85 dB à 3 mètres soit suffisamment puissante. Attention, ne restez pas tout à côté quand vous en effectuerez le test régulier.

En dessous, on retrouve l’emplacement des piles. Une fois n’est pas coutume, ce détecteur de fumée est alimenté par 2 piles LR6 (AA). Plus économiques et faciles à trouver que les piles CR1734 qui sont embarquées dans les modules Fibaro par exemple. Mais il est vrai que nous avons plutôt l’habitude de trouver des piles carrées 9V dans les DAAF habituellement. Cette réserve d’énergie permet une autonomie très raisonnable de 5 ans.

On retrouve au dos du détecteur les différentes mentions dont la mention CE obligatoire. Au passage, ce détecteur est conforme à la législation puisqu’il est certifié CE EN 14604, gage de qualité et de fiabilité de son système de détection. Tout ce que l’on peut attendre d’un tel dispositif, mais qui n’est pas toujours le cas en ce qui concerne les produits chinois à petit prix. Rappelez-vous de cette norme si vous devez choisir un DAAF qu’il soit connecté ou non.

Les trous sur tout le contour de l’appareil permettent une excellente absorption de la fumée dans la chambre de détection quelque soit la position d’installation (verticale ou horizontale). Il faudra toutefois bien respecter les indications de pose très bien décrites aussi bien dans la documentation que dans l’assistant de l’application mobile comme nous le verrons plus loin.

Comme bien souvent tout le nécessaire est inclus dans la boîte, la platine de fixation évidemment mais également la cheville et vis adéquates ainsi que les piles.

Mise en service et fixation du détecteur de fumée connecté de Somfy

La mise en service et l’installation et on ne peut plus simple. Il s’agit simplement d’insérer les piles dans le détecteur et .. C’est tout !

Il faut ensuite passer à la fixation du DAAF, là encore c’est très bien expliqué dans le manuel, choisissez le bon emplacement en fonction des recommandations. N’installez pas un détecteur dans une cuisine ou une salle de bain pour éviter les déclenchements intempestifs aussi bien par la vapeur que les fumées de cuisson. Si vous avez une cuisine ouverte sur la pièce de vie, placez ce dernier assez éloigné de la cuisine.

Si vous avez un étage, il peut être intéressant de placer le détecteur sur le palier supérieur. De la sorte, il sera capable de détecter un départ de feu aussi bien à l’étage qu’au RDC en fonction de la configuration des pièces de vie. Si la loi impose un détecteur de fumée par foyer. Il est toutefois conseillé d’en installer plusieurs. La pièce de vie mais également les pièces annexes de type bureau ou chambre d’enfant.

Justement, la connectivité embarquée dans ce détecteur de fumée connecté Somfy permet non seulement de l’intégrer au système de sécurité de la maison, mais également chainer plusieurs détecteurs Somfy entre eux. Par ce biais, cela permet de créer un maillage entre les détecteurs et déclencher automatiquement l’alerte sonore sur l’ensemble des détecteurs quand l’un d’eux détectera de la fumée. Une manière simple d’accroître la sécurité de la maison. Notez que le fait de connecter plusieurs détecteurs entre eux aura un impact sur l’autonomie. Les détecteurs effectuant régulièrement des tests de connectivité, l’autonomie passe dans ce cas de 5 ans à 2 ans. Ce qui reste raisonnable d’autant que nous sommes pour rappel, sur des piles tout ce qu’il y a de classique au format AA (LR6).

Enfin, maillés ou non avec d’autres détecteurs de fumées Somfy, le lien avec le système de sécurité permet aussi d’utiliser la sirène intérieure de la Somfy Home Alarm pour émettre une alerte sonore sur déclenchement du ou des détecteurs. Très pratique aussi ! Voyons justement comment effectuer cette connexion avec le système.

Connexion du DAAF connecté de Somfy avec le système Home Alarm Advanced

  1. Il faut pour cela ouvrir l’application mobile Somfy Protect qui gère le système d’alarme connectée de Somfy. Une fois l’application ouverte, il suffit de se rendre dans les paramètres puis Ajouter un équipement.

2. Déroulez la liste des périphériques et vous trouverez en bas le détecteur de fumée. Lancez alors l’intégration et l’assistant démarre.

3. Comme à son habitude Somfy détaille et explique très bien les opérations à effectuer. Même si dans le cas présent, il n’y a pas grand chose à faire, un des points les plus important qu’est l’emplacement du détecteur est parfaitement expliqué.

4. Effectuer l’association comme mentionné, personnellement je n’ai pas eu besoin de me rapprocher du Link. L’opération étant effectuée à environ 20m de distance, le détecteur s’est tout de suite intégré au système. C’est toutefois un paramètre à prendre en compte, l’emplacement choisi devra permettre une bonne connexion avec le Link. Somfy annonce une portée à 200 mètres en milieu ouvert pour ce détecteur, ce ne devrait donc pas être un problème.

5. Il ne reste plus qu’à donner un nom au détecteur et lancer un test. Attention aux oreilles. Prévoyez de démonter le détecteur et le mettre sous un coussin pendant ce test pour atténuer le bruit.

Le détecteur de fumée connecté Somfy à l’usage

Une fois l’installation effectuée, on oublie le détecteur. L’aspect connecté lui confère un autre avantage, le système saura vous rappeler d’effectuer un test de fonctionnement chaque mois. La date du dernier test étant connue par le système Somfy Home Alarm, il sera toujours capable de vous notifier et vous relancer en cas d’oubli. On oublie trop souvent d’effectuer les tests réguliers de ces dispositifs de sécurité.

C’est pourtant un point important qui permet au produit d’assurer sa bonne fonction. Cela reste un dispositif qui sauve des vies, il est alors important de faire ce test régulièrement. Je vous conseille vivement d’activer cette fonction dans ses paramètres. L’autre fonction est cette fameuse alerte étendue sur la sirène intérieure en cas de détection. Autre option que je vous conseille aussi d’activer.

Ce DAAF Somfy se voit donc particulièrement utile si vous êtes équipé d’un système Somfy Protect. Il vient compléter un système déjà très complet et intelligent.

Du côté de la connectivité avec un système tiers, les possibilités sont pour le moment inexistantes. Il n’est pas possible de disposer de l’état de ce détecteur dans la TaHoma comme mentionné plus haut, ni même de disposer de l’état d’alerte de ce détecteur via IFTTT. Une évolution qui pourrait être intéressante pour jouer un scénario domotique Eedomus, Jeedom ou Home Assistant. Toutefois, le système est relativement bien pensé et complet, voire autonome. Entre le maillage des détecteurs et le rappel d’alerte sur la sirène intérieure du système Home Alarm ou Somfy One, ce n’est pas non plus une obligation. Le système est relativement assez souple, intelligent et autonome à ce niveau.

Le détecteur de fumée Somfy connecté est commercialisé au prix de 60€. C’est un peu plus cher qu’un détecteur autonome classique de supermarché mais pas plus cher qu’un détecteur connecté en Z-Wave de chez Fibaro.

Pour ce prix, les possesseurs d’un système Somfy Protect pourront très facilement et simplement compléter la surveillance de la maison et en accroître la sécurité tout en bénéficiant de la connectivité et des notifications. Il s’agit donc d’un produit intéressant que je trouve très utile, je vais d’ailleurs prévoir l’achat d’autres détecteurs pour remplacer les détecteurs Z-wave de la maison et profiter du maillage ainsi que la gestion intelligente que propose Somfy.

L'avis du domo-lab sur ce DAAF connecté Somfy
  • Desing
  • Installation
  • Connectivité
  • Efficacité
  • Tarif
4.6

Résumé

Un détecteur efficace et très connecté qui vient compléter le système de sécurité qui en plus de s’occuper comme il faut de la sécurité des ouvrants, s’occupe aussi de la sécurité des personnes. Un périphérique qui vient facilement retirer ce rôle au système domotique pour s’en charger automatiquement. Le maillage et le report d’alarme sont d’excellents arguments. 



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Mise en service et fixation du détecteur de fumée connecté de Somfy

La mise en service et l’installation et on ne peut plus simple. Il s’agit simplement d’insérer les piles dans le

Connexion du DAAF connecté de Somfy avec le système Home Alarm Advanced

Il faut pour cela ouvrir l’application mobile Somfy Protect qui gère le système d’alarme connectée de Somfy. Une fois l’application

Le détecteur de fumée connecté Somfy à l’usage

Une fois l’installation effectuée, on oublie le détecteur. L’aspect connecté lui confère un autre avantage, le système saura vous rappeler

  • Mise en service et fixation du détecteur de fumée connecté de Somfy
  • Connexion du DAAF connecté de Somfy avec le système Home Alarm Advanced
  • Le détecteur de fumée connecté Somfy à l’usage