VOUS ÊTES ICI: Accueil » Blog » Domotique » Ecocompteur Legrand et Jeedom : Suivre et comprendre sa consommation électrique avec la domotique
Domotique

Ecocompteur Legrand et Jeedom : Suivre et comprendre sa consommation électrique avec la domotique

legrand-ecodevice-ecocompteur-electricite-domotique

Dans ma précédente maison qui était des années 90, j’avais encore le bon vieux compteur mécanique équipé de son disque. En plus de ne pas avoir de comptage électronique, ce dernier était dans la rue, loin de la maison. Il était donc compliqué de connecter le compteur avec un module domotique au vu de la distance. Il était toutefois possible de suivre la consommation de la maison via un compteur z-wave.

Dans ma nouvelle maison, bien plus récente, je dispose carrément du compteur Linky. Le fameux compteur qui a tant fait couler d’encre et continue à faire polémique. Bien que ce ne soit pas l’objet de l’article en tant qu’utilisateur, j’ai tout de même un mot à dire à son sujet.

Mon Avis sur Le compteur Linky

Outre le fait des ondes, car ce n’est qu’une onde de plus entre les wifi des voisins, la TNT, les radios, pire même : la 4G qui rayonne a bien plus forte puissance… Personnellement, je reproche à EDF de forcer l’utilisateur à souscrire à un forfait supplémentaire, sans quoi le Linky disjonctera rapidement et souvent en fonction de votre consommation.

Si sur le principe, je suis en phase avec le fait de passer sur un abonnement supérieur, la nuance réside dans la conception même du compteur. En effet, le compteur Lynky n’applique pas la même formule pour calculer la consommation et donc ne dispose pas de la même tolérance qu’un compteur mécanique ou même un compteur électronique de génération précédente.

En gros, avec le compteur Linky, même si je ne dépassais que ponctuellement les 6000W, les fois où cela arrivait, pouf, le compteur disjonctait et affichait un message « dépassement » ! Il faut alors faire une pression de 3 secondes sur le compteur pour le relancer.

Même si cela se produisait rarement, c’était tout de même contraignant. J’ai alors dû passer à l’abonnement 9K pour ne plus être embêté. Après coup et avec l’Ecocompteur, je constate que je ne dépasse que très rarement les 6K et encore cela intervient sur un pic de quelques secondes en générale, mais du fait qu’il n’y a plus de tolérance, il faut passer par la case banque pour effacer le défaut…

Sinon, le Linky est dit connecté et permet au fournisseur d’énergie de connaitre votre consommation au W près, mais voilà 9 mois que je suis dans ma nouvelle maison et il semble toujours très compliqué à Enedis de me créer un compte fonctionnel pour avoir la vue sur mes consommations… Un compteur connecté qui n’a donc pas vraiment de bons côtés car si un point était interessant avec lui, c’était de pouvoir disposer de ses datas, mais même pas au final…

J’ai donc décidé de ne pas attendre après Enedis et surtout arrêter de perdre mon temps avec la hotline qui ne tient jamais le même discours sur mon cas… J’ai donc entrepris d’équiper mon installation d’un Ecocompteur legrand.

D’une, ce dernier pourra me donner les données du compteur car il dispose d’une entrée teleinfo, mais aussi et surtout car il va me permettre d’analyser en profondeur ma consommation grâce à ses 5 entrées tores disponibles.

L’ecocompteur de Legrand en detail

L’ecocompteur de Legrand, c’est un dispositif électrique destiné à être installé dans le tableau de la maison. Pour ce faire, il est au format rail DIN. Il faudra alors disposer de 7 emplacements disponibles dans le tableur pour pouvoir l’installer. Oui 7, bien que l’ecocompteur de Legrand soit d’un encombrement de 6 modules, il faudra prévoir également un dispositif de sécurité de 2A en amont, soit 7 emplacements.

En façade, un écran LCD lumineux de 50x25mm permet de consulter simplement et rapidement les différentes infos du compteur. Des boutons de commandes haut, bas, gauche, droite, OK, retour permettent une navigation aisée dans les menus de l’ecocompteur.

ecocompteur-legrand-electricite-consommation-detail-test-domotique

Sur sa partie haute l’ecocompteur dispose de 4 entrées, deux pour compteur impultionnel de gaz ou eau, une entrée téléinfo et une entrée/sortie SCS pour de futurs modules de la marque. Côté externalisation des données un port micro USB et un port Ethernet assurent la fonction. L’ecocompteur sera alors un élément du réseau domestique et pourra être lu et interprété de plusieurs façons. Nous verrons ce point plus en détails plus bas dans la lecture.

ecocompteur-legrand-ports-branchements

En dessous de l’ecocompteur, le port d’alimentation qui arrivera d’un disjonteur 2A et 5 entrée de mesure via tore à dispatcher sur les phases à suivre dans votre tableau électrique.

ecocompteur-legrand-ports-tores-tore-alimentation

Les tores, ce sont ses modules bleus. Il s’agit en fait de dispositifs qui viennent entourer la phase d’un circuit électrique spécifique pour en calculer sa consommation via le champ magnétique émis sur ce fil.

ecocompteur-legrand-economie-elec-tores

 

Le raccordement de l’ecocompteur au tableau électrique

Etant donné que mon tableau principal est quasiment plein, j’ai adopté une autre stratégie à la maison. Consacrer un tableau secondaire qui serait dédié aux circuits domotique et IT de la maison.

