Accueil » Tests » Tests robots » Test du robot tondeuse connecté Husqvarna 415X et sa tonte AIM intelligente
Tests robots

Test du robot tondeuse connecté Husqvarna 415X et sa tonte AIM intelligente

test-robot-tondeuse-husqvarna-415x-automower-terrain-complexe

Nous avons déjà réalisé les tests des robots tondeuses Connectés Bosch et Gardena dans notre domo-lab, mais cette fois-ci nous revenons avec un test de robot qui figure tout simplement en haut du tableau. Husqvarna est pionnier dans ce domaine depuis les années 90. Autant dire que la marque connaît bien son sujet. C’est sans doute ce savoir-faire de la marque qui oeuvre dans le milieu du jardin de différentes manières qui fait d’elle LA référence quand il est question de robot tondeuse.

Attention, je ne dis pas que les autres marques sont mauvaises, ce serait mentir, nous l’avons d’ailleurs vu avec notre test du robot tondeuse Bosch Indego qui dispose à la fois d’une connexion GSM et d’un système de tonte intelligent dont il est un des seuls à en avoir le secret. Notre autre test qui concerne le robot Gardena montre lui aussi que d’autres marques sont très bonnes dans le domaine. Bien que Gardena soit une filiale du groupe Husqvarna et donc part avec un avantage de taille, le savoir- faire de la maison-mère.

Toutefois, le Husqvarna 415X fait partie des robots tondeuses hauts de gamme. Ce dernier est forcément connecté, il dispose également d’un positionnement GPS intelligent, d’une compatibilité avec les assistants vocaux, et surtout de modes de tontes très intelligents. Voyons alors plus en détail ce que vaut vraiment ce robot et ce qu’il propose.

Le robot dispose d’une protection sous les lames – © domo-blog

Installation dans le jardin

Nous avons déjà vu l’installation dans les précédents tests de robots tondeuses. Quelque soit la marque, la pose du câble périmétrique ou du fil guide reste strictement identique. Pas compliqué à faire, mais long. Quelques centaines de petits piquets à enfoncer pour maintenir le câble et vos genoux qui vont vous rappeler que vous n’avez plus 20 ans… Mais au-delà de ces petits détails, poser le câble est réellement à la portée de tous.

Il existe un appareil, une sorte de rainureuse spécialement étudiée pour enterrer le câble, personnellement, j’ai toujours installé mes robots via la méthode traditionnelle, plus longue mais aussi plus économique. Et pour ceux qui se demandent encore si poser le câble en surface présente un problème esthétique, rassurez-vous, il disparaît très rapidement.

J’ai dû pas mal rechercher pour retrouver celui-ci afin de fusionner mes zones cette année.

Il faudra donc passer, après la longue pose du câble à l’installation de la station. Pour cela, il faudra vous équiper d’une ligne dédiée. Le robot étant installé à l’extérieur, il est préférable de lui dédier un circuit électrique, d’autant que vous pourrez facilement le disjoncter en période d’hivernage.

Rien de compliqué non plus pour l’alimentation, il suffit de suivre les indications du manuel. Comme chez Gardena, le câble d’alimentation de base est relativement court, c’est pourquoi j’ai installé une prise d’extérieur juste à côté de la station, ce qui me permet au passage de disposer d’un point électrique à cet endroit du jardin. Sinon, un câble de prolongement est également livré avec.

La station vient s’encrer au sol à l’aide de grandes vis plastiques à visser à même la terre. Une fois en place, la station est parfaitement fixée au sol.

Il ne reste alors plus qu’à allumer le circuit électrique, vous constaterez la lumière verte à la base de la station, signal que tout est prêt pour accueillir le robot tondeuse.

On positionne le robot sur sa station et on ouvre le capot pour le démarrer et commencer sa configuration.

Une pression sur la touche power, le robot se réveille, il faut alors saisir le code à quatre chiffres pour commencer la configuration qui se fait très simplement depuis l’application mobile. Là encore, il n’y a qu’à suivre les étapes, rien de sorcier d’autant que c’est très bien expliqué.

Un robot vraiment connecté ?

Clairement oui. Pas besoin de passerelle de connexion dans la maison, pas besoin non plus d’étendre le Wi-Fi de la maison dans tout le jardin. Ce robot a son propre module de connexion autonome et saura toujours vous communiquer son état ou sa position où que vous soyez.

Compatible avec les assistants vocaux Alexa et Google, vous pouvez ainsi facilement demander à votre assistant vocal favori de lancer la tonte ou bien de rentrer sur sa base pour laisser les enfants jouer librement dans le jardin. Utile, mais pas indispensable, le pilotage vocal est effectivement un plus, mais une fois le robot tondeuse correctement configuré, vous ne devriez plus avoir à vous en occuper. Toutefois, pour ponctuellement agir sur ce dernier sans avoir à sortir l’application mobile, cela reste utile dans la maison connectée.

Autre aspect de sa connectivité, je le disais plus haut, ce robot tondeuse dispose d’une puce GPS. Il sait alors facilement où il est, mais également vous informer de sa position en cas de besoin. Mais surtout ce positionnement GPS lui permet une gestion avancée et intelligente de la tonte, encore jamais vu jusque là, puisque ce Husqvarna 415x est compatible avec le tout nouveau mode AIM annoncé par la marque en début d’année. Ce mode AIM permet tout comme on le fait avec un robot aspirateur dans la maison, de définir des zones interdites pour le robot, temporaires ou pour une plus longue durée sans pour autant modifier l’implantation du câble périmétrique.

La carte virtuelle générée par la technologie AIM permet de créer des zones de travail et d’exclusion sans modifier l’installation. Vous bénéficiez ainsi d’un contrôle fin pour définir différentes zones de tonte de votre pelouse et appliquer des programmes et des hauteurs de coupes différentes à chacune d’elle, ou bien pour empêcher le robot tondeuse de tondre certaines zones en créant des zones d’exclusion.

C’est sans conteste une avancée majeure. Car bien que cela soit évident à la maison avec les robots aspirateurs, aucune autre marque ne propose de mode équivalent pour les robots tondeuses.

Quelle surface de tonte pour ce 415x ?

Ce robot est étudié pour une surface de tonte pouvant aller jusqu’à 1500m2, ce qui représente déjà un grand jardin si vous faites abstraction des allées, chemins et terrasses. Capable de tondre 63m2 par heure, ce robot dispose d’une réserve d’énergie qui lui confère une autonomie de 50 minutes en fonctionnement pour 60 minutes de recharge. il lui faudra donc plusieurs jours pour entretenir l’ensemble d’un terrain supérieur à 1000m2.

Les pentes ne lui font pas peur puisque ce robot est capable de gravir des pentes importantes pouvant aller jusqu’à 40%. Nous avons effectivement pu le constater dans le jardin du domo-lab, ce dernier gère très bien les pentes, là où d’autres robots avaient un peu plus de mal sur terrain humide.

Ce robot peut-il affronter les terrains complexes ?

S’il sait très bien gérer les zones pentues, ce dernier gère également bien les terrains dits complexes ou à zones multiples. Comme vous pouvez le voir, mon terrain est composé de plusieurs zones de pelouses. Pas simple pour organiser la tonte avec un robot tondeuse. J’avais d’ailleurs jusqu’à présent deux robots pour couvrir les multiples zones. Avec le Husqvarna 415x, un seul et même robot sait parfaitement gérer toutes les zones.

Les terrains complexes ne lui font pas peur – © domo-blog

Une seule zone est « isolée » et nécessite de déplacer le robot dans la zone pour effectuer la tonte. Cela est plus lié à l’absence d’un couloir pour proposer un passage au robot qu’à une problématique du robot en lui-même. Cependant, pour toutes les autres zones qui sont au nombre de 5, le robot les gère en parfaite autonomie.

L’importance de bien prendre sont temps dans la pose du câble périmétrique, ensuite, le robot fera sa vie sans même avoir besoin de vous.

Attention à bien délimiter les zones avec de jeunes arbres à l’aide du câble périmétrique. Sans quoi la puissance du robot risquerait bien de voir votre arbre coupé.

Excellente gestion des pentes

les terrains inclinés ne lui font pas peur, ce robot sait s’adapter à toutes les situations.

Autonomie et bruit, qu’en est-il ?

Nous avons évoqué l’autonomie de 50 minutes entre chaque recharge d’une heure. Concernant le bruit, comparé à tous les robots que j’ai eu l’occasion de tester jusque là, ce robot est le plus silencieux. avec un niveau sonore de 60dB ce robot se fait oublier, même si vous faites la sieste au bord de la piscine et qu’il passe tout à côté, vous l’entendrez à peine. Comme vous avez pu le constater, la configuration de mon terrain impose au robot de traverser les zones goudronnées pour passer d’une zone à l’autre. Les robots tondeuses précédents étaient relativement bruyants dans ces phases de traversées. Sans doute lié à la composition des roues. Pour ce qui est de ce 415x, je suis agréablement surpris de voir que ce dernier ne fait pas plus de bruit quand il est sur le bitume que quand il roule dans l’herbe. Autre point intéressant, les autres robots avaient tendance à pas mal rouler sur les allées. Le 415x semble avoir des capteurs qui identifient l’absence d’herbes à couper ce qui fait que s’il s’aventure dans les allées, il fait rapidement demi-tour pour revenir sur l’herbe. J’ajoute que j’ai fait ce constat avant d’activer la fonction AIM de tonte intelligente assistées par GPS. Pour le coup, la fonction AIM permettant d’interdir le passage dans la plupart des allées, c’est encore mieux.

AIM : le Mode qui rend le robot tondeuse Husqvarna réellement intelligent

Automower Intelligent Mapping, un joli nom qui se résume par les 3 lettres AIM, mais qui ne se résume pas qu’à cela. En effet, c’est la nouvelle fonctionnalité tant attendu de cette année 2022 pour les robots tondeuses Husqvarna. Nous l’avions évoqué à son annonce en début d’année.

Husqvarna lance le contrôle intelligent des zones pour ses robots tondeuses

Husqvarna lance le contrôle intelligent des zones pour ses robots tondeuses

La célèbre marque de robot tondeuse Husqvarna, sans doute la plus connue et la plus performante du marché, vient tout juste d’annoncer une petite révolution pour ses robots. Il s’agit…


Avec ce nouveau mode de fonctionnement, la marque propulse réellement très loin le contrôle du robot tondeuse. Notre 415x étant équipé de cette nouvelle fonctionnalité, nous avons eu l’occasion de la prendre en main. Notez qu’il n’est pas possible d’en bénéficier dès la mise en route du robot. En effet, il faudra plusieurs jours de fonctionnement au robot pour apprendre de votre jardin, et collecter suffisamment d’informations avant de pouvoir agir sur le mode AIM. Un temps d’apprentissage plus ou moins long suivant la complexité de votre jardin, car dans mon cas, l’option est apparue dans la section carte de l’application à peu près un mois après la mise en route.

Une fois l’option activée (automatiquement), votre robot vous offre une vue carte bien plus complète que ce que vous pouviez y trouver auparavant. Les nombreux passages ont permis au robot de cartographier l’intégralité de votre pelouse dans les moindres petits recoins.

S’offre alors à vous la possibilité de créer des zones pour délimiter les espaces et pouvoir ensuite agir dessus via une planification dédiée ou encore une hauteur de coupe.

De mon côté, j’ai découpé mon terrain en 6 zones distinctes. Chaque zone dispose de sa planification, en fonction du nombre de zone, il convient de bien répartir votre planification de manière à optimiser le tout.

Une fois en place, il ne reste plus qu’à observer le comportement du robot, qui arrive à tous les coups à tondre toutes les zones de la maison, même les plus lointaines et inaccessibles. Du fait qu’il connaît exactement la position de la zone, il ne perd pas de temps pour y parvenir et fonce droit au but. Mieux encore, il économise de l’énergie et ne déclenche la rotation des lames qu’une fois arrivé sur zone. Enfin, il adapte également la hauteur de coupe en arrivant dans la zone de tonte correspondant à la planification programmée.

Autre fonction très pratique de cette nouveauté AIM, il s’agit de la possibilité de créer des zones d’exclusion. Bien pratique si vous désirez que le robot ne passe pas dans une zone très spécifique du jardin. Vous n’avez pour cela qu’à créer une nouvelle zone d’exclusion et ce dernier ne s’y rendra plus tant qu’elle existera.

Cette nouveauté change réellement l’utilisation du robot tondeuse et le rend très intelligent. Fini le casse tête des fils à déployer dans chaque zone, si j’avais des doutes, je suis maintenant convaincu de l’avantage de cette nouveauté AIM. En effet, le service n’étant disponible que depuis peu, j’ai eu le temps d’utiliser le robot en mode traditionnel comme le proposent les autres robots de la marque, puis avec la fonction AIM. Sur un même robot c’est un changement radical. Ce dernier exploite à fond sa puce GPS et devient très intelligent une fois AIM activé.

Il y a toutefois quelques petites choses à redire sur ce service qui vient tout juste de sortir. Pour avoir un terrain complexe et de multiples zones, j’ai relevé deux petits problèmes qui peuvent rapidement être corrigés par une MAJ. Premièrement, l’accès à la vue satellite pour la définition des zones serait un plus. Cela se fait finalement à tâtons si comme moi on souhaite écarter les allées des zones de tonte. Résultat, j’ai eu à ajuster certaines zones car le robot s’arrêtait un peu avant. Cela se corrige avec une légère extension de la zone, mais avec la vue satellite sous le plan de définition des zones, il aurait été plus simple d’établir les zones de manière plus exacte du premier coup.

Le second petit soucis rencontré se trouve au niveau du planning de tonte. Si la partie programmation est bien faite, j’aurai aimé une page récapitulative de toutes les zones et leur planification afin de ne pas se faire des noeuds au cerveau quand comme moi vous avez de multiples zones et que vous voulez répartir la tonte de manière uniforme sur les zones.

j’ai fini de mon côté par définir un petit tableur qui me permet d’avoir cette visibilité et confirmer que je n’ai aucunes zones qui se chevauchent.

Représentation de ma plannification de tontes par Zone pour la fonction AIM – © domo-blog

Une simple petite MAJ pourra corriger cela et offrir une vue récapitulative de ce type directement dans l’application, mais ce sont des petits détails, dans l’ensemble Automower Intelligent Mapping est tout simplement le meilleur des systèmes de cartographie intelligente pour robot tondeuse.

Automower Intelligent Mapping : Pas pour tous les robots

Attention toutefois, puisque tous les robots tondeuses de la gamme Husqvarna ne disposent pas de cette nouveauté apportée par une mise à jour. Seuls les modèles hauts de gamme en bénéficient (gamme x), mais si vous désirez vous tourner vers une gamme inférieure, sachez que ces robots sont déjà suffisamment intelligents et se débrouillent bien même dans des terrains à 2 ou 3 zones. Bien entendu, si votre terrain est plus complexe (comme le mien), la fonction AIM apporte un réel plus. En effet, le robot sait exactement où il doit aller et ne perd pas de temps, ou plutôt d’autonomie, le temps d’arriver sur zone. Dans le cas de ma zone « piscine » qui est la plus éloignée et difficile d’accès, le robot fonce directement sur zone suivant la planification, mieux encore il optimise sa batterie, puisque les lames de coupe ne s’activent qu’une fois la zone virtuelle atteinte !

Quel tarif pour ce Husqvarna 415x ?

Forcément, qui dit haut de gamme dit, coût. Il est vrai qu’équiper sa maison de ce genre de robot représente un certain budget. Pour ce 415x, il faut par exemple compter pas moins de 2500€, mais au vu des options et services offerts, je pense vraiment que l’investissement en vaut le coup. C’est tout simplement le robot tondeuse le plus intelligent que j’ai eu l’occasion de tester et le seul capable de gérer mon terrain sous multiples zones sans aucun problème.

Malheureusement la situation qui impacte un peu tous les marchés de l’électronique, touche également la marque, de fait les stocks de ces nouveaux robots très intelligents sont au plus bas et difficile à trouvé en ce mois de mai. Plusieurs revendeurs annonces des stock sur les prochaines semaines si tout va bien.

Faut-il craquer pour ce robot tondeuse ?

S’équiper d’un robot tondeuse Husqvarna représente clairement un budget. Il vous en coûtera plus que pour d’autres marques, mais si vous désirez un résultat de tonte parfaite sur un jardin grand et sur de multiples zones, c’est sans conteste le choix à faire. Encore plus si vous avez comme moi beaucoup de zones. La plupart des robots ne savent gérer que 2 ou 4 zones maximum. Avec la fonction AIM et le nombre de zones disponibles à votre convenance, il devient simple de gérer cette problématique.

Comme je l’ai fait, vous passez le câble tout le tour du terrain, de manière à permettre l’accès à toutes les zones de pelouse à votre robot, puis vous gérez ensuite la définition des différentes zones à l’aide de la fonction AIM.

Une fois programmé, le robot se fait oublier, il fait sa vie dans votre jardin, est assez intelligent pour se sortir de toutes les situations et ne nécessite jamais votre intervention. Les seules interventions que j’ai avec lui sont finalement quand je l’emporte sur une autre zone inaccessible pour lui, mais dans laquelle j’ai fait cheminer le fil guide.

(Quand je vous dis que mon terrain est complexe !). Pourtant, cela ne lui pose aucun problème, ce dernier s’adapte vraiment à toutes les situations !

L'avis du domo-lab sur le Husqvarna 415x
  • Installation
  • Configuration
  • Ergonomie de l'application mobile
  • Efficacité de tonte
  • Autonomie
  • Niveau sonore
  • Connectivité
5

Résumé

Tout simplement le meilleur du robot tondeuse, le plus performant et le plus abouti qui soit passé dans notre labo de test. Agile et déjà très performant de base, une fois la fonction AIM déployée, le robot passe dans une autre dimension et n’a plus réellement de limite !



Restez connecté aux nouveautés domotiques, inscrivez-vous à notre newsletter

A propos de cet auteur

Aurélien Brunet

Chef de projet informatique, anciennement informaticien spécialisé dans l'IT industrielle, le réseau et les bases de données. Un peu geek à mes heures perdues, je me suis mis à la domotique en 2012 pour sécuriser mon domicile.
Depuis, je test, j’installe, je code, j’améliore mon installation et surtout, je partage avec vous mon expertise via ce blog pour améliorer votre quotidien dans la maison connectée !

Add Comment

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Installation dans le jardin

Nous avons déjà vu l’installation dans les précédents tests de robots tondeuses. Quelque soit la marque, la pose du câble

Un robot vraiment connecté ?

Clairement oui. Pas besoin de passerelle de connexion dans la maison, pas besoin non plus d’étendre le Wi-Fi de la

Quelle surface de tonte pour ce 415x ?

Ce robot est étudié pour une surface de tonte pouvant aller jusqu’à 1500m2, ce qui représente déjà un grand jardin

Ce robot peut-il affronter les terrains complexes ?

S’il sait très bien gérer les zones pentues, ce dernier gère également bien les terrains dits complexes ou à zones

Autonomie et bruit, qu’en est-il ?

Nous avons évoqué l’autonomie de 50 minutes entre chaque recharge d’une heure. Concernant le bruit, comparé à tous les robots

AIM : le Mode qui rend le robot tondeuse Husqvarna réellement intelligent

Automower Intelligent Mapping, un joli nom qui se résume par les 3 lettres AIM, mais qui ne se résume pas

Automower Intelligent Mapping : Pas pour tous les robots

Attention toutefois, puisque tous les robots tondeuses de la gamme Husqvarna ne disposent pas de cette nouveauté apportée par une

Quel tarif pour ce Husqvarna 415x ?

Forcément, qui dit haut de gamme dit, coût. Il est vrai qu’équiper sa maison de ce genre de robot représente

Faut-il craquer pour ce robot tondeuse ?

S’équiper d’un robot tondeuse Husqvarna représente clairement un budget. Il vous en coûtera plus que pour d’autres marques, mais si

  • Installation dans le jardin
  • Un robot vraiment connecté ?
  • Quelle surface de tonte pour ce 415x ?
  • Ce robot peut-il affronter les terrains complexes ?
  • Autonomie et bruit, qu’en est-il ?
  • AIM : le Mode qui rend le robot tondeuse Husqvarna réellement intelligent
  • Automower Intelligent Mapping : Pas pour tous les robots
  • Quel tarif pour ce Husqvarna 415x ?
  • Faut-il craquer pour ce robot tondeuse ?