VOUS ÊTES ICI: Accueil » Domotique » guides domotiques » Réduire la facture d’électricité avec la domotique : Les 5 appareils les plus consommateurs
guides domotiques

Réduire la facture d’électricité avec la domotique : Les 5 appareils les plus consommateurs

facture-electrique-consommation-domotique-comment-faire

La note d’électricité ne cesse d’augmenter, 2021 est sans doute l’année qui a vu le plus d’augmentation quelque soit la source d’énergie. Il est encore temps d’agir aussi bien pour la facture que pour la planète. Réduire sa consommation d’énergie est avant tout une action qui a pour objectif direct de faire baisser la facture. Mais sur le plus long terme, si chacun arrive à maitriser et réduire ne serait-ce qu’un petit peu sa consommation d’énergie, cela aura un impact positif sur la planète sur le long terme.

Mais alors comment réduire sa consommation ?

Avant toute chose, il faut en premier lieu identifier les appareils les plus énergivores de la maison pour pouvoir travailler sur la réduction de consommation. Outre le chauffe-eau, la plaque à induction ou le sèche-linge, saviez-vous que les appareils en veille dans la maison représentent près de 11% de la consommation électrique moyenne annuelle d’un foyer ?

Ce chiffre ressort d’une étude de l’ADEME (l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie française).

Quels sont les appareils qui consomment en veille ?

1. Les écrans

Ils sont partout à la maison aujourd’hui. Ces 20 dernières années ont vu le nombre d’écrans par foyer exploser, si bien qu’ils sont devenus les équipements qui consomment le plus en veille dans une maison. À eux tous seuls, les écrans en veille représentent une consommation moyenne de 209kWh par an, soit une dépense de 23€ à l’année rien qu’en laissant l’écran de l’ordinateur en veille.

2. Les antennes paraboliques

Le rapport de l’ADEME mentionne en seconde position les antennes paraboliques. Aussi surprenant que cela puisse paraître, une parabole échange continuellement des informations avec son décodeur en veille et même le plus souvent quand la télé est coupée mais le décodeur toujours actif. Ce qui représente tout de même une consommation d’environ 131 kWh par an. Soit 14,5€ de dépense inutile. Si de plus en plus de foyers sont équipés en fibre optique et voient par conséquent les paraboles disparaitre, les abonnés au satellite sont encore nombreux en 2021 notamment dans les zones rurales où la fibre fait encore défaut et que les débits internet ne permettent pas de bénéficier de la TV par internet.

3. Le sèche-linge

Nous en parlions en introduction, si le sèche-linge est dans le top 5 des appareils les plus énergivores de la maison en fonctionnement, il apparait également dans le top 5 des appareils en veille. Avec 103 kWh par an en moyenne, un sèche-linge en veille représente tout de même une dépense de 11.3€ inutile au sein du foyer.

4. Le four

Il ne fait pourtant qu’indiquer l’heure quand il ne fonctionne pas, pourtant le four est lui aussi un appareil qui consomme de l’énergie. Assez surprenant, mais j’imagine que la période de rotation des ventilateurs qui se prolonge bien après avoir coupé le four contribue à cette consommation. Cela représente quand même une consommation de 86.5 kWh soit un peu moins de 10€. Pensez alors à ouvrir la porte du four une fois la cuisson terminée pour réduire ce temps de rotation au passage diffuser la chaleur dans la maison pour contribuer au chauffage de cette dernière.

5. La TV

Sans grande surprise, la TV qui est rarement limitée à une par maison, mais tend plutôt à se multiplier dans nos foyers, est bien évidemment elle aussi dans le top 5 des appareils qui consomment en veille à la maison. Avec 77 kWh et une dépense d’environ 8.5€ annuelle, la TV bien que très (trop) souvent en fonctionnement, consomme aussi en veille.

6. La box internet

C’est un appareil qui fait de plus en plus de chose à la maison, ce n’est plus un simple modem qui se charge de restituer internet sur un ordinateur. C’est aujourd’hui un routeur, un point d’accès wifi ou encore un firewall. Les fonctions sont nombreuses sur une box internet en 2021, ce qui contribuent à une consommation en hausse. Si on peut difficilement considérer la box internet comme un appareil en veille, car elle est toujours active, mais en arrière plan, ce qui s’apparente à un appareil en veille qui ne l’est pas vraiment au final. Cette dernière représente en moyenne une consommation électrique de 61.3 kWh, soit 6.8€ par année.

7. Les chargeurs de smartphones / Tablettes

Eux aussi sont de plus en plus nombreux à la maison et très rarement débranchés. Les chargeurs de smartphones sont pourtant les appareils qui représentent de grandes sources de fuites de courant résiduelles. C’est encore plus vrai si les chargeurs utilisés ne sont pas les chargeurs officiels, mais des chargeurs bons marchés trouvés pour quelques euros sur les sites chinois. Voila une autre source de fuite de courant facile à stopper.

Mais alors comment réduire la consommation des appareils en veille dans la maison ?

Il y a donc un véritable sujet et des moyens pour y remédier assez simplement grâce à la domotique notamment. S’il n’est pas toujours possible de le faire, appliquer une gestion intelligente dès la veille sur les appareils devrait tout de même permettre de réaliser de belles économies à l’année. Si l’on se concentre sur les chiffres de l’ADEME et les exemples mentionnés ci-dessus, on considère la dépense moyenne annuelle sur les appareils en veille à environ 83€. On peut donc imaginer un contrôle de cette consommation “inutile” par la domotique pour réduire cette consommation et gagner sur sa facture d’énergie.

Si la domotique permet une très bonne gestion, cela nécessite de disposer d’une installation complète, qui n’est pas le cas chez tout le mode. Plus généralement, la maison connectée permet aussi très simplement d’agir sur la maîtrise de sa consommation, sans pour autant dépenser de grosses sommes. Tout simplement avec des prises connectées ou des modules relais encastrables. La prise connectée étant toutefois le moyen le plus simple et le plus économique à mettre en œuvre.

Notre sélection de prises connectées classique et économiques

Ce lot de 4 prises par exemple qui permet un prix unitaire à seulement 9,5€, elles permettent de contrôler la veille de 4 appareils très simplement. Compatibles avec un système domotique et donc son puissant moteur de scénarios. Sinon il y a aussi les prises Tapo de TP-Link, ce sont des prises compatibles avec un haut-parleur connecté Amazon Alexa ou Google Nest qui peuvent alors être pilotées ou automatisées très simplement sans devoir investir dans une box domotique complete. D’autre marques sont intéressantes comme Konyks, Sonoff, Aqara, mais aussi les prises Tuya que l’on peu trouver chez Action ou encore les prises connectées Lild et Ikea. Le choix est grand, il y en à pour tous.

C’est assez simple à réaliser, il suffit de programmer une planification de coupure de l’alimentation des appareils selon vos habitudes, ou pour un pilotage plus “libre” en associant la prise de l’appareil à votre assistant connecté pour l’éteindre ou l’allumer à la demande.

Notre sélection de prises connectée avec mesure de consommation

Un peu plu chères, mais aussi plus intelligentes, ces prises permettent comme sur l’écran de droite ci-dessus, de programmer la coupure de la prise quand une faible consommation est détectée. Ce qui indique que l’appareil est en veille. La prise associée au nom de l’appareil dans votre assistant vocal Alexa ou Google pourra ensuite être rallumée au besoin sur simple demande vocale.

21,90€
En stock
4 neufs à 21,90€
dernière maj 28 novembre 2021 16 h 42 min
19,90€
22,90€
En stock
2 neufs à 19,90€
dernière maj 28 novembre 2021 16 h 42 min
10,79€
11,99€
En stock
3 neufs à 10,79€
dernière maj 28 novembre 2021 16 h 42 min
Last updated on 28 novembre 2021 16 h 42 min

La réduction de la consommation inutile via les prises connectées dans la pratique

Si le principe est simple à mettre en application pour les chargeurs, le décodeur, la TV ou encore les écrans, il n’est pas envisageable pour le four ou bien la box internet. Il y a donc un plan d’action à mettre en oeuvre tout en restant rationnel. Toutefois l’optimisation et le contrôle des autres appareils devraient tout de même considérablement réduire les dépenses inutiles. D’autant qu’au vu du tarif des prises connectées, le retour investissement sera très rapidement rentabilisé. Alors, lancez-vous !

Pour terminer, il s’agit de confier la gestion des appareils en veille à des prises qui seront elles aussi en veille… Question légitime, mais en y regardant de plus près, en comparaison aux dépenses par postes listées plus haut, une prise connectée consomme en moyenne 0.6W d’après les fiches constructeurs, soit une dépense annuelle légèrement supérieure à 1€. C’est donc un moyen tout de même très efficace pour maitriser cette consommation de fuite des appareils et optimiser votre facture énergie.

Il existe d’autres moyens, plus intelligents à mettre en oeuvre à l’aide d’un système domotique, nous détaillerons cela plus en détail dans un prochain guide, mais il me semblait plus intéressant de proposer en premier lieu une solution simple pour le plus grand nombre.



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Add Comment

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mais alors comment réduire sa consommation ?

Avant toute chose, il faut en premier lieu identifier les appareils les plus énergivores de la maison pour pouvoir travailler

Quels sont les appareils qui consomment en veille ?

1. Les écrans

Mais alors comment réduire la consommation des appareils en veille dans la maison ?

Il y a donc un véritable sujet et des moyens pour y remédier assez simplement grâce à la domotique notamment.

Notre sélection de prises connectées classique et économiques

Prise Connectée WiFi, Zoozee Prise Intelligente 16A Compatible avec Alexa Google Home avec... Prise Connectée WiFi, Zoozee Prise Intelligente 16A

Notre sélection de prises connectée avec mesure de consommation

Un peu plu chères, mais aussi plus intelligentes, ces prises permettent comme sur l’écran de droite ci-dessus, de programmer la

La réduction de la consommation inutile via les prises connectées dans la pratique

Si le principe est simple à mettre en application pour les chargeurs, le décodeur, la TV ou encore les écrans,

  • Mais alors comment réduire sa consommation ?
  • Quels sont les appareils qui consomment en veille ?
  • Mais alors comment réduire la consommation des appareils en veille dans la maison ?
  • Notre sélection de prises connectées classique et économiques
  • Notre sélection de prises connectée avec mesure de consommation
  • La réduction de la consommation inutile via les prises connectées dans la pratique