Pour cela, j’ai donc équipé un second tableau à côté du tableau principal dans lequel j’ai amené les deux circuits domotiques existants, à savoir le circuit qui alimente la baie réseau ainsi que les serveurs de la maison et le circuit qui alimente le banc de test des box domotiques. Enfin, bien évidemment, l’ecocompteur accompagné de sa protection de 2A comme mentionné plus haut.

Pour finir, qui dit tableau secondaire dit protection par un interrupteur différentiel de 30mA.

ecodevice-montage-rail-din-legrand

Le circuit étant maintenant détaillé, il est temps de passer au raccordement physique.

Comme toujours, dès que vous opérez dans le tableau électrique, coupez obligatoirement le disjoncteur principal de la maison afin de mettre l’installation électrique en sécurité. Enfin, comme il ne faut par rigoler avec le courant électrique, il convient de faire une vérification supplémentaire d’absence de courant avant d’y mettre les doigts avec un VAT ou un multimètre.

montage-ecocompteur-legrand-jeedom-montage

Une fois raccordé, profitez de l’absence de courant pour repérer les phases à surveiller et installez les tores. Veillez bien à respecter la polarité des tors, à savoir le fil avec un liseré blanc à droite. Enfin, prenez soin de noter qui est où car il sera nécessaire de configurer tout ça après et il serait bon d’éviter de re-manipuler les câbles électriques sous tension 😉

L’interface de l’ecocompteur Legrand

L’ecocompteur dispose de sa propre interface. Si vous n’avez pas de box domotique, pas de problème, vous pourrez consulter très facilement toutes vos données de consommation depuis son portail web local. Les pages sont bien faites et permettent de bien comprendre sa consommation.

ecocompteur-legrand-interface-test-domotique

L’ecocompteur connecté à Eedomus

L’ecocompteur est compatible avec les box domotique les plus courantes, la box Eedomus et donc elle aussi compatible avec l’ecocompteur de Legrand. Un module est disponible dans son interface d’administration.

ecocompteur-legrand-creer-eedomus

Il suffit d’indiquer l’adresse IP de l’ecocompteur dans la configuration du module Eedomus et le système domotique est prêt à lire et enregistrer les données sur son portail.

ecocompteur-eedomus-legrand-test-electricite

L’ecocompteur connecté à la box domotique Jeedom

Sur Jeedom aussi il est possible de lire et collecter les données de l’eco compteur.

2 Pour cela, il est nécessaire de passer par un plugin payant, le plugin du même nom.

ecocompteur-legrand-plugin-jeedom

2 Une fois le plugin installé sur Jeedom, il faut se rendre dans la gestion de plugin et entrer dans le plugin eco compteur pour le configurer. Faites alors ajouter un nouveau compteur.

configuration-plugin-jeedom-ecocompteur-legrand

3 Speciciez l’adresse IP de l’eco device et sauvegardez.

ecocompteur-legrand-jeedom-configuration-plugin

4 Les données lues sont nombreuses, il n’y a qu’à voir la liste des champs ci-dessous.

ecocompteur-donnees-jeedom

Mais aussi les données de téléinfo connectées

legrand-ecocompteur-jeedom-teleinfo

Visuellement, c’est du brut  dans le widget, il sera alors nécessaire de faire un peu de mise en forme, mais l’important c’est la donnée.

ecocompteur-jeedom-legrand-test-widget

Enfin, pour un rendu bien plus visuel et une meilleure compréhension, il est judicieux de configurer une vue Jeedom. Vous pourrez alors facilement traquer votre consommation et connaitre ainsi les axes d’amélioration à travailler.

vue-ecocompteur-jeedom-courbes

Tarif de l’ecocompteur Legrand

L’cocompteur est commercialisé autour de 100€ seul. Toutefois, pour bénéficier de toute sa puissance, il convient de choisi un kit avec tores pour traquer les postes énergivores de la maison. Ce kit Ecocompte + 3 tores se trouve quand à lui autour de 150€. Un tarif correct vis à vis du service rendu et de sa connectivité.

Eco Compteur
Legrand
209,99
  • Amazon
Eco Compteur
Legrand
145,00
  • Cdiscount
Eco Compteur
Legrand
219,90
  • Mano Mano
L'avis du domo-lab
  • Installation
  • Configuration
  • Connectivité
  • Fonctionnalités
  • Tarif
4.7

Résumé

Un excellent produit pour suivre et analyser sa consommation electrique domestique au Watt près. Un equipement chaudement recommandé par le domo-lab.

Restez informé des nouveautés domotiques : Nouveaux guides, Actualités et Astuces connectées

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données, un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !